Investissement rentable : les meilleures options pour 2020

Statisticien Économiste, chercheur au Centre de Recherche en Statistique et en Économie.

Publié le

Temps de lecture :

Investissement rentable - meilleures options 2020

L’essentiel

  • La bourse, le crowdfunding et l’immobilier locatif peuvent être des placements rentables ;
  • Attention, investissement rentable ne signifie pas sans risque : la plupart des placements demande du temps et un certain nombre de connaissances ;
  • Un bon moyen d’investir de façon rentable est de se faire accompagner. L’assurance-vie Nalo a eu un rendement de 6,46 % à 23,76 % (selon pourcentage d’actions) avec son portefeuille standard l’an dernier, sans que ses clients aient eu à s’en occuper.

Trouver un investissement rentable est difficile dans un contexte de rémunération très faible des livrets bancaires. En effet, le taux de rémunération du livret A est tombé à 0,5% le 1er février 2020. 

Dans cet article nous faisons le point sur la performance des différents placements financiers et nous vous expliquons ensuite quels éléments (en plus de la rentabilité) il faut prendre en compte avant de choisir son placement.

A lire aussi

Quel est le meilleur placement en 2020 ?

Les performances des investissements les plus rentables

Il existe de nombreux placements financiers. Nous présenterons ici que ceux qui rapportent le plus en 2020.

Investissement rentable n°1 : La bourse

Il y a plusieurs façons d’investir en bourse. Les plus connues sont l’achat d’actions et d’obligations.

Les placements en actions

Une action d’entreprise est un titre de propriété. Posséder une action revient à détenir une part de l’entreprise.

Pour faire du rendement avec des actions, vous avez deux possibilités :

  • toucher les dividendes que l’entreprise vous reverse (en tant qu’actionnaire) ;
  • vendre les actions plus chères que vous ne les aviez achetées (ce sont les plus values).

La performance des actions est de 6% à 10% par an.

Les placements en obligations

Une obligation est un titre de créance. Contrairement à l’action, vous n’achetez pas une part de l’entreprise mais vous lui faite un prêt. Ce qui veut dire que l’entreprise à qui vous avez prêté votre capital s’engage à vous le rendre, avec les intérêts.

Pour faire du rendement avec des obligations, vous avez là encore deux possibilités :

  • toucher les intérêts versés par les entreprises ;
  • vendre les obligations afin de réaliser de la plus-value.

La performance des obligations est de 2% à 5% par an.

Si l’investissement en bourse vous attire, vous pouvez lire notre article sur Comment investir en bourse ?

Investissement rentable n°2 : le financement participatif (ou crowdfunding)

Les plateformes de financement participatif se multiplient sur internet. En 2018, elles ont collecté 1,4 milliard d’euros au total. Le crowdfunding peut être un placement rentable, à condition de bien choisir l’entreprise et/ou le projet que vous financez.

Il y a différents types de crowdfunding, à savoir celui des dons, celui des prêts et celui d’investissement. Celui auquel nous nous intéressons est le financement participatif d’investissement (ou crowdequity). Dans le cas du crowdequity, l’investissement peut être en capital, en obligations ou en royalties.

Le financement participatif présente un avantage fiscal dans certains cas.

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) a mis en place un label nommé “Plateforme de financement participatif régulée par les autorités françaises”  pour vous aider à trouver les plateformes conformes à la réglementation française. Nous vous conseillons d’investir uniquement dans les projets qui comportent ce label.

Le rendement du financement participatif varie suivant les plateformes. Le taux de rendement oscille généralement entre 4% et 10%.

Investissement rentable n°3 : l’immobilier

Il existe plusieurs façons d’investir dans l’immobilier. Nous avons fait une sélection des investissements immobiliers les plus rentables. Cette sélection ne prend pas en compte l’achat d’une résidence principale, qui ne doit pas être considéré comme un investissement.

L’immobilier locatif permet aux propriétaires de recevoir des revenus supplémentaires et ainsi de se constituer un patrimoine. Ce placement peut rapporter beaucoup de rendement aux propriétaires, mais il demande également beaucoup de temps. En effet, gérer une location à distance peut être contraignant.

Si l’investissement immobilier direct vous fait peur, vous pouvez investir dans les SCPI (société civile de placement immobilier). Investir dans une SCPI consiste à investir dans un parc immobilier et non dans un bien précis. Ainsi, le taux de rendement d’une SCPI est parfois plus élevé que le taux de rendement d’un bien dont vous seriez le propriétaire. La gestion est totale puisque la SCPI se charge du choix du locataire, de la signature des contrats, des loyers etc.

Vous avez aussi la possibilité de placer votre argent dans des LMNP (location meublée non professionnelle). Les LMNP comprennent la location d’un logement meublé dans une résidence de services ou dans un immeuble traditionnel, ou bien la location ou sous-location d’une partie de votre habitation principale. En effet, louer une chambre dans une résidence étudiante ou dans une maison de retraite garantit la location de votre bien et la gestion est facilité.

En dernière option pour les placements immobiliers, il y a l’achats de place de parking ou de murs de commerce qui garantissent un rendement pour l’acheteur.

A retenir

Les placements les plus rentables sur les 10 dernières années sont donc les placements en bourse, le financement participatif et l’immobilier locatif.

Mais la rentabilité ne fait pas tout. Il faut aussi s’assurer que le placement corresponde à vos projets, votre vie, votre situation familiale et professionnelle et le niveau de risque que vous êtes prêts à accepter.

De plus, un investissement peut présenter de très bonnes performances et rapporter beaucoup de rendement. Mais les frais sont parfois si élevés qu’ils peuvent vous faire perdre une très grande part de l’argent que vous avez gagné.

Pour finir, un placement rentable financièrement n’est pas toujours un placement simple à gérer. L’immobilier locatif est par exemple très chronophage. Avant de faire son choix il faut donc prendre un compte un certain nombre d’éléments que nous allons présenter.

La rentabilité ne fait pas tout

Un investissement rentable est un investissement avec des frais faibles

Il est important de vérifier que les frais associés à votre placement ne sont pas trop élevés. Des frais élevés rognent directement la performance de votre placement.

Les frais quand on investit en bourse

Les frais vont dépendre 

  • de l’enveloppe fiscale choisie : assurance-vie, PEA ou compte-titres 
  • des supports d’investissement que vous choisissez (fonds d’investissement composés en action ou obligations, ETF, fonds patrimoniaux, etc.)

Pour vos investissements en bourse, nous vous conseillons fortement de choisir des ETF.

Les ETF sont comme des paniers d’actions ou d’obligations. Choisir plusieurs ETF permet de diversifier largement son portefeuille, que ce soit d’un point de vue géographique ou en ce qui concerne les secteurs d’activité.

Les ETF affichent jusqu’à 5 à 10 fois moins de frais que les fonds d’investissement plus traditionnels (OPCVM).

Les frais du financement participatif

Pour investir dans le financement participatif, vous êtes obligés de passer par des plateformes de crowdfunding.

En moyenne, les frais prélevés par les plateformes de crowdfunding s’élèvent à 4,3%.

Les frais d’un investissement immobilier

Nous avons précédemment évoqués plusieurs formes d’investissement immobilier, à savoir l’immobilier locatif, les SCPI, les LMNP et l’achat de place de parking ou de murs de commerce.

Toutes ses formes d’investissement sont rentables, mais elles comportent énormément de frais.

Tout d’abord, quand vous êtes propriétaire, vous êtes soumis à différentes taxes. Ensuite, il faut penser aux frais d’entretien de votre investissement immobilier. Il faut également prendre en compte les frais de gestion de votre bien immobilier si vous louer votre bien mais que vous habitez loin de celui-ci.

Pensez aussi au prêt bancaire et aux intérêts que vous allez payer si vous acheter une résidence secondaire dans un but locatif. 
Il faut aussi prévoir les loyers impayés et la moins-value possible à la vente de votre bien.

Un investissement rentable doit correspondre à votre profil et vos objectifs de vie

La bourse

Investir en bourse peut être risqué, d’autant plus quand vous n’avez pas d’objectif défini.

Avant d’investir en bourse, il faut avoir un projet. C’est à dire qu’il faut savoir si vous voulez faire fructifier votre capital pour acheter une voiture dans 2 ans ou préparer votre retraite dans 30 ans.

Il faut privilégier les actions si votre objectif est de long terme car c’est le placement le plus rémunérateur. L’histoire de la bourse montre que le risque disparaît au-delà de 15 ans.

Les obligations sont plus souvent utilisées pour de l’investissement à court terme puisque la valeur des obligations subit moins de fluctuations.

A retenir

Chez Nalo, nous mettons l’investissement par projet au cœur de notre système. Nos portefeuilles d’investissement composés d’ETF sont déterminés pour répondre aux différents projets que vous pouvez avoir.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez un conseil personnalisé en quelques clics.
Démarrer une simulation

Le financement participatif

Le financement participatif n’est pas rentable à court terme. Il faut attendre longtemps avant de percevoir un rendement (le temps que l’entreprise que vous avez aidé financièrement se développe, vende son produit ou service etc.)
Si vous avez un projet précis qui doit se réaliser dans moins de 5 ans, le financement participatif n’est peut être pas ce qu’il vous faut. Il existe par ailleurs un risque que le projet financé ne rapporte jamais d’argent.

L’immobilier

L’immobilier est rentable financièrement mais il est chronophage et compliqué à gérer. En effet, louer un appartement implique de faire des travaux de rénovation, trouver un locataire, rédiger les contrats de location, faire l’état des lieux etc. Des choses dont on aimerait bien se passer lorsqu’on arrive à un certain âge.

Passer par un gérant peut être une solution, mais diminue la rente liée à la location.

Un investissement rentable doit rester simple à gérer

La bourse

Investir en bourse peut être compliqué quand on ne s’y connaît pas et est assez chronophage quand on s’en occupe seul. Nous vous conseillons très fortement de faire appel à des conseillers financiers pour déléguer la gestion de votre investissement et bénéficier de l’expertise de professionnels.

Dans cette catégorie, les fintechs ont fait leur apparition dans les années 2010 pour aider leurs clients à investir en bourse.

Le rôle des fintechs est justement de proposer à leurs clients la gestion de leurs portefeuille d’actions, d’obligations etc. Cette gestion est faite grâce aux nouvelles technologies (les robo advisors notamment). Les fintechs assurent donc un accompagnement complet du client.

A retenir

Nalo est une fintech. Nous utilisons l’assurance-vie comme support d’investissement. Nos assurances-vie sont composées d’ETF uniquement. Nos clients nous indiquent quels projets de vie ils ont, et nous adaptons la composition de leur portefeuille en fonction de ces projets.

L’immobilier

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’immobilier (en particulier l’immobilier locatif) est un placement chronophage. Tout le monde ne peut pas se permettre de prendre du temps à trouver un locataire, rédiger des contrats de location, récolter des loyers, faire des états des lieux…

Pour louer un bien immobilier (que ce soit un appartement ou une place de parking), il faut du temps ou bien accepter de payer un gardien ou une agence immobilière. Les frais associés à ces services peuvent être très élevés.

En conclusion

Investir dans la bourse, le crowdfunding ou l’immobilier est rentable : si c’est bien fait, vous percevrez effectivement un rendement positif. Mais ils comportent des risques importants de perte de capital, sont chronophages et présentent des frais parfois très élevés.

A lire aussi

Où placer son argent en 2020 ?

Source

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Halfnote moyenne 4.3/533 avis

2 commentaires

  1. Antoine

    Merci pour les information. De mon côté je trouve l’investissement immobilier locatif très intéressant pour générer un effet de levier très important avec ou sans apport. Sur cette base, réinvestir le cashflow en bourse via un ETF monde par exemple. L’immobilier à terme permet de générer un beau patrimoine.

    Répondre
    • Anthony Ardisson

      L’immobilier locatif est effectivement une bonne façon de diversifier son patrimoine. Attention toutefois à ne pas s’y surexposer : pas de locataire, pas de rentabilité !

      Répondre

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire