Quels sont placements financiers à privilégier en 2024 ?

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

Les opportunités d’investissement en 2024 ne manquent pas. Entre les placements exotiques et le développement de nouvelles solutions de placement pour les particuliers, vous pouvez vite crouler sous les informations sans trop savoir où placer votre argent. Nous allons donc vous présenter les différents placements disponibles en 2024, des plus exotiques aux plus classiques. Notre liste n’est pas exhaustive, mais elle a le mérite de couvrir un pan très large des placements disponibles pour les particuliers.

Les actions cotées pour capter la performance des grandes entreprises

Les actions cotées sont des parts de propriété dans des entreprises qui sont échangées sur des marchés boursiers. En investissant dans des actions de grandes entreprises cotées, les investisseurs ont la possibilité de participer directement à la croissance et à la performance de ces sociétés.

Avantages des actions cotées :

  • Potentiel de rendement élevé : Les actions de grandes entreprises offrent un potentiel de rendement significatif. Historiquement, elles ont tendance à générer des rendements plus élevés sur le long terme par rapport à d’autres types d’investissements comme les obligations ou les dépôts bancaires.
  • Liquidité : Les actions cotées sur des marchés majeurs bénéficient d’une forte liquidité, permettant aux investisseurs d’acheter et de vendre leurs actions facilement. Cette flexibilité est particulièrement avantageuse pour gérer le portefeuille et répondre aux besoins financiers à court terme bien qu’ils soient préférables d’investir dans des actions cotées à long terme pour atténuer la volatilité.
  • Diversification : En investissant dans un éventail d’actions de différentes entreprises et secteurs, les investisseurs peuvent diversifier leur portefeuille, réduisant ainsi le risque global.

Inconvénients des actions cotées : 

  • Volatilité : Les actions sont sujettes à des fluctuations de prix parfois importantes, rendant cet investissement plus risqué, particulièrement à court terme.
  • Risque de perte en capital : Contrairement aux produits de placement garantis, les actions n’offrent aucune garantie de récupérer le capital investi. En cas de déclin de l’entreprise ou de crise économique, les investisseurs peuvent perdre une partie ou la totalité de leur investissement.

Conseil de Nalo : Il existe plusieurs manières d’investir dans des actions cotées avec différentes stratégies, plus ou moins viables. Chez Nalo, nous vous recommandons d’adopter une stratégie de long terme en investissant passivement via des ETF avec une enveloppe fiscale (assurance-vie, PER ou PEA) pour assurer une bonne diversification, déléguer la gestion du portefeuille, optimiser les frais de gestion et la fiscalité.

Lire aussi : Guide stratégique d’investissement en Bourse : comment investir son argent en 2024?

Les obligations pour sécuriser ses rendements et limiter la volatilité de son portefeuille

Les obligations sont des instruments de dette émis par des entités gouvernementales ou des entreprises pour financer leurs activités. En achetant une obligation, l’investisseur prête de l’argent à l’émetteur en échange d’intérêts fixes et du remboursement du capital à échéance.

Avantages des obligations : 

  • Stabilité et prévisibilité des rendements : Les obligations offrent des rendements plus stables et prévisibles par rapport aux actions. Les paiements d’intérêts sont généralement fixes et réguliers, ce qui convient aux investisseurs cherchant à sécuriser un flux de revenus.
  • Réduction de la volatilité du portefeuille : En intégrant des obligations dans un portefeuille d’investissement, les investisseurs peuvent diminuer la volatilité globale. Les obligations ont tendance à moins fluctuer en valeur que les actions, offrant ainsi une couverture en périodes de turbulence sur les marchés.
  • Diversification du risque : Les obligations permettent de diversifier les risques, surtout si elles proviennent de différents émetteurs ou secteurs. Cette diversification peut protéger contre les pertes concentrées dans un seul type d’actif.

Inconvénients des obligations :

  • Rendements généralement inférieurs : Par rapport aux actions, les obligations offrent généralement des rendements plus faibles. Cela peut limiter le potentiel de croissance du portefeuille sur le long terme.
  • Risque de crédit et de défaut : Bien que moins risquées que les actions, les obligations comportent un risque de crédit, surtout si l’émetteur fait face à des difficultés financières. En cas de défaut de paiement, les investisseurs peuvent perdre une partie ou la totalité de leur investissement.
  • Sensibilité aux taux d’intérêt : Les prix des obligations sont sensibles aux variations des taux d’intérêt. Lorsque les taux augmentent, la valeur des obligations existantes tend à baisser, et inversement.

Conseil de Nalo : Le ticket d’entrée pour l’achat d’une obligation est particulièrement élevé. Si vous souhaitez investir en obligations, il est alors préférable de passer par des fonds obligataires pour assurer une bonne diversification et réduire le ticket d’entrée.

Lire aussi : Comment investir en obligations sérieusement ?

Les FCP (Fonds commun de placement) et ETF pour investir de manière diversifiée

Les FCP (Fonds Communs de Placement) et les ETF (Exchange-Traded Funds) sont des types de fonds d’investissement collectif. Les FCP sont gérés par des professionnels qui regroupent l’argent des investisseurs pour acheter un ensemble diversifié d’actifs. Les ETF, quant à eux, sont des fonds négociables en bourse qui suivent généralement un indice spécifique (CAC40 par exemple), permettant un investissement diversifié et facilement accessible.

Avantages des FCP et ETF :

  • Diversification : Les FCP et ETF offrent une diversification instantanée, même avec un investissement relativement petit. Cette diversification aide à réduire le risque global du portefeuille en répartissant l’investissement sur plusieurs actifs.
  • Gestion professionnelle (pour les FCP) : Les FCP sont gérés par des professionnels qui prennent des décisions d’investissement basées sur une analyse approfondie, ce qui est avantageux pour les investisseurs n’ayant pas le temps ou l’expertise pour gérer activement leurs investissements.
  • Flexibilité et accessibilité (pour les ETF) : Les ETF sont négociés comme des actions, offrant ainsi une grande flexibilité et facilité d’accès. Ils permettent également une transparence accrue des coûts et des investissements sous-jacents.

Inconvénients des FCP et ETF : 

  • Frais de gestion (surtout pour les FCP) : Les FCP impliquent souvent des frais de gestion plus élevés en raison de la gestion active, ce qui peut réduire les rendements nets pour l’investisseur.
  • Risque de marché et de gestion : Comme tout investissement, les FCP et ETF sont sujets aux fluctuations du marché. De plus, les performances des FCP dépendent de la compétence des gestionnaires, ajoutant un risque de gestion.
  • Performance par rapport à l’Indice (pour les ETF) : Bien que les ETF visent à reproduire la performance d’un indice, il peut y avoir un écart (tracking error) entre la performance de l’ETF et celle de l’indice de référence.

Conseil de Nalo : À choisir, il est préférable de s’orienter vers un ETF plutôt qu’un FCP. Les ETF sont bien moins coûteux en frais et proposent à long terme une performance financière supérieure à la majorité des FCP équivalents (selon l’étude SPIVA).

Lire aussi : Les meilleurs ETF du marché en 2024 : comparatif et avis

L’assurance-vie : l’enveloppe fiscale pour construire un portefeuille d’investissement multi-objectifs

L’assurance-vie est un produit d’épargne polyvalent qui permet de construire un portefeuille d’investissement tout en bénéficiant d’un cadre fiscal avantageux (enveloppe fiscale). Elle offre la possibilité d’investir dans une variété d’actifs (fonds en euros, unités de compte, etc.) et présente des avantages en termes de transmission de patrimoine.

Avantages de l’assurance-vie : 

  • Avantages fiscaux : L’assurance-vie bénéficie d’une fiscalité allégée sur les gains à partir de la 8e année. En outre, en cas de décès de l’assuré, la transmission du capital aux bénéficiaires désignés peut se faire dans des conditions fiscales favorables.
  • Flexibilité et diversification : Ce produit permet de répartir les investissements entre différents supports (fonds garantis, unités de compte, etc.), offrant ainsi une diversification et une adaptation aux objectifs et au profil de risque de l’investisseur.
  • Potentiel de rendement : Les assurances-vie permettent d’accéder à des supports d’investissement variés, offrant un potentiel de rendement intéressant, notamment à travers les unités de compte qui peuvent inclure des actions, des obligations, ou d’autres actifs financiers, généralement par l’intermédiaire de FCP et d’ETF.

Inconvénients de l’assurance-vie :

  • Risques sur les unités de compte : Bien que potentiellement plus rémunérateurs, les supports en unités de compte comportent un risque de perte en capital, contrairement au fonds en euros, généralement garanti, mais offrant des rendements plus faibles.
  • Complexité et frais : Les contrats d’assurance-vie peuvent être complexes à comprendre avec des frais divers (frais de gestion, frais d’entrée, etc.), ce qui nécessite une bonne compréhension avant investissement. Conscient de cette problématique, nous proposons chez Nalo une assurance-vie en ligne 100 % en ETF pour optimiser vos frais de gestion et vous proposer l’expérience de gestion la plus simple et intuitive possible pour une épargne totalement transparente !  
  • Accessibilité et liquidité : Certains contrats peuvent imposer des conditions d’entrée (versement initial élevé) et la liquidité peut être limitée, en particulier pour les fonds en euros où des pénalités sont parfois appliquées en cas de retrait anticipé. Chez Nalo, vous pouvez récupérer vos avoirs sans pénalités ni restrictions en moins de 72h sur simple demande de votre part !

Conseil de Nalo : L’assurance-vie est un cadre idéal pour investir facilement et de manière diversifiée dans une large gamme de fonds composés d’actions et d’obligations en vue de réaliser la plupart de vos objectifs financiers (générer des rendements, préparer votre succession, préparer un achat immobilier…).

Lire aussi : Unités de compte et fonds en euros : comment choisir ?

Les crypto-monnaies en guise de poche à placements exotiques

Les crypto-monnaies, telles que le Bitcoin, l’Ethereum, et d’autres altcoins, représentent une classe d’actifs numériques basée sur la technologie blockchain. Considérées comme des placements exotiques, elles offrent de nouvelles formes d’investissement.

Les avantages des crypto-monnaies : 

  • Potentiel de haute rentabilité : Les crypto-monnaies ont montré un potentiel de gains très élevé sur de courtes périodes, attirant les investisseurs à la recherche de rendements rapides.
  • Innovation et diversification : Investir dans les crypto-monnaies peut être vu comme un moyen de diversifier un portefeuille d’investissement traditionnel et de participer à l’économie numérique et à l’innovation technologique.
  • Accessibilité et marché 24/7 : Les crypto-monnaies sont accessibles à tous via des plateformes d’échange en ligne, avec un marché ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, offrant une flexibilité de trading inégalée.

Inconvénients des crypto-monnaies : 

  • Volatilité extrême : Les crypto-monnaies sont extrêmement volatiles, avec des fluctuations de prix importantes et rapides. Cela représente un risque élevé pour les investisseurs, surtout pour ceux qui ne sont pas habitués aux marchés hautement spéculatifs.
  • Risque de perte totale : Le marché des crypto-monnaies est non réglementé et sujet aux risques de fraude, de piratage et d’absence de protection pour les investisseurs, pouvant conduire à la perte totale de l’investissement.
  • Manque de reconnaissance institutionnelle : Bien que de plus en plus acceptées, les crypto-monnaies manquent encore de reconnaissance et de régulation institutionnelle. Ce manque de cadre légal effectif et de stabilité peut dissuader certains investisseurs.

Conseil de Nalo : Les cryptos sont des actifs très risqués dont la valeur n’est indexée sur aucun sous-jacent réel. Elles ne génèrent pas de rendement intrinsèque et peuvent, pour certaines d’entre elles, s’apparenter à des montages de type “Ponzi”. Si vous envisagez les cryptos comme placement pour 2024, diversifiez au maximum vos investissements et évitez de dépasser 10 % de votre patrimoine financier.

Lire aussi : Stratégies de placements financiers : Maximisez vos profits en investissement judicieusement

L’immobilier locatif : une solution de placement capitalisante à effet levier

L’immobilier locatif consiste à acquérir un bien immobilier dans le but de le louer, générant ainsi des revenus locatifs réguliers. C’est une forme d’investissement qui permet de capitaliser les loyers en remboursement du prêt tout en bénéficiant de l’effet de levier du crédit immobilier.

Avantages de l’immobilier locatif : 

  • Revenus locatifs réguliers : L’immobilier locatif offre une source de revenus régulière et prévisible, ce qui est attrayant pour ceux qui cherchent à générer un flux de trésorerie constant.
  • Potentiel de plus-value à long terme : Historiquement, la valeur de l’immobilier tend à augmenter sur le long terme, offrant aux investisseurs la possibilité de réaliser une plus-value à la revente.
  • Effet de levier du crédit : L’utilisation d’un crédit immobilier pour financer l’achat permet d’investir un montant supérieur à l’épargne disponible grâce aux flux de revenu de l’emprunteur, augmentant ainsi le potentiel de rendement sur les fonds propres investis.

Inconvénients de l’immobilier locatif : 

  • Gestion active et coûts associés : La gestion d’un bien locatif peut être chronophage et implique des coûts (entretien, taxes, assurance, frais de gestion locative, etc.).
  • Risque de vacances locatives et d’impayés : Il y a un risque que le bien reste vacant entre deux locataires ou que le locataire ne paie pas le loyer, impactant les revenus locatifs et la viabilité du projet dans son ensemble.
  • Exposition au marché immobilier local : L’investissement est dépendant des spécificités du marché immobilier local, qui peut être sujet à des fluctuations, affectant tant les revenus locatifs que la valeur du bien.

Conseil de Nalo : En baisse depuis 2022, le marché de l’immobilier pourrait reprendre des couleurs en 2024 avec l’assouplissement des conditions de crédit et l’anticipation d’une baisse des taux immobiliers.

Lire aussi : Investir dans la bourse ou dans l’immobilier en 2024 ?

Les matières premières pour se protéger contre l’inflation

Investir dans les matières premières, telles que l’or, le pétrole, les métaux ou les produits agricoles, est une stratégie couramment utilisée pour se couvrir contre l’inflation. Les matières premières représentent des actifs tangibles dont la valeur peut augmenter en période d’inflation, offrant ainsi une protection contre la dépréciation de la monnaie.

Avantages des matières premières comme placement : 

  • Hedge contre l’Inflation : Historiquement, les matières premières ont bien performé en période d’inflation, car leurs prix augmentent souvent lorsque la valeur de la monnaie diminue.
  • Diversification du portefeuille et décorrélation : Ajouter des matières premières à un portefeuille peut aider à diversifier les investissements et à réduire le risque global, car elles ont tendance à se comporter différemment des actions et des obligations.
  • Potentiel de rendement en période de croissance économique : Certaines matières premières, comme le pétrole ou les métaux industriels, peuvent bénéficier de la croissance économique mondiale, augmentant leur demande et leur prix.

Inconvénients des matières premières comme placement : 

  • Volatilité élevée : Les prix des matières premières peuvent être extrêmement volatils, influencés par des facteurs complexes tels que les conditions météorologiques, les politiques gouvernementales, et les dynamiques de marché global.
  • Risque de perte en capital : Comme pour tout investissement, il n’y a pas de garantie de profit avec les matières premières, et les investisseurs peuvent subir des pertes.
  • Complexité de l’investissement : Investir directement dans des matières premières peut être complexe et nécessite souvent une certaine expertise. Les alternatives, comme les ETF spécialisés ou les actions de sociétés liées aux matières premières, peuvent simplifier l’accès, mais introduisent d’autres formes de risque.

Conseil de Nalo : La spéculation sur le prix des matières premières se fait le plus souvent par le biais de produits dérivés tels que les contrats à terme (ou futures). Chacun de ces produits présente des risques spécifiques propres à leur fonctionnement (ex : roulement automatique de contrat à terme avec risque de prix négatifs au terme du contrat). Sauf en ce qui concerne les métaux précieux comme réserve de valeur, nous vous déconseillons de spéculer sur les matières premières.

Les fonds de capital risque et l’investissement en start up : investir dans l’économie réelle dans une optique de haute rentabilité

Les fonds de capital risque sont des fonds d’investissement spécialisés dans le financement de start-ups et d’entreprises en phase de développement. Ces investissements, axés sur l’économie réelle et l’innovation, visent une forte rentabilité assortie parfois d’avantages fiscaux en échange d’un risque significatif.

Avantages du capital risque :

  • Potentiel de haute rentabilité : L’investissement dans des start-ups peut offrir un rendement exceptionnellement élevé si l’entreprise réussit, notamment en cas de cession ou d’introduction en bourse.
  • Contribution à l’innovation et à l’économie : Investir dans des start-ups permet de soutenir l’innovation et l’entrepreneuriat, ce qui peut être gratifiant sur le plan personnel et bénéfique pour l’économie en général.
  • Diversification du portefeuille : Les fonds de capital risque représentent une classe d’actifs distincte qui peut aider à diversifier un portefeuille d’investissement, étant généralement peu corrélés avec les marchés boursiers traditionnels. 

Inconvénients du capital risque : 

  • Risque élevé de perte en capital : Le taux d’échec des start-ups est élevé, et il est possible que l’investissement initial soit entièrement perdu. Cela rend ces investissements appropriés principalement pour des investisseurs avertis et prêts à accepter un haut niveau de risque, ayant un niveau de diversification suffisant pour répartir le risque.
  • Illiquidité des Investissements : Les participations dans des start-ups sont souvent illiquides, ce qui signifie que l’argent investi peut être bloqué pendant de nombreuses années sans possibilité de revente rapide.
  • Nécessité d’une expertise spécifique : Évaluer correctement le potentiel d’une start-up exige une compréhension approfondie de son marché, de sa technologie, et de sa gestion. Cela nécessite souvent une expertise et une expérience spécifiques.

Conseil de Nalo : Les plateformes de crowdequity peuvent être une alternative de placement intéressante aux fonds. Facile d’accès et avec de faibles tickets d’entrée, elles permettent aux investisseurs d’investir dans les projets de leur choix et d’assurer un niveau de diversification suffisant avec un petit portefeuille.

Le PER : l’enveloppe fiscale pour créer un portefeuille en vue de préparer sa retraite

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un dispositif d’épargne à long terme qui permet de se constituer une épargne en vue de la retraite avec un cadre fiscal avantageux. Il offre la possibilité d’investir dans différents supports (fonds en euros, unités de compte, etc.) et de bénéficier d’une déduction fiscale sur les versements dans la limite d’un plafond.

Avantages du PER : 

  • Avantages fiscaux à l’entrée : Les versements sur le PER sont déductibles du revenu imposable, ce qui peut permettre de réaliser des économies d’impôt significatives, en particulier pour les contribuables dans les tranches d’imposition élevées.
  • Flexibilité des versements : Le PER offre la possibilité de réaliser des versements réguliers ou ponctuels, avec une grande flexibilité en termes de montant et de fréquence.
  • Potentiel de rendement à long terme : Le PER permet de diversifier les investissements et de bénéficier d’un potentiel de rendement intéressant sur le long terme, en particulier avec les unités de compte qui peuvent inclure des actions et des obligations.

Inconvénients du PER : 

  • Blocage des fonds jusqu’à la retraite : Les sommes épargnées sur le PER sont bloquées jusqu’à la retraite, sauf cas de déblocage anticipé exceptionnel (achat de résidence principale, invalidité, etc.).
  • Risques liés aux supports d’investissement : Si l’option des unités de compte est choisie, il y a un risque de fluctuation des marchés et donc de perte en capital, contrairement au fonds en euros qui offre une sécurité, mais avec des rendements généralement plus faibles.
  • Imposition à la sortie : Bien que les versements soient déductibles, les retraits effectués au moment de la retraite sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux (s’ils ont fait l’objet d’une déduction fiscale), ce qui doit être pris en compte dans la stratégie d’épargne.

Conseil de Nalo : Sur une longue période, les frais d’un PER peuvent représenter une somme colossale. Nous proposons chez Nalo un PER en ligne 100 % ETF pour vous permettre de préparer votre retraite en optimisant les frais.

Lire aussi : Quel est le meilleur placement pour votre retraite en 2024 ?

Les placements verts et durables : associer préservation de l’environnement et rentabilité

Les placements verts et durables sont des investissements qui visent à avoir un impact positif sur l’environnement tout en générant une rentabilité financière. Ils peuvent inclure des investissements dans des énergies renouvelables, des projets de développement durable, ou des entreprises ayant des pratiques éthiques et écologiques.

Avantages des placements verts : 

  • Impact environnemental positif : Ces placements permettent aux investisseurs de contribuer à la protection de l’environnement et à la lutte contre le changement climatique, alignant ainsi les objectifs financiers avec les valeurs personnelles.
  • Potentiel de croissance : Les secteurs verts et durables connaissent une croissance rapide en réponse à l’augmentation de la prise de conscience écologique et aux politiques gouvernementales favorisant la durabilité. Cela peut offrir des opportunités de rendement intéressantes.
  • Réponse aux tendances de long terme : En investissant dans des secteurs durables, les investisseurs peuvent bénéficier des tendances à long terme, telles que la transition énergétique, la mobilité durable, et l’économie circulaire.

Inconvénients des placements verts : 

  • Risque de marché : Bien que prometteurs, les secteurs verts et durables peuvent être volatils et sensibles aux changements de politique ou de subventions gouvernementales, ce qui peut influencer la rentabilité.
  • Difficulté d’évaluation : Évaluer la durabilité réelle et l’impact environnemental d’un investissement peut être complexe, avec un risque de « greenwashing » où les entreprises pourraient exagérer leurs pratiques écologiques.
  • Diversité et maturité des options d’investissement : Le marché des placements verts est encore en développement, et les options d’investissement peuvent être limitées ou moins matures par rapport aux placements traditionnels, ce qui peut limiter les choix et les opportunités.

Conseil de Nalo : Pour réaliser un placement vert facilement, nous proposons chez Nalo une assurance-vie écoresponsable. Vous pouvez par son biais profiter du cadre avantageux de l’assurance-vie pour investir par le biais d’ETF dédiés dans des entreprises actrices de transition écologique !

Plan épargne réglementé et certificat de dépôt : rendement et capital garanti pour sécuriser votre épargne de précaution

Le plan d’épargne réglementé, comme le Livret A ou le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire), et les certificats de dépôt sont des produits d’épargne offrant un rendement avec un capital garanti. Ils sont conçus pour sécuriser l’épargne de précaution, grâce à leur faible risque et leur liquidité.

Avantages des plans épargne réglementés : 

  • Sécurité du capital : Ces produits garantissent le capital investi, ce qui les rend très sûrs pour l’épargne de précaution. Il n’y a pas de risque de perte du montant principal.
  • Rendement assuré : Bien que généralement modeste (3 % en moyenne pour 2024), le rendement est garanti. Pour les plans d’épargne réglementés, les taux d’intérêt sont fixés par les autorités publiques.
  • Liquidité et accessibilité : Sauf pour les certificats de dépôt où l’épargne est bloquée sur une courte période, l’argent placé dans ces produits est généralement disponible à tout moment sans pénalités, ce qui les rend très liquides et pratiques pour les besoins d’épargne de court terme. 

Inconvénients des plans épargne réglementés :

  • Rendements faibles : Les taux d’intérêt sur ces produits sont souvent bas, surtout en période de taux d’intérêt général faibles, ce qui peut limiter la croissance de l’épargne sur le long terme.
  • Plafonds de dépôt : Pour certains plans d’épargne réglementés, il existe des plafonds de dépôt, limitant le montant que l’on peut y investir.
  • Inflation : Dans un contexte d’inflation élevée, le rendement réel (après prise en compte de l’inflation) de ces produits peut être négatif, ce qui signifie que le pouvoir d’achat de l’épargne peut diminuer au fil du temps.

Conseil de Nalo : Les plans d’épargne réglementés sont surtout valables pour loger votre épargne de précaution qui doit généralement être équivalente à 3 mois de salaire. Toutefois, en période d’incertitude des marchés et pour des placements à court terme rémunérés, ils peuvent être particulièrement utiles. 

Lire aussi : Placement : comment calculer le taux d’intérêt ?

Devises et Forex pour spéculer sur l’évolution des taux de change

Le marché des devises, également connu sous le nom de Forex (Foreign Exchange), implique l’échange d’une monnaie contre une autre. Ce marché est le plus grand et le plus liquide au monde, et il offre aux investisseurs la possibilité de spéculer sur les fluctuations des taux de change.

Avantages d’un placement en devise :

  • Liquidité élevée : Le Forex est extrêmement liquide, ce qui signifie que les grandes transactions peuvent être effectuées rapidement et avec un faible écart entre les prix d’achat et de vente (spreads).
  • Opportunités 24h/24 : Le marché des devises est ouvert 24 heures sur 24, offrant des opportunités de trading constantes et la possibilité de réagir rapidement aux événements économiques mondiaux.
  • Potentiel de profit dans les deux sens : Les investisseurs peuvent spéculer sur la hausse ou la baisse des devises, ce qui permet de potentiellement réaliser des profits que le marché soit en tendance haussière ou baissière.

Inconvénients d’un placement en devise : 

  • Volatilité élevée : Le Forex peut être extrêmement volatil, ce qui augmente le risque de pertes rapides et importantes, surtout en périodes de turbulences économiques ou de crises financières.
  • Complexité et risque élevé : La compréhension des facteurs influençant les taux de change (politiques monétaires, indicateurs économiques, événements géopolitiques, etc.) est complexe et requiert une expertise spécifique.
  • Effet de levier risqué : Bien que l’effet de levier proposé par certaines plateformes puisse augmenter les gains, il peut également amplifier les pertes, parfois au-delà de l’investissement initial, ce qui en fait un outil à haut risque.

Conseil de Nalo : Placer son argent dans les devises, sauf cas spécifiques, est un placement hautement spéculatif. La monnaie ne générant pas de rendement en soi, mieux vaut s’inscrire sur une optique de long terme avec des fonds obligataires en devises étrangères pour plus de sécurité.

Produits dérivés : une large gamme de placements pour parier sur des sous-jacents

Les produits dérivés sont des instruments financiers dont la valeur est dérivée d’un actif sous-jacent, comme des actions, des indices, des devises, ou des matières premières. Ils incluent les options, les futures, les swaps, et les contrats à terme, offrant une grande variété de stratégies d’investissement.

Avantages des produits dérivés : 

  • Flexibilité et diversification : Les produits dérivés offrent une grande flexibilité en termes de stratégies d’investissement. Ils peuvent être utilisés pour la spéculation, la couverture de risques, ou l’amélioration du rendement d’un portefeuille.
  • Potentiel de rendement élevé à court terme : Grâce à l’effet de levier, même de petits mouvements du marché peuvent générer des rendements significatifs. Cela permet d’optimiser le potentiel de profit sur les marchés en mouvement.
  • Hedging (Couverture de risque) : Les produits dérivés permettent aux investisseurs de se protéger contre les fluctuations de prix dans d’autres parties de leur portefeuille, réduisant ainsi le risque global.

Inconvénients des produits dérivés : 

  • Complexité et risque élevé : Les produits dérivés sont complexes et exigent une bonne compréhension des marchés et des instruments financiers. Leur utilisation inappropriée peut entraîner des pertes substantielles.
  • Risque de perte supérieur à l’investissement initial : En raison de l’effet de levier, les pertes peuvent dépasser l’investissement initial, en particulier avec des produits comme les options et les futures.
  • Nécessité d’une surveillance continue : Les marchés de produits dérivés exigent une surveillance constante, car les conditions de marché peuvent changer rapidement, impactant significativement la valeur des contrats.

Conseil de Nalo : Les produits dérivés sont généralement réservés aux investisseurs expérimentés. Les produits sont parfois très complexes et nécessitent une gestion active, sans forcément répondre véritablement aux objectifs financiers des investisseurs particuliers à long terme.

Le crowdfunding ou financement participatif pour participer financière à un projet spécifique

Le crowdfunding, ou financement participatif, est une méthode de collecte de fonds auprès d’un grand nombre de personnes, généralement via des plateformes en ligne. Il permet aux individus de financer directement des projets spécifiques, qu’ils soient commerciaux, créatifs, sociaux ou même personnels par le biais d’un crédit obligataire ou d’une prise de participation au capital (crowdequity).

Avantages du crowdfunding : 

  • Accessibilité et diversité des projets : Le crowdfunding offre l’opportunité de participer à une grande variété de projets, des startups innovantes aux projets artistiques ou sociaux pour de faibles tickets d’entrée. Cela permet aux investisseurs de choisir des projets qui correspondent à leurs intérêts ou valeurs.
  • Potentiel de rendements attractifs : Pour certains projets, notamment dans le crowdfunding d’entreprises, les investisseurs peuvent obtenir des rendements attractifs selon que l’investissement prenne la forme d’une obligation ou d’une participation au capital.
  • Impact social et soutien à l’innovation : Investir dans des projets via le crowdfunding permet de soutenir des entrepreneurs, des artistes ou des initiatives sociales, ayant un impact positif sur la société ou l’innovation.

Inconvénients du crowdfunding :

  • Risque élevé de perte : Le crowdfunding comporte un risque élevé, notamment dans le cas de financement de startups ou de projets entrepreneuriaux, où le taux d’échec peut être important.
  • Manque de liquidité : Les investissements en crowdfunding sont généralement illiquides. L’argent investi est bloqué pendant une période définie (pour les obligations) ou indéterminée (participation au capital). Il peut alors être difficile, voire impossible, de revendre sa participation ou de céder sa créance avant son terme.
  • Régulation et transparence limitées : Le secteur du crowdfunding est moins réglementé que les marchés financiers traditionnels, ce qui peut poser des questions de transparence et de sécurité pour les investisseurs.

Conseil de Nalo : Pour faire du crowdfunding, nous vous conseillons de répartir une enveloppe définie entre différents projets (minimum 10) pour répartir votre prise de risque.

Le secteur des technologies émergentes et les secteurs innovants pour parier sur l’avenir

Investir dans les technologies émergentes et les secteurs innovants consiste à placer des capitaux dans des domaines à la pointe de l’innovation, tels que l’intelligence artificielle, la biotechnologie, les énergies renouvelables, la robotique ou la blockchain. Cet investissement vise à capitaliser sur les avancées technologiques et les tendances futures.

Avantages d’un placement dans les technologies émergentes : 

  • Potentiel de croissance élevé : Ces secteurs, étant à l’avant-garde de l’innovation, offrent un potentiel de croissance important, surtout si l’innovation conduit à une percée ou devient mainstream.
  • Participation à l’évolution technologique : Investir dans les technologies émergentes permet de participer activement à l’évolution et à la transformation des industries et de la société.
  • Diversification du portefeuille : L’ajout de ces secteurs à un portefeuille peut offrir une diversification efficace, car leurs performances peuvent être décorrélées des secteurs traditionnels.

Inconvénients d’un placement dans les technologies émergentes : 

  • Risque élevé et volatilité : Les technologies et secteurs émergents sont souvent caractérisés par une grande incertitude et une volatilité élevée, avec un risque accru de pertes, surtout à court terme.
  • Complexité et expertise requise : Comprendre les nuances et les dynamiques des technologies émergentes nécessite souvent une expertise et des connaissances spécialisées.
  • Risque d’obsolescence et de concurrence : La rapidité de l’évolution technologique peut rendre certains produits ou entreprises obsolètes rapidement. De plus, la concurrence intense dans ces secteurs peut impacter la rentabilité.

Conseil de Nalo : Il est possible d’investir dans ces secteurs de nombreuses manières. Cela peut être simplement avec une enveloppe fiscale comme le PEA ou certaines assurances-vie et/ou, comme nous l’avons évoqué, avec des fonds d’investissement dédiés, du stock picking sur des actions cotées ou participer à des levées de fonds en private equity. Même les cryptos actifs, par le biais de certains tokens (social tokens par exemple), peuvent constituer un investissement dans un secteur émergent à condition bien sûr que vous ayez la foi dans l’un de ces projets !

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire