Plan Épargne Retraite : définition et avantages

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

Dans un monde où la préparation financière pour la retraite est devenue une enjeux majeur, le « Plan Épargne Retraite » (PER) s’impose comme un outil incontournable. Mais qu’est-ce que le PER exactement, et quels avantages offre-t-il aux épargnants ? Si vous cherchez à comprendre le PER en profondeur et à découvrir comment il peut optimiser votre stratégie de retraite, vous êtes au bon endroit. Découvrez, dans cet article détaillé, une définition claire du Plan Épargne Retraite ainsi qu’une exploration de ses multiples avantages. Faites le premier pas vers une retraite sereine en vous armant des meilleures informations

Qu’est-ce que le Plan Epargne Retraite ? 🎯

Le Plan Épargne Retraite (PER) est un dispositif financier français conçu pour encourager la constitution d’une épargne dédiée à la préparation de la retraite. Offrant une combinaison de flexibilité en matière de versements et d’avantages fiscaux, le PER permet aux épargnants d’investir à long terme dans différents supports, tels que des fonds en euros ou des unités de compte, selon leur profil de risque.

À terme, ce capital peut être récupéré sous forme de rente viagère ou de capital, garantissant ainsi un complément de revenus lors de la cessation d’activité. Se distinguant par sa nature incitative et son cadre fiscal privilégié, ce contrat se positionne comme un outil essentiel pour anticiper sereinement les besoins financiers de sa retraite. Le PER peut être en mode gestion pilotée ou en mode de gestion libre.

Décryptage du pilier de l’épargne retraite depuis la Loi Pacte 📃

Depuis la mise en œuvre de la loi PACTE le 1er octobre 2019, l’univers de l’épargne retraite en France a connu une métamorphose majeure. Cette réforme a introduit le Plan Épargne Retraite (PER), une enveloppe unique d’épargne retraite qui chapeaute et remplace les anciens dispositifs tels que le Perp, Perco, Madelin, article 83 et Préfon.

Le PER se décompose en trois volets distincts, conçus pour offrir une flexibilité maximale aux épargnants :

  1. PER Individuel : Successeur du Perp et du Madelin, idéal pour les particuliers et les indépendants.
  2. PER Collectif : Remplaçant le Perco, il s’adresse principalement aux entreprises pour leurs salariés.
  3. PER Obligatoire : Prenant le relais du régime de l’article 83, il est spécifiquement réservé à certains salariés.

Chacune de ces sous-catégories se divise en compartiments, en fonction de la nature des contributions :

  • Versements volontaires effectués par le salarié.
  • Apports découlant de l’épargne salariale (comme l’intéressement ou la participation).
  • Contributions obligatoires, qu’elles soient de la part du salarié ou de l’employeur.

Il est crucial de noter que, suite à cette innovation, la commercialisation des anciens produits d’épargne retraite a pris fin le 1er octobre 2020. Cependant, tous les plans ouverts avant cette échéance restent actifs et opèrent selon leurs réglementations initiales. La transition vers le PER n’est pas systématique. Pour bénéficier de ses avantages, une souscription dédiée est requise. Découvrez comment le PER peut être la clé de votre stratégie d’épargne retraite optimisée !

Les avantages du PER 🟢

Le PER avec des ETF fait partie des placements qui permettent de préparer sa retraite. Sauf cas exceptionnels, l’épargne est bloquée jusqu’au jour du départ à la retraite. L’épargnant peut moduler les modalités de sortie et, ainsi, jouer sur la fiscalité applicable.

La fiscalité modulable du PER

La fiscalité du PER lors de l’épargne

L’une des principales attractions du Plan Épargne Retraite réside dans sa dimension fiscale avantageuse. Effectivement, les versements volontaires sur votre PER sont directement déductibles de votre assiette imposable sur le revenu, et ce, dès l’année où vous les effectuez.

Le conseil de Nalo

Vous avez jusqu’au 21 décembre 2023 pour ouvrir ou verser sur votre PER Nalo afin de bénéficier de la défiscalisation dès 2024.

Il est à noter que le Perco, antérieurement, n’offrait pas cet allègement fiscal. Toutefois, avec les évolutions récentes, cette déduction est maintenant une norme pour tous les plans d’épargne retraite.

Si vous êtes parmi les contribuables avec un taux d’imposition élevé, la déduction des versements volontaires sur le PER est une aubaine pour réduire votre charge fiscale.

Cependant, il existe un cadre réglementaire autour de ces déductions fiscales. Elles sont assujetties à un plafond spécifique. Pour des versements réalisés en année N, ce plafond se détermine comme étant le plus grand des deux montants suivants :

  • 10 % du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS),
  • 10 % des revenus professionnels de l’année N-1, toutefois limités à 10 % de 8 fois le PASS.

Il est également intéressant de noter qu’un épargnant peut choisir de renoncer à cette déduction. Ce faisant, il bénéficiera d’une fiscalité plus avantageuse lors de la récupération de son épargne.

Pour une stratégie d’épargne réfléchie et fiscalement optimisée, le PER est l’instrument de choix. Assurez-vous de bien comprendre toutes ses nuances pour en tirer le maximum de bénéfices en consultant un conseiller.

La fiscalité du PER à la sortie

La fiscalité du PER à l’issue du contrat diffère selon la nature des versements et les modalités de sortie.

Nature des versements

Sortie en capital

Sortie en rente

Versements volontaires, déduits à l’entrée

Capital : imposition au barème

Plus-values : imposition au PFU

Imposition au barème, abattement de 10 %

Versements volontaires, non déduits à l’entrée (renonciation)

Capital : non imposé car imposé à l’entrée

Plus-values : imposition au PFU

Régime des rentes viagères à titre onéreux (soumission d’une fraction des produits au barème de l’IR)

Versements de l’épargne salariale

Pas d’impôt sur le revenu

Régime des rentes viagères à titre onéreux

Versements obligatoires

Impossible

Imposition au barème, abattement de 10 %

Un effort d’épargne sur le long-terme

L’épargne placée sur le PER est en principe bloquée jusqu’à la retraite. Elle permet à l’épargnant de fournir un effort d’épargne continu et régulier pendant la vie active.

Il est cependant possible de débloquer le capital placé sur le PER en cas d’accidents de la vie, tels que le décès du conjoint ou l’invalidité. La loi énumère ainsi cinq cas de manière limitative.

La loi Pacte a ajouté à cela un nouveau cas de déblocage : l’acquisition de la résidence principale. Cette faculté n’est pas réservée aux primo-accédants.

Le choix des modalités de sortie

La loi Pacte permet au titulaire d’un PER de choisir les modalités de sortie de son contrat. Celui-ci peut choisir une sortie en rente, une sortie en capital (s’agissant de l’épargne volontaire et salariale), ou bien les deux.

La loi Pacte instaure la possibilité de bénéficier de la totalité de l’épargne dès l’âge de la retraite. Ce n’était pas le cas, jusqu’alors, pour tous les dispositifs. L’épargnant d’un Perp ne pouvait toucher que 20 % de son capital à l’âge de la retraite, tandis que le versement en capital était impossible pour les dispositifs Madelin, Préfon et article 83.

Un transfert des avoirs facilité

Le PER a été pensé pour s’adapter aux changements dans la vie professionnelle de l’épargnant. L’objectif : un seul contrat pour toute la vie professionnelle, et plus de simplicité.

La transférabilité est alors facilitée en cas de changement d’entreprise ou de situation professionnelle. La fiscalité est avantageuse en cas de transfert des avoirs d’un PER à l’autre : elle s’élève à 1 % des encours au maximum pour les plans de moins de 5 ans. Pour les plans plus anciens, le transfert des avoirs est gratuit.

Enfin, la loi fiscale entend favoriser le transfert des avoirs de l’assurance-vie au PER. Jusqu’au 1er janvier 2023, le transfert des fonds d’une assurance-vie ouverte depuis plus de 8 ans sur un PER permet à l’épargnant de bénéficier d’un doublement des abattements applicables sur les gains.

Il faut toutefois faire preuve de prudence et de mesure face à cette opportunité fiscale. Dans bien des cas, l’assurance-vie est un produit d’épargne bien plus avantageux pour un projet de retraite complémentaire. Choisir la carotte fiscale aujourd’hui pourrait se révéler être une erreur de calcul au moment de partir à la retraite.

A lire aussi

Préparer sa retraite : PER ou assurance vie ?

Ce que Nalo peut faire pour vous 💡

Chez Nalo, vous pouvez préparer votre retraite de plusieurs manières : soit en créant un projet retraite au sein de votre assurance-vie multiprojet Nalo, soit en souscrivant au PER Nalo.

En choisissant la seconde option, vous bénéficiez de tous les avantages du PER Nalo :

  • Une gestion sur mesure : nos algorithmes n’utilisent pas de profils de risque type. Ils prennent en compte chaque aspect de votre situation afin de construire un portefeuille unique.
  • La sécurisation progressivement de vos investissements : tout au long de votre vie, le niveau de risque est adapté à l’horizon de votre départ en retraite et aux conditions de marché.
  • Un accompagnement premium : notre équipe d’anciens banquiers privés disponible pour répondre à toutes vos questions patrimoniales.
  • Des frais parmi les plus bas du marché.

Transformer son PERP en PER : Guide complet pour optimiser votre épargne retraiteSi vous disposez d’un ancien contrat retraite (PERP, Madelin, Préfon, PERCO, Article 83…) ou d’un PER aux frais trop élevés, nous pouvons le transférer rapidement pour vous vers un PER Nalo. Démarrez une simulation ou prenez rendez-vous avec un conseiller Nalo qui vous guidera étape par étape.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

L’essentiel :

  • Le Plan Épargne Retraite remplace depuis le 1er octobre 2019 les anciens dispositifs d’épargne-retraite : Perp, Perco, Madelin, Article 83, et Préfon.
  • Il permet à son titulaire d’épargner tout au long de sa vie active, pour recevoir à l’âge de la retraite une rente ou, s’il le souhaite, un capital.
  • Le régime du PER se veut plus clair, attractif et homogène, afin de valoriser l’épargne retraite en France.
  • La loi Pacte a instauré à cette occasion quelques changements dans le régime de l’épargne retraite : fiscalité, modalités de sortie, ou encore cas de déblocage anticipé.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Halfnote moyenne 4.3/535 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire