Combien faut-il laisser sur son compte courant et son Livret A ?

Directeur Scientifique de Nalo

Publié le

Temps de lecture :

combien laisser sur son compte courant - Nalo

L’Essentiel

  • L’équivalent d’un mois de revenus doit se trouver sur votre compte courant, pour les dépenses quotidiennes
  • Vous pouvez en complément constituer un matelas de sécurité d’un maximum de 3  000 euros sur un livret extrêmement liquide et sécurisé comme le livret A
  • Le reste de votre épargne de précaution, à conserver pour faire face aux imprévus, doit être investi sur un support peu risqué mais plus rémunérateur :  l’assurance-vie composée de fonds obligataires est la meilleure option.

Que ce soit par précaution dans un contexte économique incertain, par méconnaissance des alternatives de placement intéressantes, ou pour toute autre raison personnelle, il peut paraître sécurisant de conserver un compte courant et des livrets bien remplis. 

Mais ces sommes “dormantes”, qui restent accessibles à tout moment et ne rapportent rien, dépassent en réalité très largement nos besoins. Pire, elles peuvent paradoxalement exposer les épargnants à un risque : celui de se trouver à court d’argent pour financer leurs objectifs de moyen et long terme, faute d’avoir investi leur capital sur des placements suffisamment rémunérateurs.

Combien faut-il laisser sur son compte courant ?

D’après les dernières données disponibles, les ménages français détiennent en moyenne 14 000 € sur leurs différents comptes courants, potentiellement répartis entre plusieurs banques1 Pourtant ces comptes n’ont en principe vocation qu’à héberger une partie seulement des revenus de leurs titulaires : l’épargne de disponibilité.

À quoi sert l’épargne de disponibilité ?

Il s’agit du montant que vous souhaitez pouvoir mobiliser à tout instant pour subvenir tant à vos frais courants qu’à vos dépenses imprévues (urgences, achats exceptionnels etc.). Cette épargne doit pouvoir donc être facilement disponible. Elle est généralement répartie entre un compte courant et livret bancaire.

1 mois de salaire sur son compte courant pour la vie quotidienne

Le compte courant ne vous rapporte rien, il est donc inutile d’y laisser grosses sommes ! Comme son nom l’indique, il ne doit servir qu’à loger les fonds destinés à vos dépenses courantes : loyer ou emprunt, charges, alimentation, habillement et loisirs.

En y conservant l’équivalent d’un mois de revenus, vous pouvez généralement subvenir à ces dépenses du quotidien, mais aussi éviter les découverts en cas de petits dépassements.

Pas plus de 3000 euros sur ses livrets pour les imprévus

Il est recommandé de détenir en complément du compte courant un « matelas de sécurité » logé sur un livret d’épargne réglementé, le plus souvent un Livret A ou un LDDS.

  • Leur intérêt : totalement sécurisés et extrêmement liquides, ils permettent de disposer de votre épargne à tout moment, par simple virement bancaire.
  • Leur limite : leur niveau de rémunération actuel (0,5%) est inférieur à l’inflation (1,1% en 2019). Cela signifie qu’en y plaçant votre épargne, vous perdez en réalité du pouvoir d’achat au fil des ans

L’usage des livrets doit par conséquent se limiter à placer le montant que l’on peut avoir besoin de débloquer immédiatement pour des dépenses exceptionnelles (vacances) ou imprévues (dépannages, frais de santé…). Selon les situations personnelles de chacun, nous recommandons généralement d’y conserver l’équivalent d’un mois de salaire, dans une limite maximale de 3000 euros.

A savoir

 Le plafond des livrets n’est pas un objectif à atteindre !

Une erreur trop souvent commise est de conserver des capitaux trop importants en disponibilité en remplissant ses livrets jusqu’au plafond légal.

Plusieurs leviers psychologiques entrent en jeu : l’incertitude face aux crises économiques, la crainte de ne pas pouvoir « débloquer » des sommes investies en cas de besoin, de perdre de l’argent sur les marchés financiers … une étude britannique a même établi un lien entre le bonheur des épargnants et le montant de leur épargne disponible2 !

Pourtant comme nous l’avons vu, les sommes conservées sur des livrets vous font perdre de l’argent à moyen terme sous l’effet de l’inflation. Inutile, donc, de remplir vos livrets jusqu’à leur plafond !

Au delà de 3000 euros, où placer son argent ?

Ce qu’il reste une fois votre épargne de disponibilité bien répartie sur votre compte courant et sur vos livrets doit être investi dans des placements adaptés à vos différents objectifs.

Constituer une épargne de précaution

L’épargne de précaution, contrairement à l’épargne de disponibilité, n’a pas vocation à être dépensée. Elle ne servira qu’en cas de coup dur (perte d’emploi, problème de santé…).

Elle peut par conséquent être investie sur des placements plus rémunérateurs que les livrets, à condition qu’ils présentent un niveau de sécurité élevé et que les fonds restent disponibles rapidement si cela devait s’avérer nécessaire.

L’assurance-vie : meilleure alternative aux livrets

Le rendement des placements sans risque a largement baissé depuis ces deux dernières décennies. Il existe donc peu d’options pour placer son épargne de précaution.

  • Les livrets bancaires ne proposent pas une rémunération satisfaisante.
  • L’assurance-vie en fonds euros offre comme les livrets une garantie en capital, et une liquidité élevée car il est généralement possible de débloquer des fonds en 72h. Toutefois, la rémunération des fonds euros a tendance à fondre année après année : 1,8 % en 2018, 1,4 % en 2019 (avant fiscalité) … et tout indique que cette tendance se poursuivra à l’avenir.
  • L’option la plus adaptée est d’opter pour une assurance-vie mixte, associant fonds euros et fonds obligataires. En investissant sur des obligations à haut potentiel, émises par des entreprises et des Etats présentant de faibles risques d’insolvabilité, il est possible de se constituer un portefeuille aux performances supérieures à celles du fonds euro, tout en conservant un bon niveau de sécurité et de disponibilité des capitaux.

A lire aussi

Quelle est la meilleure alternative au Livret A ?

L’exemple du portefeuille épargne de précaution de Nalo

Nalo propose, au sein de son contrat d’assurance-vie, une allocation spécifiquement adaptée à votre épargne de précaution. Ce portefeuille est composé :

– d’une part de fonds euros au capital garanti;

– et d’une part d’ ETF obligataires composés d’obligations d’entreprises à haut rendement “high yield” (notées au minimum BBB) et d’obligations d’Etat de pays émergents.

Cette composition assure au portefeuille une très faible volatilité (0,93 % en 2019) et une performance largement supérieure à celle des placements garantis : 4,3 % en 2019, soit 3 % après fiscalité, une performance 4 fois plus élevée que celle de la plupart des livrets. Les fonds peuvent être débloqués en 72h.

Le conseil de Nalo

Quel montant conserver pour son épargne de précaution ?

Il n’y a pas de montant cible. Les besoins en épargne de précaution correspondent en général à plusieurs mois de dépenses courantes mais ils varient, au cas par cas.

Gardez à l’esprit que l’épargne de sécurité est un projet financier un peu particulier car il n’a pas d’horizon d’investissement : on n’anticipe pas un coup dur, il intervient de manière inattendue – et fort heureusement, il n’intervient jamais dans la plupart des cas !

Par conséquent, l’épargne de précaution ne doit pas représenter la totalité de votre épargne. Ce dont vous n’estimez pas avoir besoin immédiatement en cas d’imprévu doit être investi avec méthode sur des supports proposant un niveau de risque et de rémunération adapté.

Nos conseillers peuvent vous aider à déterminer le montant idéal de votre épargne de précaution en fonction de votre situation personnelle.

Investir pour financer ses objectifs de vie à moyen et long terme

Après avoir sécurisé votre épargne de disponibilité et votre épargne de précaution sur des placements liquides et sécurisés, vous pouvez consacrer vos capitaux restants au financement de vos projets de moyen et long terme.

Nous vous conseillons pour cela d’investir par objectifs : cela consiste à définir un ou plusieurs projets (retraite, achat immobilier, études de vos enfants …), ayant chacun un horizon d’investissement qui lui est propre. Vous pourrez alors investir dans des placements adaptés à chaque horizon : plus celui-ci sera long, plus vous pourrez vous permettre de prendre des risques en contrepartie d’un potentiel de rendement plus élevé.

A lire aussi

Investir par objectifs

Exemples

Exemple de Julie - combien laisser compte courant
Exemple de Nicolas - combien laisser compte courant

Dans ces deux exemples, on remarque que le montant de l’épargne de disponibilité est limité : un mois de salaire pour Julie, 3 000 euros pour Nicolas.
L’épargne de précaution de Nicolas est plus exposée aux actions que celle de Julie : son patrimoine et son revenu lui permettent une prise de risque plus importante.
Le projet retraite de Julie est composé quasiment exclusivement d’actions, son départ à la retraite n’étant pas prévu avant 30 ans. En revanche, Nicolas a 55 ans et prévoit de partir à la retraite dans 10 ans, son projet est donc moins risqué.
Nicolas a prévu de faire une donation à sa fille dans 7 ans, cet horizon à moyen terme permet de commencer avec un portefeuille équilibré (45 % d’actions) qui sera progressivement sécurisé.

Ce que Nalo peut faire pour vous

Nalo met à votre disposition un contrat d’assurance-vie intelligent qui s’adapte à vos projets d’investissement et à votre profil familial et patrimonial.

Parce que votre situation financière et vos projets évoluent au cours du temps, nous vous proposons plusieurs portefeuilles adaptés à chacun de vos objectifs financiers et gérés indépendamment, réunis en un seul compte. Vous pouvez ainsi à la fois constituer une épargne de précaution disponible à tout moment et faire fructifier vos capitaux restants à plus long terme pour votre retraite ou tout objectif de vie.

Chacun de ces projets bénéficie d’une stratégie d’investissement totalement personnalisée afin de maximiser votre performance tout en maîtrisant votre prise de risque.

N’hésitez pas à faire une simulation d’investissement, gratuite, rapide et sans engagement.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez un conseil personnalisé en quelques clics.
Démarrer une simulation

Sources

1 Données au 31/12/2018. Étude BPCE, L’épargne des français à l’heure d’une perte de confiance et du ralentissement économique, janvier 2019

2 American Psychological Association, How Your Bank Balance Buys Happiness : The Importance of “Cash on Hand” to Life Satisfaction, 2016

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom EmptyCustom EmptyCustom EmptyCustom EmptyCustom Emptynote moyenne 0/50 avis

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire