Comprendre les frais de gestion de l’assurance-vie en 2024

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

Pour tirer le meilleur parti de votre assurance-vie comme outil d’investissement, il est crucial de comprendre les frais de gestion associés. Ces frais, bien que souvent sous-estimés, peuvent avoir un impact financier considérable sur la performance globale de votre épargne à long terme. Dans cet article, nous abordons les bases des frais de gestion en assurance-vie, en expliquant leur nature, leur calcul et leur impact sur la rentabilité de votre contrat.

Les bases des frais de gestion en assurance-vie

Qu’est-ce que les frais de gestion en assurance-vie ?

Les frais de gestion en assurance-vie sont des frais prélevés par la compagnie d’assurance (ou plus généralement par le gestionnaire de votre contrat) pour couvrir les coûts associés à la gestion et à l’administration de votre contrat. Ces frais sont généralement calculés en pourcentage de l’encours total de l’assurance-vie et sont déduits régulièrement, souvent annuellement.

À quoi correspondent les frais de gestion en assurance-vie ?

Les frais de gestion couvrent divers aspects tels que la gestion des investissements, le suivi des comptes, les services fournis au souscripteur (comme le conseil en investissement ou l’assistance clientèle), et les coûts administratifs liés à la tenue du contrat. Ils varient selon les contrats et les assureurs, et peuvent être différents pour les fonds en euros et les unités de compte (qui sont généralement liés à des investissements en actions, obligations, ou autres).

Comment sont calculés les frais de gestion en assurance-vie ?

Les frais de gestion en assurance-vie sont calculés en fonction de la valeur du placement d’épargne et sont prélevés périodiquement, souvent de manière annuelle. Le mode de calcul est généralement un pourcentage de la valeur des fonds investis dans le contrat.

  • Le pourcentage de frais de gestion : Les frais de gestion sont un pourcentage fixe de la valeur des actifs sous gestion. Par exemple, si les frais de gestion sont de 1% et la valeur du contrat est de 100 000 euros, les frais s’élèveront à 1 000 euros pour l’année.
  • Les différences de frais de gestion selon la nature des supports d’investissement : Dans les contrats d’assurance-vie en fonds euros, qui garantissent le capital, les frais de gestion sont habituellement inférieurs. Cependant, en raison de rendements souvent plus bas, ces frais peuvent constituer une part significative de la performance totale. Par exemple, si les frais de gestion sont de 0,6 % et que la performance attendue est de 2 %, les frais de gestion représentent 30 % de votre gain. 
  • Pour une assurance-vie en unité de compte (capital non garanti) : Pour les unités de compte, qui peuvent investir dans des actions, des obligations ou d’autres instruments financiers, les frais de gestion sont souvent plus élevés en raison de la complexité et du risque plus élevé de ces investissements. Le potentiel de performance étant plus élevé, la part relative des frais de gestion diminue proportionnellement. Néanmoins, en cas de baisse des marchés, elle vient se surajouter à la perte subie par l’épargnant.
  • Gestion pilotée vs gestion libre : Le fait de déléguer la gestion de vos investissements à votre gestionnaire implique généralement un coût plus élevé pour l’épargnant (appelé frais de mandat). Néanmoins, le gain de temps, le confort et la sécurité pour l’épargnant peuvent venir compenser ce surcoût.

Conseil de Nalo : Ces frais de gestion réduisent la valeur de l’épargne investie, et donc, le rendement final pour l’assuré indépendamment de la performance des supports. Il est donc crucial pour les souscripteurs de bien comprendre ces frais et de les prendre en compte dans leur stratégie d’investissement.

Lire aussi : Unités de compte et fonds en euros : comment choisir ?

Quel est l’impact des frais de gestion pour la performance de l’assurance-vie ?

Les frais de gestion peuvent avoir un impact significatif sur l’encours de votre assurance-vie. Voyons dans quelle proportion.

Comment les frais de gestion affectent-ils votre rendement à long terme ?

Les frais de gestion, étant déduits de la valeur du contrat, réduisent directement le rendement de l’investissement. Même un pourcentage apparemment faible peut avoir un impact significatif sur le long terme. Par exemple, un taux de frais de 1% par an peut réduire considérablement le montant final accumulé sur plusieurs décennies.

En effet, l’impact financier des frais de gestion est cumulatif. Ils viennent d’année en année grignoter l’épargne de l’investisseur. Pour les compenser, il faut que les supports génèrent une performance supérieure. Plus le niveau de frais est élevé, plus la performance requise est importante.

De même, plus votre encours est important, plus le montant en volume de ces frais sera élevé.

Exemple de l’impact des frais sur l’épargne d’une assurance-vie

Prenons un exemple pour illustrer l’impact des frais de gestion sur une épargne de 100 000 euros dans un contrat d’assurance-vie sur une période de 10 ans. Supposons que les frais de gestion annuels sont de 1% et que le rendement annuel moyen du contrat avant frais est de 4% : 

  • Sans frais de gestion : Au bout de 10 ans, en utilisant la formule de calcul des intérêts composés, l’épargne s’élèverait à environ 148 024 euros, soit un gain de 48 024 euros.
  • Avec frais de gestion de 1 % : Le taux effectif de rendement annuel est de 3 % (4 % – 1 %), le montant total de l’épargne serait de 134 391 euros, soit un gain de 34 391 euros
  • Montant total des frais de gestion : 148 024 – 134 391 = 13 633 euros soit 28 % de la performance totale de l’assurance-vie.

Ainsi, les frais de gestion en assurance-vie sont loin d’être anodins à long terme. Il apparaît donc essentiel d’essayer de les réduire au maximum. 

Comment réduire les frais de gestion d’une assurance-vie ?

Tous les contrats d’assurance-vie ne pratiquent pas les mêmes pourcentages de frais de gestion (ni les mêmes types de frais). Si les frais de gestion sont communs à la totalité des contrats d’assurance-vie, certains contrats sont plus compétitifs que d’autres (notamment les assurances-vie en ligne en gestion pilotée comme celle de Nalo).

Lire aussi : Frais de l’Assurance Vie : Comment les minimiser pour maximiser vos rendements ?

Est-il possible de supprimer totalement les frais de gestion ?

Au regard de la part potentiellement importante des frais de gestion dans la performance de votre assurance-vie, la première tentation serait de trouver une manière d’investir en supprimant totalement ces frais.

Malheureusement, toutes les assurances-vie pratiquent des frais de gestion pour la simple et bonne raison que la gestion de votre contrat génère des coûts de fonctionnement du côté de votre gestionnaire. Il doit réaliser les arbitrages, assurer un support client, assurer les opérations d’achat et de vente des produits en passant par des courtiers… Ces opérations impliquent le travail de nombreuses personnes qualifiées.

Le second réflexe serait alors d’investir avec d’autres contrats tels que le PEA ou le compte titre ordinaire (CTO). S’il n’existe pas de frais de gestion à proprement parler dans ces contrats, d’autres frais relativement similaires sont pratiqués. C’est le cas par exemple du droit de garde qui est calculé selon un pourcentage de la valeur des titres détenus au 31 décembre de l’année. Un peu plus bas que la moyenne des frais de gestion en assurance-vie, ils sont généralement compris entre 0,2 % et 0,6 %. Mais, il faudra ajouter à ces coûts annuels, les frais de transactions ou les frais de courtage (et d’éventuels frais d’arbitrage en cas de gestion pilotée).

En bref, quel que soit le moyen par lequel vous investissez, vous serez soumis à des frais. Reste à savoir comment les réduire au maximum.

Conseil de Nalo : Contrairement au CTO, l’assurance-vie propose un avantage fiscal à partir de la 8e année sur la part des gains des rachats (retrait) permettant de compenser une partie des frais.

Aussi, les performances cumulées au sein de l’assurance-vie ne sont imposables qu’en cas de retrait. Vous bénéficiez ainsi chaque année d’un levier fiscal vous permettant de réinvestir vos gains sans payer d’impôts (qui auraient été normalement de 30 % à la flat tax).

Lire aussi : Imposition et assurance-vie

Choisir un contrat avec des frais de gestion compétitifs

En 2024, comme dans les années précédentes, il est essentiel de comparer les frais de gestion entre différents contrats et compagnies d’assurance pour choisir l’assurance-vie la plus avantageuse.

Une assurance-vie compétitive propose généralement des frais de gestion inférieurs à 2 % (hors frais de supports) pour un contrat en gestion pilotée en unité de compte.

Il faudra aussi vérifier que l’assurance-vie propose un nombre de supports suffisants et que les frais réduits ne fassent pas au détriment de la qualité du service proposé.

Conseil de Nalo : L’assurance-vie de Nalo en gestion pilotée est l’une des moins chères du marché. Nous ne facturons que les frais de gestion à hauteur de 0,85 % par an (pour un maximum de 1,65 %, en tenant compte des frais facturés par les supports). Votre épargne est investie dans un large choix d’ETF pour minimiser vos frais sur supports tout en assurant une diversification optimale pour maximiser votre couple rentabilité/risque !

Lire aussi : Assurance-vie : pourquoi clôturer un contrat pour mieux en souscrire ?

Choisir une assurance-vie proposant des supports d’investissement optimisés en frais de gestion

L’optimisation des frais de gestion en assurance-vie passe aussi par la gamme de supports proposés par cette dernière. 

En effet, en assurance-vie, il y a deux niveaux de frais de gestion :

  • Au niveau de l’enveloppe : les frais de gestion facturés par le gestionnaire du contrat ;
  • Au niveau des supports : les frais de gestions facturés par le gestionnaire du fonds.

Ces frais sur supports sont souvent invisibles pour l’épargnant puisqu’ils sont prélevés directement au niveau du fonds et retranchés sur la performance. Pour autant, ils peuvent représenter une part très importante des frais. 

Par exemple, le fonds en gestion active ETOILE MULTI GESTION MONDE C ayant comme indice de référence le MSCI World facture 1,5 % de frais de gestion annuels (+2 % de frais d’entrée). Ces frais viennent s’ajouter aux frais de votre assurance-vie en fonction du montant investi dans cet actif.

À titre de comparaison, l’ETF iShares Core MSCI World UCITS ETF USD (Acc), fonds passif investi sur le même indice de référence (MSCI World), facture seulement 0,2 % de frais annuels pour une performance supérieure de 15 points de pourcentage sur les 3 dernières années (au 01/12/2023 ; respectivement 20,43 % contre 35,9 %). 

Ainsi, selon les supports proposés par votre assurance-vie, la performance nette sera sans commune mesure !

Lire aussi : Pourquoi la gestion passive fonctionne mieux que la gestion active ?

Comment les assurances-vie en ligne peuvent-elles proposer des frais de gestion réduits ?

Conscients de la problématique des frais de gestion pour l’épargne, nous avons créé chez Nalo une assurance-vie optimisée en frais de gestion à tous les niveaux :

  • Notre contrat est en gestion pilotée : Les arbitrages sont réalisés par un robo advisor (supervisé par des humains) pour rééquilibrer facilement et intelligemment votre portefeuille à tout moment ;
  • Les supports proposés sont des ETF : Les frais sur supports sont réduits au minimum tout en profitant de la performance généralement supérieure des fonds passifs à long terme par rapport aux fonds en gestion active.
  • La gestion de votre contrat est 100 % en ligne : Pas de rendez-vous en agence avec votre conseiller le samedi matin… Vous pouvez consulter, effectuer des versements et modifier votre profil directement depuis votre espace utilisateur. Un gain de temps notable pour la gestion de votre épargne.
  • Les coûts sont transparents : Pas de coûts cachés, seuls les frais de gestion connus à l’avance par l’épargnant sont facturés.

Grâce à la savante utilisation des nouvelles technologies, nous avons pu réduire les coûts de gestion de votre épargne tout en augmentant la qualité du service proposé. Chez Nalo nous ne facturons que les frais de gestion, aucun autre frais n’est pratiqué. 

Vous profitez alors d’une assurance-vie avec un excellent potentiel de performance tout en profitant du confort apporté par le numérique.

Quels sont les autres frais en assurance-vie ?

En plus des frais de gestion, plusieurs autres types de frais peuvent être associés à un contrat d’assurance-vie (que vous ne rencontrerez pas chez Nalo). Il est important pour les souscripteurs de les connaître et de les comprendre pour évaluer pleinement le coût total de leur assurance-vie :

  • Frais d’entrée ou de souscription : Ces frais sont parfois facturés lors de la souscription initiale du contrat ou à chaque versement supplémentaire. Ils sont généralement un pourcentage du montant investi.
  • Frais de sortie ou de rachat : Certains contrats peuvent imposer des frais si vous retirez des fonds (partiellement ou totalement) avant une certaine période.
  • Frais d’arbitrage : Si votre contrat permet de changer d’investissement d’un fonds à un autre (dans le cas de contrats multisupports), des frais d’arbitrage peuvent être appliqués pour chaque opération.
  • Frais de garantie : Pour les options de garantie supplémentaire (comme la garantie décès ou la garantie plancher), des frais spécifiques peuvent être prélevés.
  • Frais de dossier : Certains contrats peuvent inclure des frais de dossier annuels pour la gestion administrative du contrat.
  • Frais sur versements programmés : Des frais peuvent être prélevés sur chaque versement effectué dans le cadre d’un plan d’épargne programmée.
  • Frais de transfert : Si vous décidez de transférer votre assurance-vie chez un même assureur, des frais de transfert peuvent être appliqués.
  • Frais de tenue de compte : Certains contrats peuvent inclure des frais annuels pour la tenue du compte, surtout si vous détenez des unités de compte.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire