ETF et ETN : quelles différences ?

ETN et ETF : quelles différences ?

L’ESSENTIEL

  • Les ETF et les ETN ont un objectif a priori similaire : répliquer la performance d’un indice boursier
  • Mais leur fonctionnement est différent ce qui crée des différences de risques et de rendement entre ces deux types de fonds
  • Ces deux produits financiers ont leurs intérêts et leurs inconvénients

Que sont les ETF et les ETN ?

Lorsque l’on investit dans des actions ou des obligations, il est extrêmement difficile de battre le marché à long terme. Ces 15 dernières années, seuls 20% des fonds d’investissement dits “actifs” ont réussi à battre leur indice de référence. Et d’une année sur l’autre, ce ne sont pas les mêmes fonds qui surperforment.

En savoir plus sur pourquoi les ETF sont-ils préférables aux OPCVM

Pour autant, les actions font partie des produits financiers les plus rentables à long terme. Par conséquent, la gestion passive a pour objectif de répliquer les performances d’un indice de référence sans chercher à le battre sur le long terme. Les ETF et les ETN sont justement deux produits financiers qui permettent de répliquer la performance d’un indice boursier de référence.

Le fonctionnement de l’ETF

Un ETF (Exchange Traded Fund) est un fonds d’investissement composé d’un panier d’actions dont la composition réplique un indice boursier de référence. Un ETF CAC 40 possédera donc l’ensemble des actions du CAC 40 en respectant les pondérations de l’indice. Il aura donc chaque année une performance similaire à celle de l’indice suivi.

En savoir plus sur les ETF

Le fonctionnement de l’ETN

Un ETN (Exchange Traded Note) n’est pas un fonds, mais un titre de créance. En ce sens, un ETN est similaire à une obligation, mais ne paye pas d’intérêt. Le prix de l’ETN fluctue comme celui d’une action.

En fait, l’émetteur de l’ETN (une banque d’investissement par exemple) s’engage à verser le rendement de l’indice à une échéance prédéterminée.

Par exemple, vous achetez un ETN indexé sur la performance du CAC 40 d’une valeur de 1 000 euros à horizon 5 ans. Durant les 4 premières années, vous ne recevrez rien. Mais au bout de 5 ans, vous serez remboursés des 1 000 euros que vous avez prêté plus d’un taux d’intérêt dont le montant équivaut au rendement de l’indice suivi sur la même période. Dans notre exemple, si l’indice a progressé de 20% en 5 ans, vous recevrez 1 200 euros (les 1 000 euros du capital de départ plus 20% d’intérêt), moins les frais liés à l’ETN.

Il est également possible d’acheter et de revendre un ETN en cours de vie, auquel cas l’évolution du prix de l’ETN sera très fortement corrélée à celle du prix de l’indice sous-jacent.

Les risques des ETN

Le risque de marché

Le premier risque des ETN est lié aux fluctuations du cours des marchés financiers. Si le cours de l’indice de référence de l’ETN a baissé entre sa date d’achat et son arrivée à maturité, vous réaliserez une moins-value car la somme qui vous sera rendue sera plus faible que celle investie au départ.

En savoir plus sur le risque lorsqu’on investit en actions ?

Le risque de contrepartie

Un ETN comporte ce que l’on appelle un risque de contrepartie. En effet, un ETN est avant tout un titre de dette. Par conséquent, un des risques de l’ETN vient d’un potentiel défaut de l’émetteur qui entraînerait un non-remboursement d’au moins une partie de la somme versée pour l’acquisition de l’ETN. Or, ce risque n’existe pas pour les ETF car l’émetteur possède bien les actions de l’indice de référence.

Le risque de réplication

En principe, un ETN est censé suivre parfaitement le cours de son indice de référence. Cependant, il peut y avoir des erreurs de réplication en cours de vie à cause des fluctuations de prix de l’ETN. Dans ce cas de figure, l’ETN ne suivra plus précisément son indice de référence et aura donc un rendement différent à long terme.

La valeur de l’ETN en cours de vie va fluctuer notamment en fonction de la fiabilité de l’emprunteur et de la note que les agences de notation lui attribuent. Par exemple, la valeur de l’ETN peut baisser si la note de l’emprunteur est dégradée même si l’indice sous-jacent sur lequel est indexé l’ETN ne connaît aucune variation à ce moment.

Le risque de liquidité

Le volume d’échange des ETN est très faible, et notamment beaucoup plus faible que celui des ETF. Cela peut se traduire par un manque de liquidités et des prix d’échange qui ne reflètent pas ceux de l’indice sous-jacent.

Le prix des ETN en cours de vie varie en fonction de l’offre et de la demande. Par conséquent, si une institution financière décide à un moment de ne pas émettre de nouveaux ETN, le prix des ETN existants pourrait beaucoup augmenter en raison du manque d’offre. A l’inverse, si cette même institution financière décidait d’émettre des ETN supplémentaires, le prix des ETN existants pourrait baisser en raison d’un excès d’offre.

Un ETN en cours de vie peut donc s’échanger à un cours plus élevé ou moins élevé que sa valeur réelle ce qui créé un risque de perte en capital à court terme pour les détenteurs d’ETN souhaitant revendre leurs ETN avant leur échéance.

Faut-il préférer les ETF ou les ETN ?

Les ETN ont l’avantage de ne pas obliger les investisseurs à détenir les titres de l’indice suivi. Les épargnants sont alors simplement rémunérés par le rendement généré par l’indice. Par conséquent, les ETN donnent plus de possibilités d’investissement aux épargnants, comme par exemple l’opportunité d’investir dans des matières premières.

Cependant, compte tenu notamment du risque de contrepartie et du manque de liquidités des ETN, il est préférable de privilégier les ETF à chaque fois que cela est possible. En effet, le risque de perte en capital à long terme est plus faible avec les ETF et la liquidité plus importante des ETF permet aux épargnants de récupérer plus facilement leur capital en cas de besoin.

Ce que Nalo fait pour vous

Nalo est une société d’investissement dédiée aux particuliers. Nalo a fait le choix de n’investir que dans les ETF afin de vous garantir les rendements les plus intéressants sur le long terme ainsi que les frais les plus bas du marché. Grâce à notre approche par projets, vos allocations et votre prise de risque varient en fonction de vos projets et de leur échéance.

Avec Nalo, vous investissez à travers l’assurance-vie ce qui vous garantit une fiscalité avantageuse ainsi que la possibilité de récupérer vos fonds quand vous le souhaitez.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Hugo Perez

Hugo Perez

Analyste financier - Nalo

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.