Quels sont les frais associés au PER en 2024 ?

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

frais per

L’épargne pour la retraite est un pilier essentiel de la planification financière, et le Plan Épargne Retraite s’est imposé comme un outil incontournable pour préparer sereinement cet horizon. Cependant, la souscription à ce type de placement n’est pas exempte de frais, et il est crucial pour les épargnants de comprendre la nature et l’impact de ces derniers sur leur capital. Dans cet article, nous allons décortiquer les différents types de frais associés à un PER, de leur imposition à leur gestion, en passant par les astuces pour les minimiser !

Quels sont les différents types de frais d’un Plan Epargne Retraite ? 

Le PER est un contrat souscrit auprès d’un assureur ou d’un organisme financier pour y loger votre épargne retraite. Comme tout service, ce type de contrat implique une gestion de votre épargne plus ou moins active (selon la stratégie et le gestionnaire de votre contrat) entraînant un certain nombre de frais facturés à l’épargnant. 

Ces frais, selon leur nature, sont prélevés sur l’encours de manière régulière (frais de gestion) ou à diverses occasions : au moment des versements, à l’ouverture, à la clôture ou lors d’un éventuel transfert. 

Toutefois, comme nous le verrons, tous les frais cités ne sont pas systématiquement facturés. Cela dépend de la politique commerciale de chaque produit.

Lire aussi : Exploration des multiples avantages du Plan Épargne Retraite (PER) en 2023

Les frais d’adhésion, de souscription ou d’entrée

Les frais d’adhésion sont des frais facturés lors de l’ouverture d’un PER. Ce type de frais ressemble aux frais de dossier que l’on peut rencontrer lors de la souscription de la plupart des produits bancaires et assurantiels. Il s’agit d’une somme forfaitaire généralement comprise entre 0 et 80 €.

Les frais de souscription sont aujourd’hui assez rares. Peu de PER les pratiquent encore en raison notamment de leur caractère dérisoire et dissuasif au regard de ce qu’il est possible de gagner, par exemple, avec les frais sur versement. 

Les frais sur versement

Les frais sur versement sont facturés à chaque versement sur votre PER. Ils sont généralement calculés en pourcentage du montant versé allant de 0 % à 5 %.

La plupart des PER en ligne nouvelle génération (comme celui de Nalo) ne pratiquent pas de frais sur versement. Ils sont surtout présents dans les plan d’épargne retraite bancaires ou assurantiels ouverts auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurances.

Conseil de Nalo : Nous vous recommandons vivement d’éviter les PER pratiquant des frais sur versement. Ces frais sont aujourd’hui très facilement évitables. Ils constituent un véritable handicap pour la performance de votre épargne retraite puisque votre encours se trouve déjà réduit de quelques pour cent avant même que vos versements soient investis sur les supports.

Lire aussi :  Date limite de versement pour le PER en 2023 : Tout ce qu’il faut savoir

Les frais de gestion : l’enveloppe et les supports

Les frais de gestion sont des frais facturés annuellement par le gestionnaire de votre contrat et par les gestionnaires des supports dans lesquels vous avez investi. Il faut en effet distinguer deux niveaux de frais :

  • les frais au niveau de l’enveloppe PER sont calculés en pourcentage de votre encours total ;
  • les frais au niveau des supports d’investissement (fonds d’investissement, titres financiers…) calculés en fonction du montant investi dans le support et généralement déduits de la performance reversée.

Si les frais de gestion au niveau de l’enveloppe sont en principe fixes, identifiables et connus à l’avance, les frais sur les supports sont souvent plus discrets puisque déduits des performances acquises au niveau du produit de placement.

Qu’il soit sur le support ou au niveau de l’enveloppe, vous ne pourrez échapper aux frais de gestion en ouvrant un PER. Par contre, certains PER proposent des frais de gestion beaucoup plus bas que d’autres en raison notamment du mode de gestion du contrat et des supports d’investissement proposés aux épargnants.

Conseil de Nalo : Choisir un placement avec des frais de gestion optimisés constitue une véritable économie pour l’épargnant. Chaque année ce sera quelques pourcents qui ne grignoteront pas votre capital et qui pourront être réinvestis pour générer des gains supplémentaires. Sur plusieurs dizaines d’années, la différence est sans commune mesure !

Pour optimiser vos frais de gestion, privilégiez un PER ETF (comme celui de Nalo) dont les frais de gestion ne dépassent pas les 2 % annuel (frais de supports compris), sans frais cachés supplémentaires.

Les frais d’arbitrage

Les frais d’arbitrage sont des frais correspondant aux opérations d’achat et de revente de titres pratiqués au sein d’un PER (transfert d’un support vers un autre). Les arbitrages peuvent être à l’initiative du gestionnaire en vertu de son mandat de gestion (exemple : sécurisation progressive du capital avant l’âge de la retraite) ou “manuels” lorsque vous modifiez votre allocation en gestion libre (le plus souvent dans le cadre d’un PER bancaire) ou votre profil de risque en gestion pilotée.

Selon la nature de l’arbitrage et le type de placement choisi, des frais sur arbitrage peuvent être pratiqués. Ils peuvent prendre plusieurs formes :

  • Frais fixes : quel que soit le montant transféré, une opération d’arbitrage est facturée au même prix (10 euros par ligne par exemple).
  • Frais proportionnels : les frais d’arbitrages sont calculés en fonction du montant total de l’encours transféré d’un support à l’autre. 
  • Frais additionnels : ces frais peuvent venir s’ajouter aux frais d’arbitrages, lorsque l’opération résulte par exemple d’un service de conseil ou de recommandations. Ils peuvent être fixes ou proportionnels.

Les frais de sortie et frais d’arrérages

Un plan d’épargne retraite prévoit deux modes de sortie distincts : 

  • la sortie en capital ;
  • la sortie en rente viagère. 

Ces modes de sortie peuvent occasionner des frais, en plus de la fiscalité applicable, selon le PER souscrit. Ils peuvent être de plusieurs sortes :

  • Les frais d’arrérages : il s’agit des frais prélevés lors d’une sortie en rente viagère. Exprimés en pourcentage du montant versé, ils sont ponctionnés sur chaque rente.
  • Les frais sur sortie en capital : très rares en pratique, ces frais sont calculés en pourcentage du montant du capital retiré.

Lire aussi : Comment casser son PER avant la retraite ?

Les frais de transfert

L’épargne de votre PER peut être transférée vers un autre PER à votre convenance. Mais, cette opération peut occasionner des frais selon le contrat PER souscrit. Toutefois, la loi Pacte prévoit un encadrement des frais de transfert :

  • les frais de transfert ne peuvent être supérieurs à 1 % du montant de l’encours transféré (pour un transfert entre PER) ;
  • le transfert est exonéré de frais lorsque le PER a été ouvert il y a plus de 5 ans.

Lire aussi : Comment transférer un PER ?

Comment comparer les frais des différents PER ?

Les meilleurs PER proposent souvent des frais de gestion faibles et sont transparents quant à leur structure de frais.

Pour comparer plusieurs PER entre eux, il convient d’avoir une petite vue d’ensemble des pratiques du secteur : quels types de frais sont systématiquement pratiqués ? Quels sont ceux qui font exception ? Quels sont les montants moyens de ces frais ?

La moyenne des frais pratiqués sur les meilleurs PER

Le site Retraite.com et Challenges ont publié une étude des frais en 2021 à partir du palmarès des meilleurs PER (selon leurs critères). Cette analyse met en lumière les différents types de frais pratiqués et leur montant pour une sélection de 22 PER différents.

Frais des meilleurs PER*MinimumMoyenne 2021Maximum
Frais sur versement0 %2,64 %5 %
Frais d’adhésion0€N/A80€
Frais de gestion sur fonds euros0,30 %0,84 %2 %
Frais de gestion sur les unités de compte0,22 %0,84 %1,20 %
Frais sur arbitrage0 %0,18 %1 %
Frais de gestion sur les encours de rente0 %0,76 %2 %
Frais d’arrérages0 %1,25 %3 %
Frais de transfert sortant avant 5 ans1 %2,35 %5 %

*Selon le magazine Challenges / Source : https://www.challenges.fr/patrimoine/placements/les-per-labellises-par-challenges-meilleurs-que-la-moyenne_807526 

Ainsi, seuls les frais de gestion sont systématiquement facturés aux clients. Les autres frais sont variables d’un PER à l’autre. Ils peuvent donc être évités, surtout en ce qui concerne les frais sur versement, particulièrement préjudiciables pour votre épargne retraite. 

À noter que les PER analysés dans l’étude sont considérés par l’observateur comme de “bonne qualité” puisqu’ils font partie de son “palmarès”. Dès lors, dans l’offre pléthorique de PER existant (non analysés dans l’étude), il est possible de trouver des contrats retraite dépassant largement les frais maximums présentés ! Restez très vigilant sur cette question avant d’ouvrir un PER !

Le tableau récapitulatif des frais

Pour vérifier les frais qui vous seront facturés dans le cadre de votre PER, les acteurs proposant ce type de service sont tenus de publier un tableau récapitulatif des frais pratiqués.

Nous vous recommandons vivement d’analyser ce tableau avant toute souscription et de les comparer avec d’autres solutions PER. 

Les frais du PER de Nalo : 1,6 % / an tout compris ! 

Le PER de Nalo se distingue par une structure de frais très avantageuse, avec des tarifs allant de 0,85 % à 1,6 % par an, tout compris. Cette tarification inclut les frais de mandat, les frais de l’enveloppe d’investissement, et les frais des fonds (frais de support). 

Plus précisément, pour le PER, les frais sont plafonnés à 0,5 % pour le mandat et à 0,85 % pour l’enveloppe d’investissement, avec des frais de fonds de 0,25 %, ce qui totalise un maximum de 1,6 % de frais annuels.

Ainsi, nous nous engageons à ne pas prélever de frais d’entrée, de versement, d’arbitrage, de surperformance, ou autres frais supplémentaires. Les 1,6 % annuels maximum affichés sont tout ce que vous payez !

En savoir plus : Les tarifs du PER de Nalo

Comment optimiser les frais de gestion de votre épargne retraite ?

Que vous envisagiez un PER en gestion pilotée ou gestion libre, l’un des meilleurs leviers pour optimiser facilement la performance de votre épargne retraite est de choisir un PER proposant un coût raisonnable. Bien sûr, les frais ne sont pas les seuls critères à prendre en compte pour choisir un PER, mais vous partirez gagnant à vous départir des coûts facilement évitables.

Lire aussi : Les investissements écoresponsables sont-ils moins performants ?

Choisir un PER aux frais réduits et transparents 

Frais sur versement, frais de souscription, frais d’arbitrage excessif, frais de sortie en capital… Tous ces frais ne sont plus la norme. La plupart des PER proposés en ligne par des fintechs comme Nalo ont fait le choix de ne pas les facturer.

Vous disposez alors d’un large panel de PER envisageable sans pour autant tomber dans une facturation de frais excessive.

Par ailleurs, certains PER sont plus transparents que d’autres. Dès lors que des frais bas ne sont pas un argument de vente, certains PER n’hésitent pas à manquer (volontairement ou non) de transparence sur cette question. Si les frais d’un PER ne sont pas mis clairement en avant, c’est qu’il y a potentiellement des coûts cachés !

Privilégier les supports ETF aux fonds traditionnels

Les frais de l’enveloppe ne sont pas les seuls frais facturés aux clients. Les supports d’investissement facturent eux aussi des frais puisqu’il s’agit le plus souvent de fonds d’investissement gérés par des sociétés de gestion (qui doivent elles aussi se rémunérer).

La meilleure manière d’optimiser les frais de gestion de votre PER est donc d’en choisir un proposant des supports aux frais optimisés tels que des ETF (ou trackers).

Profiter des programmes de fidélité et de parrainage

Certains PER mettent en place des systèmes de parrainage, de bienvenue ou de fidélisation. Si cela ne doit d’aucune manière occulter votre jugement sur la nature des frais pratiqués, ils peuvent compenser une partie des coûts de votre PER.

Par exemple, chez Nalo, nous avons mis en place un système de parrainage permettant au parrain et au filleul de bénéficier de 3 mois de frais de gestion offerts (jusqu’à 500 euros) !

En savoir plus : L’offre de parrainage de Nalo

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire