La gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine

L’essentiel :

  • La gestion de patrimoine s’intéresse majoritairement à deux types d’actif : immobilier et financier ;
  • La gestion de patrimoine consiste à optimiser les rendements nets du patrimoine ;
  • Un conseiller en gestion de patrimoine peut vous conseiller au moyen d’un bilan patrimonial.

La gestion patrimoniale n’est pas que l’apanage des grandes fortunes. Lorsque vous achetez un bien immobilier pour le louer ou lorsque vous ouvrez une assurance-vie, vous gérez votre patrimoine.

La gestion de patrimoine consiste à réaliser des placements ou des opérations juridiques et fiscales afin de protéger et d’accroître votre patrimoine.

Qu’est-ce que la gestion de patrimoine ?

La gestion de patrimoine peut se découper en deux parties :

  • d’une part la gestion juridique et fiscale de votre patrimoine, qui consiste principalement à mettre en place des dispositifs permettant de réduire vos impôts et d’optimiser la transmission de votre patrimoine.
  • d’autre part la gestion financière, qui consiste à réaliser des placements et des investissements de telle sorte que votre patrimoine s’accroît et se renforce au cours du temps.

Notez que votre patrimoine peut lui-même se diviser en trois catégories selon la nature des actifs envisagés :

  • le patrimoine immobilier ;
  • le patrimoine financier ;
  • le patrimoine professionnel (pour les professions libérales et les indépendants principalement).

Les spécificités de ces grandes catégories d’actifs impliquent des compétences et des modes de gestion particuliers.

En quoi consiste la gestion d’un patrimoine immobilier ?

Le patrimoine immobilier est constitué de l’ensemble des biens immobiliers détenus par une personne. Ces éléments figurent à son actif d’où l’utilisation du terme actif immobilier.

L’immobilier est un actif prépondérant dans la plupart des patrimoines des ménages. Avec un taux de propriétaires en France avoisinant les 65%, l’immobilier constitue un des premiers leviers d’optimisation pour tout bon gestionnaire de patrimoine immobilier.

La particularité d’un patrimoine immobilier réside dans son évaluation en perpétuelle évolution en lien direct avec différents facteurs :

  • la qualité de l’environnement ;
  • l’entretien ;
  • la demande globale notamment en forte corrélation avec les taux d’intérêt à long terme, l’inflation et les taux directeurs de la banque centrale ;
  • l’offre de logement (neuf et ancien).

Si la gestion de patrimoine immobilier n’apporte pas une grande valeur ajoutée lorsqu’il concerne la seule résidence principale (au-delà de son évaluation et du moment opportun pour vendre notamment au regard des règles fiscales en matière de plus-values immobilières), elle prend tout son sens à partir du moment où l’actif est constitué de plusieurs biens immobiliers de rapport assurant des rendements locatifs.

En effet, lorsque vous disposez d’un patrimoine immobilier de rapport (ie un placement locatif), se posent plusieurs questions d’ordre fiscal :

  • le type de location : meublée ou nue. Au-delà de la question de stabilité, la location meublée présente l’intérêt de voir les revenus imposés dans la catégorie BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) et de pouvoir soit déduire fiscalement l’achat des biens meubles soit bénéficier du régime micro-BIC (pas de déductions, mais abattement forfaitaire de 50% dans la limite de 70 000 euros par an). À noter que le raisonnement est le même pour les locations courtes durées à des personnes de passage (location type airBnB). Concernant la location nue, les revenus sont imposés dans la catégorie revenus fonciers avec la possibilité d’opter pour le régime micro-foncier (30% d’abattement dans la limite de 15 000 euros par an) ;
  • la recherche des niches fiscales : en achetant dans un quartier historique un appartement à rénover, vous pouvez bénéficier du dispositif Malraux pouvant proposer jusqu’à 30 000 euros par an de réduction d’impôts. Côté dispositif Pinel, vous pouvez en bénéficier lorsque vous faites un investissement locatif dans du neuf avec un engagement à la location à un prix inférieur de 20% (sur le secteur concerné) pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans.

Bien entendu, la fiscalité n’est pas le seul élément à prendre en compte dans la gestion d’un patrimoine immobilier. Pérenniser les revenus au moyen d’un bail adapté à la zone géographique et au type de bien est aussi un élément clé pour une bonne gestion immobilière.

La gestion du patrimoine financier

Comme pour la gestion du patrimoine immobilier, la gestion du patrimoine financier s’intéresse à l’optimisation des revenus nets de l’ensemble des avoirs financiers d’une personne.

Les revenus financiers sont généralement de deux types :

  • les plus-values en cas de revente d’un actif ;
  • les dividendes (ou intérêts selon la nature du placement) constituant un flux de revenus annuels. Ces revenus peuvent s’assimiler à une forme de loyer.

La gestion d’un patrimoine financier consiste donc à bâtir un portefeuille financier offrant les meilleurs rendements pour un niveau de risque en adéquation avec la capacité de prise de risque de l’épargnant et ses objectifs et horizons de placement. Cette sélection peut être faite par un robo advisor ou un conseiller en gestion de patrimoine.

De plus, la question fiscale se pose aussi, notamment parmi le choix d’enveloppes fiscales dans lesquelles sont logés les actifs :

Chacune de ces enveloppes fiscales propose des avantages spécifiques en lien notamment avec une fiscalité préférentielle ou une diversité d’actifs financiers éligibles plus ou moins restreinte (par exemple, le PEA n’autorise que les actions européennes en son sein).

D’autres investissements financiers peuvent se faire sans enveloppes fiscales telles que l’achat de parts de SCPI vous permettant de la fiscalité immobilière ou l’achat d’actions au gré à gré (en dehors d’un marché réglementé).

Au-delà de déterminer les meilleurs placements ou les placements les plus adaptés, la gestion de patrimoine consiste à suivre et à faire évoluer un portefeuille d’investissement boursier en fonction de la conjoncture économique et des objectifs de chacun.

La gestion fiscale et juridique du patrimoine

Une fois votre patrimoine bien placé, il convient de mettre en oeuvre les dispositifs d’optimisation fiscale qui vous permettront :

  • de payer moins d’impôts ;
  • de transmettre votre patrimoine convenablement et de réduire les droits de succession.

Ces dispositifs sont nombreux et parfois complexes. Certains placements permettent de réduire vos impôts, c’est le cas par exemple des placements d’épargne retraite. D’autres permettent de réduire vos droit de successions, c’est le cas par exemple de l’assurance-vie. D’autres dispositifs sont de l’ordre du droit : comme la création d’une société civile immobilière ou d’une holding patrimoniale.

Qui sont les professionnels qui peuvent vous aider dans la gestion de votre patrimoine ?

L’accompagnement patrimonial doit être effectué par des experts en gestion de patrimoine, cela vous permet d’être garanti de la qualité des conseils prodigués.

Pour avoir une vue d’ensemble sur votre patrimoine, le conseiller en gestion de patrimoine est le mieux placé. En effet, le conseiller en gestion de patrimoine dispose d’un large panel de compétences sur l’ensemble des sujets patrimoniaux. Il maîtrise l’ensemble des stratégies d’investissements, produit d’épargne et leur fiscalité applicable. Il s’agit d’un interlocuteur de premier choix pour identifier les leviers d’optimisation de votre patrimoine, à la suite d’un bilan patrimonial.

Mais le conseiller en gestion de patrimoine travaille rarement seul. Selon la nature de vos actifs et la spécificité de vos demandes, il pourra vous orienter au besoin vers :

  • un notaire (notamment pour l’immobilier),
  • un avocat (pour le volet administratif et stratégique notamment en cas d’achat d’actions au gré à gré),
  • l’avocat fiscaliste (pour l’optimisation fiscale patrimoniale),
  • le courtier en crédit (pour l’optimisation des charges du passif).

Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

Lors d’un bilan patrimonial, votre conseiller va faire un audit complet de votre patrimoine. Il va dresser la liste de vos actifs et de votre passif :

  • immobilier,
  • placements bancaires,
  • actifs financier,
  • et, le cas échéant, patrimoine professionnel (pour les personnes propriétaires de leur activité professionnelle).
  • emprunts immobiliers.

Il va analyser vos revenus et vos dépenses pour comprendre votre capacité à prendre des risques ainsi que vos besoins de liquidités. Il va aussi s’intéresser à votre imposition afin de voir s’il n’y a pas des moyens de la réduire.

Enfin, il va cerner avec vos objectifs et vos besoins futurs, et cela, dans l’optique d’établir une stratégie patrimoniale cohérente. En effet un patrimoine ne devra pas être géré de la même façon selon que vous commencez à le bâtir que vous souhaitez en vivre (par exemple si vous êtes à la retraite) ou que vous souhaitez le transmettre.

À l’issue de ce diagnostic, le conseiller en gestion de patrimoine sera en mesure d’identifier certains axes d’améliorations, par exemple une mauvaise répartition de votre épargne, ou un manque de diversification de vos actifs financiers. Il sera aussi capable de vous proposer de nouveaux dispositifs d’optimisation fiscale ou successorale.

Ce que Nalo fait pour vous

Nalo est une société de conseil en gestion de patrimoine innovante. Nous offrons à nos clients de types de services. Une assurance-vie en gestion pilotée sur-mesure pour la gestion de leurs actifs financiers ainsi qu’un conseil à 360 degrés sur l’ensemble de leur patrimoine. Vous pouvez réaliser une simulation d’investissement en assurance-vie directement sur notre site et demander à être rappelé par un conseiller afin d’effectuer un bilan patrimonial.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Hugo Bompard

Hugo Bompard

Statisticien Économiste, précédemment chercheur au Centre de Recherche en Statistique et en Économie, Hugo Bompard est Directeur Scientifique de Nalo.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.