Articles et analyses

pour mieux investir

Vous souhaitez mieux investir ? Découvrez tous nos conseils !

 Télécharger le guide de l’investisseur intelligent

Assurance-vie : pourquoi clôturer un contrat pour mieux en souscrire ?

Avez-vous déjà envisagé de clôturer vos anciens contrats d’assurance-vie pour en souscrire un nouveau ? Les conditions contractuelles de vos anciens contrats d’assurance-vie peuvent ne pas avoir évolué. Ils peuvent intégrer des frais d’entrée ou des frais de gestion importants. Les supports d’investissement proposés peuvent ne pas avoir été actualisés et la performance du fonds en euros est peut-être en berne. Cependant, en souscrivant à un nouveau contrat d’assurance-vie, vous ne profitez pas de l’antériorité fiscale de l’ancien. Alors, quel arbitrage opérer ? Faut-il privilégier les rendements ou la fiscalité ? D’autres facteurs sont-ils à prendre en considération ?


Lire plus.

Comment bien investir pour préparer sa retraite ?

Anticiper sa retraite est un enjeu primordial de la gestion de votre patrimoine. En effet, à votre départ en retraite, vos revenus vont être largement réduits. La pension que vous percevrez de votre caisse de retraite ne remplacera que partiellement vos revenus. Épargner pour sa retraite doit tenir en compte de plusieurs contraintes et s'organiser en deux étapes : la phase d'épargne et la phase de consommation du capital.


Lire plus.

Placement : comment calculer le taux d’intérêt ?

e calcul des taux d’intérêt est une étape essentielle avant d’envisager tout placement financier. Il permet d’anticiper de manière prospective les rendements d’un placement et d’effectuer des comparaisons. Que ce soit pour un contrat d’assurance-vie, l’ouverture d’un compte épargne à terme ou d’une épargne à vue (livret A, LDD…), nous vous présentons les clefs de compréhension afin de pouvoir calculer vous-même les intérêts de vos placements !


Lire plus.

Assurance-vie ou SCPI ?

Depuis 2004, les rendements des fonds en euros de l’assurance-vie sont en constante diminution, en cause notamment la chute des rendements obligataires. En 2011, ces fonds à capital garanti offraient en moyenne des rendements de 3%, alors qu’en 2017, leur taux d’intérêt moyen n’était que de 1,8%. Cette baisse des rendements pousse naturellement à la recherche d'alternatives plus rémunératrices. Les SCPI peuvent en être une, les unités de compte de l’assurance-vie (supports en actions par exemple) en sont une autre.


Lire plus.