Découvrez le potentiel des ETF à Dividendes

Publié le 03/04/2024

7 min
Conseillers Nalo

Conseillers Nalo

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Sommaire

À propos de Nalo

Nalo offre une solution d'épargne unique pour gérer votre avenir financier, alignant votre argent avec vos projets via une plateforme d'investissement entièrement numérique et un accompagnement personnalisé de conseillers.

L’investissement dans les ETF à dividendes s’est popularisé, offrant une exposition à des actions à dividendes élevés avec des revenus réguliers à coûts réduits. C’est une manière simple de diversifier rapidement un portefeuille boursier. On trouve parmi les meilleurs l’ETF dividende iShares MSCI World Quality Dividend ESG UCITS ETF USD (Dist) et le Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30 UCITS ETF – Dist. Cependant, il faut garder à l’esprit que les dividendes perçus sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Comprendre les bases des ETF dividendes

Les ETF dividendes sont des fonds négociés en bourse qui investissent dans des sociétés versant régulièrement des dividendes. Leur objectif est de générer un revenu passif pour l’investisseur par le biais du versement de ces dividendes.

Il existe deux types d’ETF en fonction de leur traitement des dividendes :

  • Les ETF de distribution qui redistribuent les dividendes aux actionnaires.
  • Les ETF de capitalisation qui réinvestissent les dividendes dans le fonds, généralement pour augmenter la valeur du portefeuille.

La sélection des entreprises au sein de ces ETF se fait en fonction de leur politique de détachement de coupons. Les gestionnaires de ces fonds cherchent à maximiser les rendements en se concentrant sur des entreprises qui versent des dividendes plus élevés que la moyenne.

Il est à noter que certains ETF dividendes se spécialisent dans des régions ou des secteurs spécifiques, tandis que d’autres ont une approche plus globale.

Les avantages d’investir dans les ETF dividendes

Les ETF dividendes offrent plusieurs avantages à l’investisseur :

  • Revenu régulier : Les dividendes distribués par ces ETF proviennent de multiples entreprises, ce qui peut permettre un flux de revenus plus stable et prévisible.
  • Diversification : Ces ETF regroupent des actions de différentes entreprises, secteurs et parfois pays, ce qui peut aider à réduire le risque lié à l’investissement en actions individuelles.
  • Simplicité : Les ETF dividendes permettent d’accéder à des stratégies d’investissement complexes sans avoir à acheter et gérer plusieurs actions individuelles.
  • Efficacité fiscale : Certains ETF dividendes sont éligibles au Plan d’Épargne en Actions (PEA), ce qui peut fournir des avantages fiscaux à l’investisseur.
  • Accessibilité : Les ETF sont cotés en continu, permettant aux investisseurs d’acheter et de vendre des parts facilement tout au long de la journée.

Les risques liés aux ETF dividendes

La volatilité du marché et son impact sur le rendement

La volatilité du marché a une influence significative sur le rendement des ETF à dividendes. Cette volatilité, qui représente l’ampleur des variations de prix d’un instrument financier sur une période donnée, peut en effet affecter la capacité des entreprises à verser des dividendes réguliers et donc le rendement de votre ETF.

L’impact de la volatilité sur le rendement peut être double. D’un côté, une baisse marquée du marché peut entraîner une réduction ou une suspension des dividendes, diminuant ainsi le rendement de l’ETF. De l’autre côté, une volatilité élevée sur le marché peut offrir des opportunités d’achat à des prix plus bas, augmentant ainsi le rendement en dividendes.

Il est donc essentiel de prendre en compte la volatilité du marché lors de l’investissement dans des ETF à dividendes. Cela nécessite une analyse approfondie de la stabilité financière des entreprises comprises dans l’ETF et de leur capacité à maintenir le versement de dividendes dans des conditions de marché volatiles.

Risque de perte en capital : comprendre et anticiper

Investir dans des ETF à dividendes implique un risque de perte en capital. En effet, le capital investi évolue en fonction de l’indice de référence suivi par l’ETF, qui peut varier à la hausse comme à la baisse.

  • Les ETF à effet de levier peuvent accentuer ce risque en multipliant les tendances de l’indice, aussi bien en hausse qu’en baisse.
  • Les ETF libellés en devises étrangères ajoutent un risque de change.
  • Les fluctuations du marché peuvent également entraîner des variations de la valeur de l’ETF, constituant ainsi un risque de volatilité.

Il faut donc être conscient de ces risques avant d’investir dans des ETF à dividendes. Nous allons voir comment les comprendre et les anticiper.

Le rôle de la diversification pour limiter les risques

La diversification joue un rôle clé dans la limitation des risques liés aux investissements dans les ETF à dividendes. La diversification consiste à répartir vos investissements dans une variété d’ETF afin de réduire l’impact d’une mauvaise performance d’un ETF particulier.

Elle s’opère à deux niveaux :

  • Diversification sectorielle : Elle consiste à investir dans des ETF provenant de différents secteurs d’activité. Cela permet d’éviter une trop forte dépendance à un secteur qui pourrait être affecté par une crise spécifique.
  • Diversification géographique : Elle consiste à investir dans des ETF provenant de différentes régions du monde. Cela permet de limiter les risques liés à la situation économique ou politique d’un pays ou d’une région en particulier.

Ainsi, en diversifiant votre portefeuille d’ETF dividendes, vous pouvez réduire l’impact de la performance d’un ETF spécifique et maximiser vos rendements potentiels.

Comment choisir le meilleur ETF dividende?

Déterminer ses objectifs d’investissement

Avant de vous lancer dans le choix d’un ETF à dividendes, il est crucial de déterminer clairement vos objectifs d’investissement. Ces objectifs doivent tenir compte de vos besoins financiers, votre horizon d’investissement et votre tolérance au risque. Par exemple, si vous cherchez à générer un revenu passif régulier, vous pouvez opter pour des ETF distribuants qui versent des dividendes périodiquement. En revanche, si votre objectif est l’accumulation de capital sur le long terme, les ETF capitalisants, qui réinvestissent automatiquement les dividendes, peuvent être plus appropriés. Il est aussi essentiel de définir le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter. Certains ETF dividendes sont plus volatiles que d’autres, notamment ceux qui se concentrent sur des secteurs ou des régions spécifiques. Une bonne connaissance de vos objectifs d’investissement vous aidera à sélectionner l’ETF qui correspond le mieux à vos attentes.

Analyser le rendement passé de l’ETF

L’analyse du rendement passé d’un ETF à dividendes est essentielle pour évaluer la performance du fonds sur différentes périodes. Cela permet de juger de la consistance du rendement de l’ETF, et d’apprécier la régularité de distribution des dividendes.

Pour ce faire, on peut consulter les rapports annuels de l’ETF, qui fournissent une vue détaillée du rendement passé. Il convient de garder à l’esprit que les performances passées ne garantissent pas les performances futures, mais elles donnent une indication de la capacité de l’ETF à générer des rendements réguliers.

Pour une analyse plus approfondie, il est également possible de comparer les performances de l’ETF avec celles d’un indice de référence. Cette comparaison permet d’évaluer si l’ETF a surperformé ou sous-performé par rapport au marché.

Enfin, l’analyse du rendement passé peut être complétée par l’examen des frais de gestion de l’ETF. Ces frais peuvent en effet impacter significativement le rendement net de l’ETF.

Considérer la taille et la liquidité de l’ETF

La taille de l’ETF est une mesure de sa capitalisation boursière, c’est-à-dire la valeur totale des actions qu’il détient. Plus la taille de l’ETF est grande, plus le fonds est stable et moins il est susceptible d’être affecté par les fluctuations du marché. Les grands ETF ont également tendance à avoir des frais de gestion plus faibles.

La liquidité d’un ETF est sa capacité à être acheté ou vendu rapidement sans affecter son prix. Elle est généralement mesurée par le volume quotidien de négociation. Un ETF avec une forte liquidité est plus facile à acheter ou à vendre, ce qui est particulièrement important si vous prévoyez de négocier fréquemment.

Il est donc conseillé de considérer la taille et la liquidité d’un ETF lors de votre choix. En effet, un ETF de grande taille et à forte liquidité peut offrir une plus grande sécurité et flexibilité. Cependant, ces critères doivent être équilibrés avec d’autres facteurs, tels que le rendement, les frais de gestion et la stratégie de l’ETF.

Comprendre la stratégie de l’ETF et sa compatibilité avec vos objectifs

La stratégie d’un ETF à dividendes réside en sa capacité à investir dans des sociétés qui versent régulièrement des dividendes. Ainsi, il est crucial de comprendre cette stratégie et comment elle s’aligne avec vos objectifs d’investissement. Par exemple, certains ETF à dividendes cherchent à maximiser les rendements en se concentrant sur des sociétés qui ont régulièrement augmenté leurs dividendes. D’autres peuvent privilégier la stabilité, en choisissant des sociétés qui offrent des rendements de dividendes attrayants et stables. Il est aussi important de tenir compte de la fréquence des versements. Certains ETF versent des dividendes mensuellement, d’autres annuellement. Vos objectifs personnels détermineront quel type d’ETF à dividendes est le plus approprié pour vous.

Focus sur quelques ETF dividendes populaires

Amundi ETF MSCI EMU High Dividend UCITS ETF

L’Amundi ETF MSCI EMU High Dividend UCITS ETF est un fonds conçu pour répliquer l’évolution de l’indice de stratégie MSCI EMU High Dividend Yield. Il investit dans environ 70 des plus importantes valeurs de 10 pays de l’Union Économique.

  • Il s’agit d’un ETF de distribution, c’est-à-dire que les dividendes générés sont versés directement aux investisseurs.
  • Sa méthode de réplication est swap-based, ce qui signifie qu’il utilise des contrats d’échange financiers pour atteindre son objectif.
  • Il a un TER (Total Expense Ratio) de 0,30% par an qui représente le coût total de gestion du fonds.
  • Ce fonds est éligible au PEA (Plan Épargne en Actions), ce qui peut offrir des avantages fiscaux pour les résidents fiscaux français.

Il est important de noter que l’investissement dans ce type d’ETF comporte des risques, notamment le risque de perte en capital.

iShares Select Dividend ETF et son rendement attractif

L’iShares Select Dividend ETF est un fonds coté en bourse qui se distingue par son rendement attractif. Créé par BlackRock, il investit dans les sociétés à forte distribution de dividendes au sein du marché américain.

Sa stratégie est axée sur la sélection d’entreprises qui ont un historique solide de versement de dividendes, ce qui se traduit par un rendement de distribution avantageux. Par exemple, le rendement de distribution du iShares EURO STOXX Select Dividend 30 UCITS ETF (DE) (Dist) s’élève à 6,18%.

L’ETF utilise une méthode de réplication physique, ce qui signifie qu’il achète toutes les actions de l’indice qu’il suit. Cela permet d’assurer une correspondance étroite entre la performance de l’ETF et celle de l’indice.

Les frais totaux de l’ETF (TER) sont de 0,31% par an, ce qui est compétitif par rapport à d’autres ETF à dividendes.

L’iShares Select Dividend ETF est donc une option intéressante pour les investisseurs cherchant à maximiser leur rendement par le biais de dividendes réguliers.

Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30 UCITS ETF – Dist : une option européenne

Le Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30 UCITS ETF – Dist est une excellente option pour les investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille avec une exposition aux marchés européens. Ce fonds, géré par Lyxor, investit dans les 30 entreprises européennes offrant les dividendes les plus élevés parmi les sociétés du STOXX® Europe 600 Index. Avec un ratio de frais totaux (TER) de 0,30%, ce fonds offre un coût relativement faible pour une telle diversification. De plus, il offre une distribution des dividendes, ce qui peut être attrayant pour les investisseurs à la recherche de revenus réguliers.

L’impact de la fiscalité sur les ETF dividendes

L’impôt sur les dividendes perçus : comment ça marche ?

En France, les dividendes sont généralement imposés via le prélèvement forfaitaire unique (PFU), également appelé « flat tax », à un taux de 30%. Cette taxe comprend 12,8% d’impôts sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux.

Il est toutefois possible d’opter pour une imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, un abattement de 40% est appliqué sur les dividendes perçus. Cependant, cette option doit être exercée pour l’ensemble des revenus du capital et non uniquement pour les dividendes.

Il est crucial de bien comprendre ces mécanismes fiscaux avant de se lancer dans l’investissement en ETF dividendes, afin d’anticiper correctement les impacts fiscaux sur vos gains.

L’impact de la flat tax sur les ETF dividendes en CTO

La flat tax, ou prélèvement forfaitaire unique (PFU), affecte directement les dividendes perçus par les ETF sur un compte-titres ordinaire (CTO). Elle se compose de 12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux, soit un total de 30%.

En optant pour la flat tax, vous renoncez à l’abattement pour durée de détention qui s’applique à l’impôt sur le revenu mais non aux prélèvements sociaux : 50% à partir de deux ans et 65% à partir de huit ans.

C’est pourquoi, la flat tax est généralement conseillée pour les Tranches Marginales d’Imposition supérieures à 30%. Dans tous les cas, vous récupérez les 15% de précompte, sauf si vous n’êtes pas imposable.

Différence entre les ETF capitalisants et les ETF distribuants

Les ETF capitalisants et les ETF distribuants se différencient essentiellement par la façon dont ils gèrent les dividendes générés par leurs actifs sous-jacents.

  • Les ETF capitalisants réinvestissent automatiquement les dividendes dans le fonds, ce qui augmente la valeur de l’ETF. Ces ETF sont souvent privilégiés par les investisseurs à long terme cherchant à bénéficier de l’effet des intérêts composés.
  • À l’inverse, les ETF distribuants versent les dividendes directement aux investisseurs, généralement sur une base trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Ces ETF sont appréciés des investisseurs recherchant un flux de revenus régulier.

La sélection entre ces deux types dépendra de vos objectifs d’investissement et de votre stratégie de placement.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

À propos de Nalo

Nalo offre une solution d'épargne unique pour gérer votre avenir financier, alignant votre argent avec vos projets via une plateforme d'investissement entièrement numérique et un accompagnement personnalisé de conseillers.

Le Guide Nalo

Comment bien investir ?

Découvrez les bonnes pratiques dans notre guide

Profitez d'une assurance-vie sur-mesure pour faire fructifier votre épargne

Découvrez le potentiel des ETF à Dividendes

Le Guide Nalo

Comment bien investir ?

Découvrez les bonnes pratiques dans notre guide

Nous suivre

Instagram
LinkedIn
Twitter
YouTube
Facebook

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom EmptyNote moyenne 4/53 avis

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque (*). Vous acceptez la politique de commentaires.

1 Commentaire

  1. Tous vos articles sont clairs et instructifs

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire