Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

echiquier

L’ESSENTIEL

  • Un produit structuré est un instrument financier à formule ayant deux parties : une partie protection du capital et une partie performance.
  • Au delà des risques liés au support d’investissement, ce sont des produits complexes et difficiles d’accès.
  • La performance des produits est inférieure à celle du sous-jacent sur lequel ils sont indexés.

Définition : produit structuré ?

Un produit structuré est un instrument financier complexe. Il est une formule alliant la protection du capital et une partie recherche de performance, permettant ainsi la mise en oeuvre d’une stratégie d’investissement prédéfinie.

C’est un instrument financier émis par une banque ou une compagnie d’assurance, composé généralement de deux éléments :

  • le premier assurant la protection partielle du capital investi,
  • le second permet d’être exposé à un actif risqué, le plus souvent un indice boursier ou une action.

En savoir plus sur les principaux instruments financiers

Comment sont composés ces instruments financiers ?

Les produits structurés sont des formules de plusieurs produits financiers différents. Il est complexe de mettre en avant une combinaison-type. Cependant, ils sont composés de deux parties :

  • une protection partielle du capital. Par exemple, cela peut être via le placement d’une partie du capital dans un produit de taux avec une maturité plus ou moins longue,
  • une recherche de performance liée à l’évolution d’un actif. Par exemple, cela peut être une action ou un indice boursier.

Les produits structurés présentent également des risques liés au support d’investissement lui-même :

  • risque de crédit : il fait référence à la possible insolvabilité de l’émetteur ou du garant qui provoquerait une perte partielle ou totale du montant souscrit;
  • risque de marché : les supports peuvent à tout moment connaître des fluctuations de valorisation pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi;
  • risque de liquidité  : certaines conditions de marché peuvent avoir des effets défavorables sur les supports d’investissement, voire même les rendre illiquides. Ce qui peut rendre impossible la revente.

Un produit d’investissement accessible ?  

Les produits structurés sont des instruments financiers complexes. Les risques qui leur sont associés proviennent des frais prélevés. Les risques peuvent donc être élevés et difficilement compréhensibles par le grand public.

Afin de les rendre plus accessibles pour les clients, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a créé un cadre réglementaire spécial depuis 2010 concernant leurs brochures commerciales.

L’AMF examine environ 1 000 communications à caractère publicitaire par an. Elle s’assure que l’information présentée est claire, exacte et non trompeuse. Les informations spécifiques à ces produits sont bien mentionnées, par exemple le risque de perte en capital en cours de vie ou à l’échéance, la durée d’investissement conseillée, etc. La lecture des documents commerciaux n’est cependant pas suffisante, il reste indispensable de consulter le prospectus.

Grâce à ce cadre, les investisseurs particuliers trouvent aujourd’hui dans les prospectus des fonds les éléments nécessaires à une bonne compréhension du produit : les avantages, les inconvénients et les scénarios de performances (défavorable, médian, favorable).

Néanmoins ces instruments financiers restent difficilement accessibles pour les investisseurs non avertis.

Par exemple la brochure de ces produits peut atteindre 20 pages et ce dans un vocabulaire relativement technique.

Autant de choses qui ne permettent pas à l’investisseur d’être correctement renseigné et d’avoir pleinement conscience du risque qu’il prend en décidant d’investir dans un produit structuré.

Quels sont les dangers des produits structurés ?

Un produit structuré est souvent présenté comme étant un instrument idéal pour “dynamiser son épargne en limitant les risques”. Ce discours les rend attractifs auprès de la clientèle privée. Mais attention, en matière d’investissement, il n’y a pas de “free lunch”. En effet, le niveau de risque d’un investissement est directement corrélé à son niveau de performance. Il n’est donc pas possible qu’un instrument financier permet à la fois de dynamiser et de sécuriser l’épargne.

Les produits structurés sont des instruments complexes. Et, en général, plus c’est complexe et plus la banque y gagne, et non l’épargnant.

Dans les faits, la performance de ces produits est très souvent décevante au regard de la promesse. Et pour cause. Deux astuces sont généralement pratiquées par les fournisseurs de produits structurés pour se rémunérer au détriment de la performance délivrée au client :

  1. Ne pas distribuer les dividendes du sous-jacent. Ainsi, si le produit structuré porte sur une action, les dividendes de l’action ne reviendront pas au client mais à la banque qui fournit le produit. L’apport des dividendes dans la performance d’un placement en action est loin d’être négligeable. Par exemple, le rendement peut largement dépasser 5 % pour des actions comme BNP, Total, Société Générale, Axa, Orange, etc. .
  2. Choisir un indice “truqué”, dont la performance est diminuée, chaque année, de 4 % ou 5 %. Cela peut ne pas être visible du premier coup d’oeil, car le nom de l’indice choisi peut prêter à confusion puisqu’il ressemble à un indice connu comme l’Eurostoxx 50 ou le CAC 40.  

Dans les deux cas, le résultat est le même : la performance du produit structuré est largement réduite par cette pratique.

En savoir plus sur le risque lié à l’investissement : Quel risque prend-t-on lorsqu’on investit en actions ?

Exemples de produits structurés

Prenons l’exemple de deux produits structurés.

Produit 1 : Produit structuré à cliquet sur Euro Stoxx 50

Ce produit structuré a pour sous-jacent l’indice Euro Stoxx 50, dividendes non réinvestis. Ses variations suivent un mécanisme qui :

  • lorsque que le sous-jacent évolue positivement, la performance de ce dernier est plafonnée à 8 % par an ;
  • lors d’une variation négative du sous-jacent, le produit structuré offre une couverture contre la baisse, allant jusqu’à 40 % de perte.
  • lors d’une variation négative supérieur à 40 %, l’investisseur subira la totalité de la perte du sous-jacent

Ce type de produit structuré est un exemple typique de ce qui peut être proposé par les grandes banques telles que HSBC ou la Société Générale mais également par des plus petits distributeurs.

Produit 2 : Produit structuré à garantie partielle du capital

Ce produit structuré a pour valeur de référence l’indice « Euro Stoxx 50 EWD5 ». Il est important de savoir que cette formulation technique signifie en réalité que la performance annuelle de l’indice sera diminuée de 5 %. Ce produit structuré varie selon un mécanisme qui :

  • a pour sous-jacent l’indice Euro Stoxx 50, duquel il faut retirer 5% aux performances annuelles;
  • offre une couverture en cas de variations négatives garantissant ainsi 90% du capital investi initialement.

Ce type de produit est fréquemment utilisé par des banques comme Natixis ou le Crédit Mutuel par exemple.

Comment investir dans les produits structurés ?

Il vous est possible d’investir dans les instruments financiers structurés à travers un compte-titres, une assurance-vie ou encore un contrat de capitalisation. Cependant, contrairement à une action, une SICAV ou un ETF, investir dans un produit structuré nécessite bien souvent de passer par votre conseiller bancaire, votre courtier ou votre conseiller en gestion de patrimoine. Par ailleurs, dans la plupart des banques, les produits structurés ne sont accessibles que pour la clientèle “haut de gamme”.  

En savoir plus sur les différentes méthodes d’investissement : Comment bien investir en 5 étapes ?

Faut-il investir avec des produits structurés ?

La formule des produits structurés est d’une complexité superflue, ce qui les rend difficilement accessibles pour les investisseurs. De plus, la garantie partielle du capital à long terme offerte par ces produits n’est que peu utile. En effet les actions sont haussières sur ce type d’horizon d’investissement. Cette garantie a un coût, ce qui affecte la performance du produit qui est alors inférieure à celle de l’actif sous-jacent.

Un investisseur a alors peu d’intérêts à investir dans ce type d’instrument financier.

Ce que Nalo fait pour vous

Nalo est une société d’investissement dédiée aux particuliers. Grâce à notre approche d’investissement par projets, nous vous proposons des placements sur-mesure, diversifiés, et calibrés en fonction de vos projets et de votre situation financière. Afin d’optimiser votre fiscalité, vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance-vie, directement sur notre site.

Avec Nalo Patrimoine vous investissez dans des fonds indiciels en actions, des fonds indiciels obligataires, et des fonds à capital garanti (déduction faite des frais de gestion). Nous n’utilisons pas de produits structurés car ceux-là ne sont pas à l’avantage de l’épargnant. En revanche, nous optimisons vos allocations pour maximiser le potentiel de performance, tout en s’assurant que votre prise de risque soit conforme à vos objectifs et votre situation patrimoniale. C’est la bonne façon d’investir.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Charles Levaique

Charles Levaique

Analyste financier - Nalo

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.