Le PER « expliqué aux nuls » 2024 : Guide pour les débutants

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

Né de la loi PACTE en octobre 2019, le Plan d’Épargne Retraite est le produit phare pour préparer confortablement sa retraite. S’il constitue un produit d’épargne souple et accessible, il n’est cependant pas toujours facile d’en comprendre le fonctionnement. Quels sont ses avantages ? Comment optimiser son épargne ? Quelles sont les règles fiscales ? Autant de questions auxquelles notre “guide complet pour les nuls” va répondre. Le PER n’aura ainsi plus de secrets pour vous ! Et votre retraite sera parfaitement bien préparée dès 2024.

Qu’est-ce que le PER ?

Définition du Plan Épargne Retraite

Comme son nom l’indique, le PER est un produit d’épargne à long terme destiné à préparer sa retraite. Avec ses 7,4 millions d’épargnants à la fin du 1ᵉʳ trimestre 2023, il est devenu le produit incontournable des Français en quête d’une retraite confortable. Une quête d’autant plus forte avec la réforme des retraites et un âge légal de départ repoussé à 64 ans.

Historique et contexte de création du PER

Pourquoi avoir créé le PER ? Tout simplement pour simplifier la compréhension de l’épargne retraite et surtout pour encourager les épargnants à choisir ce produit. 

Pour rappel, le plan d’épargne retraite a été créé en 2019 par la loi PACTE. L’objectif du gouvernement était de créer un produit unique en remplacement des produits existants jugés trop complexes.

Bon à savoir : Le PER remplace les produits d’épargne retraite suivants : 

  • le PERP ;
  • le contrat Madelin, 
  • le Perco ;
  • le contrat « Article 83 »

Ceux-ci ne sont plus commercialisés depuis octobre 2020. 

Fonctionnement du PER 

Le Plan Épargne Retraite se caractérise par une approche simplifiée et efficace de l’épargne, adaptée aux objectifs à long terme tels que la préparation de votre retraite. Ce mécanisme vous permet de constituer progressivement un capital ou de percevoir une rente, selon votre choix, une fois en retraite.

Vous avez la liberté totale quant à la fréquence et au montant de vos versements. Ils peuvent être réguliers, par le biais de versements programmés, vous offrant ainsi une gestion financière prévisible et structurée. Alternativement, des versements occasionnels peuvent être effectués selon vos capacités financières du moment, ce qui apporte une flexibilité notable à votre plan d’épargne.

Il est important de noter que le PER est conçu comme un produit d’épargne à long terme, souvent qualifié de « tunnel ». Cela implique que les fonds investis restent, en principe, inaccessibles jusqu’à votre retraite, garantissant ainsi une épargne dédiée exclusivement à cette étape de votre vie.

Toutefois, pour répondre à des situations exceptionnelles, le législateur a prévu des cas de déblocage anticipé de l’épargne, dans des conditions bien définies que nous détaillerons ultérieurement. Cette disposition offre une souplesse supplémentaire, en vous assurant que vos économies pourront aussi servir en cas d’imprévus significatifs avant la retraite.

Les différents types de PER

On retrouve en effet 3 types de PER :

  1. le PER individuel (ou PERIN) : il se substitue au PERP (Plan d’épargne retraite populaire) et au contrat Madelin et s’adresse à tous les particuliers ;
  2. le PER d’entreprise collectif qui remplace le PERCO (Plan d’épargne pour la retraite collectif) et proposé en option par les entreprises à leurs salariés ;
  3. le PER d’entreprise obligatoire qui remplace le contrat “article 83” et dont le caractère est donc obligatoire pour tous les salariés.

Comment souscrire un PER ?

La souscription d’un PER s’effectue auprès d’un établissement habilité tels une banque, une compagnie d’assurance, un gestionnaire de patrimoine ou encore un organisme de prévoyance. Les acteurs en ligne ont l’avantage de proposer des frais moindres.

Chez Nalo, les frais sont parmi les plus bas du marché : 2 à 3 fois moins cher qu’une banque traditionnelle.

Il vous suffit ensuite de déposer un premier versement puis d’alimenter votre PER avec des virements permanents et/ou des versements occasionnels. 

Bon à savoir : 

  • le PER est accessible à tous les individus ;
  • il est possible de souscrire plusieurs PER ;
  • depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, il n’est plus possible de souscrire un PER à un enfant mineur.

Avantages du PER 

Le PER présente de nombreux avantages par rapport aux anciens contrats. On notera une flexibilité bien plus forte et la possibilité de sortir en capital et non uniquement en rente comme c’était le cas avant la loi PACTE. Sans oublier l’avantage majeur : la possibilité de déduire ses versements de son revenu imposable.

Avantages fiscaux du PER

Le PER offre en effet la possibilité de réduire votre facture fiscale tout en préparant votre retraite : 

  • les versements effectués sur votre contrat sont déductibles de votre revenu imposable et dans la limite des plafonds prévus par la loi ;
  • l’avantage fiscal accordé par le PER n’entre pas dans le calcul du plafonnement des niches fiscales*

*Les niches fiscales correspondent à tous les dispositifs vous permettant de bénéficier d’avantages fiscaux avec un plafonnement de 10 000€ par an et par foyer fiscal.

Flexibilité de votre épargne et souplesse de versement

En choisissant le PER, vous n’avez pas de contrainte de versements : ceux-ci peuvent être réguliers ou occasionnels. De plus, le PER étant un produit d’épargne retraite souple, vous pourrez à tout moment modifier ou suspendre vos versements.

Lorsque le moment tant attendu de la retraite aura sonné, vous disposerez de votre épargne de façon flexible : 

  • soit une sortie en rente : une option confortable venant compléter votre pension de retraite ;
  • soit une sortie en capital ;
  • soit un mix des deux pour satisfaire l’ensemble de vos projets une fois à la retraite.

Plan d’épargne retraite VS les autres produits d’épargne retraite

Quand on évoque l’épargne retraite, ce sont principalement les produits d’assurance-vie et le PER qui arrivent en tête de classement. 

Alors assurance-vie ou PER pour bien préparer sa retraite ?

  • tous deux s’envisagent comme un “placement long terme” pour faire fructifier un capital et en disposer au moment de la retraite ;
  • un large choix de supports que l’on appelle “épargne financière” : des fonds euros, des unités de compte (actions, obligations, OPCVM…) ;
  • une rentabilité adaptée alliant sécurité et prise de risque en fonction de votre profil ;
  • une souplesse de versement dans les deux cas et beaucoup de flexibilité…

Mais une fiscalité et une disponibilité de l’épargne différentes : 

  • les fonds du PER ne sont disponibles qu’au moment de la retraite (sauf cas de déblocages prévus par la loi) alors que l’assurance-vie reste disponible tout au long du contrat, selon une fiscalité propre à l’assurance-vie ;
  • Aucun avantage fiscal dans le cadre des versements sur votre assurance-vie… Contrairement au PER. 

Il existe bien sûr d’autres solutions pour préparer sa retraite en dehors de l’épargne financière : l’épargne bancaire (livrets, comptes à terme, épargne logement) ou l’investissement immobilier.   

Fiscalité du PER

Un avantage fiscal à l’entrée

Le PER offre un avantage fiscal dès sa souscription : vos versements sont déductibles de vos revenus imposables, dans la limite d’un plafond fixé par la loi.

Comment ça marche ?

Vous êtes salariéVous êtes travailleur non salarié (TNS)
Le plafond retenu est le plus élevé des 2 montants suivants : 

10 % du revenu net imposable de l’année précédente avec un seuil maxi de 35 194€ pour 2024 (correspondant à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS)  ;10 % du PASS 2023 soit 4 399€

10 % des bénéfices imposables de l’année précédente, dans la limite de 37 094 € + 15 % du bénéfice imposable compris entre 46 368 € et 370 944 €Si peu de revenus : 10 % du PASS 2024 soit 4 637 €

Exemple de déduction fiscale pour un salarié :   

Pierre est salarié, imposé à 41 % et décide de verser 5 000 € sur son PER. Il diminue alors le montant de son impôt de (41 % x 5 000 €) = 2 050 €

L’effort réel d’épargne est donc de 2 950 € (5 000€-2 050€).

À retenir : plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, plus vous avez intérêt à opter pour une fiscalité à l’entrée. Si vous êtes peu imposé, l’impact fiscal à la sortie (c’est-à-dire au moment de votre retraite) sera plus intéressant.

Un impact fiscal à la sortie

Deux cas de figure : 

  1. vous avez choisi des versements déductibles à l’entrée  : ceux-ci seront taxés à la sortie sur la base du barème progressif de l’impôt sur le revenu et les gains seront assujettis à la flat tax de 30 % ;
  2. vous avez opté pour des versements non déductibles : seuls vos gains seront taxés (30 % ou selon le barème de l’impôt sur le revenu).

Comment Investir dans un PER en 2024 ?

Choix des supports d’investissement

Grâce au PER, vous avez cette liberté de choisir l’allocation de votre capital : 

  • des fonds en euros garantissant votre capital ;
  • des unités de compte offrant des rendements attractifs ;
  • une combinaison astucieuse des deux !

PER : des rendements attractifs

En tant qu’épargnant aguerri, la gestion de votre PER peut se faire en toute autonomie et c’est à vous de choisir vos supports d’investissement. Mais, en tant qu’épargnant débutant, optez pour la gestion pilotée !

→ Chez Nalo, la gestion pilotée, c’est quoi ? 

Nos algorithmes prennent en compte votre situation (âge, projets, appétence au risque…) et vous proposent ainsi la meilleure allocation d’épargne possible jusqu’à votre départ à la retraite. 

PER : quelles modalités de rachats avant la retraite ?

Vous l’avez bien compris, le PER est un placement long terme et les fonds investis ne sont disponibles qu’au moment de votre retraite. Mais il existe cependant des conditions de déblocage anticipé. Ainsi, tout ou partie de votre capital peut être “racheté” : 

  • pour l’acquisition de votre résidence principale ;
  • en cas d’accidents de la vie : décès du conjoint, invalidité ;
  • lors d’une expiration de droits à l’allocation chômage.

Ce qu’il faut retenir

Pourquoi choisir le PER pour préparer sa retraite ? Un produit d’épargne simple, souple et flexible offrant des perspectives de rentabilité forte ET une fiscalité très avantageuse. Le PER a ainsi tout pour plaire et est idéal pour préparer sereinement sa retraite.
Et pour bénéficier d’une stratégie de gestion sur mesure, faites-vous accompagner par notre équipe d’experts !

FAQ : vos questions incontournables sur le PER

  1. Peut-on transférer un ancien produit d’épargne retraite vers un PER ?

    Le transfert d’anciens produits d’épargne retraite vers un Plan Épargne Retraite est non seulement faisable, mais aussi avantageux pour ceux qui cherchent à simplifier et à améliorer la gestion de leur épargne pour la retraite. Si vous détenez des produits d’épargne retraite acquis avant le 1er octobre 2019, comme des contrats PERP, Madelin ou des contrats dits « Article 83 », vous avez la possibilité de les consolider efficacement en les transférant dans un PER.

    Cette démarche de regroupement offre plusieurs bénéfices, notamment une gestion centralisée et simplifiée de votre épargne retraite, tout en profitant de la souplesse et des avantages fiscaux associés au PER. Il est important de souligner que les réglementations actuelles facilitent ces transferts, vous permettant de maximiser le potentiel de votre épargne. Pour une approche personnalisée et adaptée à vos besoins spécifiques de retraite, il est conseillé de consulter un expert en épargne retraite ou de visiter des plateformes spécialisées en solutions PER.

  2. Quels sont les risques associés à l’investissement dans un PER ?

    L’investissement dans un Plan Épargne Retraite (PER) comporte certains risques qu’il est crucial de comprendre avant de s’engager. Le principal risque associé à l’investissement dans un PER réside dans la potentielle perte en capital, particulièrement lorsqu’il s’agit d’investissements en unités de compte (UC). Ces derniers sont directement exposés aux fluctuations des marchés financiers, ce qui peut entraîner une variation significative de la valeur de votre capital, aussi bien à la hausse qu’à la baisse. Il est important de noter que les performances passées des marchés ne préjugent pas de leurs performances futures.

    Par conséquent, opter pour des unités de compte dans votre PER nécessite une compréhension des risques de marché et une certaine tolérance au risque. Il est recommandé de diversifier vos investissements pour atténuer ces risques et de consulter un conseiller financier pour aligner votre stratégie d’investissement avec vos objectifs de retraite et votre profil de risque. En prenant en compte ces facteurs, vous pourrez mieux naviguer dans le paysage complexe de l’épargne retraite et prendre des décisions éclairées pour votre avenir financier.

  3. Quels sont les frais liés au PER ?

    Lorsque vous envisagez de souscrire à un Plan Épargne Retraite (PER), il est essentiel de se renseigner sur les différents frais qui y sont associés, car ils peuvent varier considérablement d’un fournisseur à l’autre et impacter votre rendement global.

    Typiquement, un PER inclut des frais d’adhésion, des frais de gestion annuels, qui sont prélevés pour la gestion de votre portefeuille, ainsi que des frais sur les versements, c’est-à-dire des frais prélevés sur chaque contribution que vous effectuez. En outre, des frais d’arbitrage peuvent également être appliqués lors du changement de répartition de vos investissements au sein du PER. Ces divers frais nécessitent une attention particulière car ils peuvent influer significativement sur la croissance de votre épargne à long terme.

    Cependant, il est important de noter que certains prestataires, comme Nalo, se distinguent en proposant des frais parmi les plus compétitifs du marché. Opter pour un PER avec des frais réduits peut être un choix judicieux pour maximiser votre épargne retraite, mais il est toujours conseillé de comparer les offres et de comprendre en détail la structure des frais avant de prendre une décision.

  4. Et si je décède, que se passe-t-il ?

    Votre PER sera clôturé et les sommes versées à vos bénéficiaires désignés ou héritiers.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire