Quels sont les meilleurs ETF S&P 500 en 2024 ?

Publié le

Temps de lecture :

En 2024, les ETF (Exchange-Traded Funds) basés sur l’indice S&P 500 continuent d’attirer l’attention des investisseurs du monde entier. Reconnus pour leur capacité à offrir une exposition diversifiée au marché boursier américain, ces instruments financiers sont devenus incontournables dans les stratégies d’investissement modernes. Qu’est-ce qu’un ETF S&P 500 ? Quels sont ses avantages ? Comment bien choisir son ETF ?

Qu’est-ce qu’un ETF S&P 500 ?

Un ETF S&P 500, ou « Exchange-Traded Fund » basé sur l’indice S&P 500, est un fonds négociable en bourse qui vise à reproduire la performance de l’indice Standard & Poor’s 500 (S&P 500 index). Cet indice est composé des 500 plus grandes entreprises cotées sur les bourses américaines, ce qui en fait un baromètre important de l’économie des États-Unis.

Qu’est-ce que le S&P 500 index ?

Les entreprises incluses dans l’indice S&P 500 sont sélectionnées par un comité et couvrent environ 80% de la capitalisation boursière américaine, ce qui en fait un baromètre largement reconnu de la performance globale du marché boursier américain. Les secteurs représentés dans l’indice sont divers, incluant la technologie, la santé, la finance, la consommation, l’énergie, et plus encore.

L’indice est pondéré en fonction de la capitalisation boursière, ce qui signifie que les entreprises ayant une plus grande valeur de marché ont une plus grande influence sur la performance de l’indice. Cela reflète l’idée que les changements de valeur des grandes entreprises ont un impact plus important sur l’économie globale.

Le S&P 500 est souvent utilisé comme une référence pour évaluer la performance des portefeuilles d’investissement et comme un outil pour investir dans l’économie américaine dans son ensemble. Il est également utilisé comme une référence pour la création de divers produits financiers, y compris les ETF S&P 500.

Comment les ETF S&P 500 répliquent leur indice de référence ?

Les ETF S&P 500 répliquent leur indice de référence (S&P 500 index) principalement par deux méthodes :

  • Réplication physique : C’est la méthode la plus courante pour les ETF couvrant cet indice. Dans ce cas, l’ETF achète toutes les actions qui composent l’indice S&P 500 dans les proportions exactes ou très proches de celles de l’indice. Ainsi, les performances de l’ETF tendent à refléter fidèlement celles de l’indice.
  • Réplication synthétique : Cette méthode utilise des instruments dérivés comme les swaps pour répliquer la performance de l’indice. L’ETF conclut un accord avec une contrepartie (généralement une grande banque) qui s’engage à lui fournir la performance de l’indice en échange d’un flux de trésorerie ou d’autres actifs détenus par l’ETF. C’est par exemple grâce à cette méthode qu’il est possible d’acheter certains ETF S&P 500 avec un PEA (Plan Épargne Action), normalement exclusivement réservé aux actions européennes ou aux fonds composés majoritairement d’actions européennes.

Dans la mesure où l’ETF est composé d’actions dans les mêmes proportions que l’indice, il est capable de répliquer parfaitement sa valorisation. 

Concernant la distribution des dividendes, il existe deux types d’ETF S&P 500 : 

  • ETF S&P 500 à distribution : les dividendes versés par les entreprises de l’indice se distribuent automatiquement aux investisseurs ;
  • ETF S&P 500 à capitalisation : les dividendes versés sont automatiquement réinvestis dans l’ETF faisant augmenter l’encours des investisseurs.

Conseil de Nalo : Les ETF S&P 500 à distribution sont facilement réparables grâce à l’acronyme “Dist” à la fin de leur nom. Pour les ETF à capitalisation, il s’agit de l’acronyme “Acc” ou “C”.

Quels sont les avantages d’investir dans des ETF S&P 500 ?

Investir dans des ETF S&P 500 offre plusieurs avantages, notamment pour ceux qui recherchent une exposition diversifiée au marché boursier américain à moindre coût tout en limitant le ticket d’entrée.

Lire aussi : Assurance-vie et ETF : La combinaison optimale pour investir votre épargne en 2023

Profiter de la performance agrégée des entreprises cotées américaines

Sur les 10 dernières années, le S&P 500 index affiche une performance cumulée de +152,95 % au 27/11/2023. Pour comparaison, le CAC 40 (indice des 40 plus grosses capitalisations boursières françaises) propose une performance de +69,38 % sur la même période.

Autrement dit, si vous aviez investi 10 000 euros, il y a 10 ans, sur le S&P 500, votre encours serait d’aujourd’hui 25 295 euros.

À noter néanmoins qu’il s’agit de performances passées. Elles ne préjugent aucunement des performances futures. Rien n’exclut que les performances soient à la baisse pour les 10 prochaines années, même si cela paraît peu vraisemblable.

Faible ticket d’entrée et diversification multisectorielle

Investir dans un ETF S&P 500 permet aux investisseurs d’avoir une exposition diversifiée à un large éventail d’entreprises américaines sans avoir à acheter individuellement les actions de chacune d’entre elles

Le S&P 500 regroupe tous les secteurs de l’économie américaine avec un bon niveau d’éclectisme de manière relativement équilibrée (contrairement aux indices spécialisés dans certains secteurs).

Il est ainsi possible de retrouver les mastodontes de la tech (GAFAM), mais aussi les entreprises plus traditionnelles comme Exxon Mobil (Energie), JP Morgan (Finance), ELI LILLY (Santé).

SecteurPoids dans l’indice S&P 500*
Technologie38,90 %
Santé13,12 %
Consommation cyclique12,22 %
Consommation non cyclique8,35 %
Valeurs industrielles7,96 %
Services financiers7,48 %
Energie4,53 %
Services aux collectivités2,42 %
Matériaux de base2,41 %
Immobilier2,35 %

*Au 27/11/2023 La pondération de chaque secteur évolue dans le temps en fonction de l’évolution de capitalisation des entreprises composant l’indice.

Outre la diversification, un ETF S&P 500 présente deux avantages majeurs :

  • Un faible ticket d’entrée : une action Microsoft vaut environ 376 dollars (au 27/11/2023). Pour acheter toutes les actions de l’indice S&P 500 et respecter la pondération en fonction de la capitalisation, il vous faudrait un portefeuille de plusieurs centaines de milliers d’euros. Or, une part d’ETF S&P 500 coûte généralement entre 50 et 100 euros. Vous pouvez alors accéder à un niveau de diversification normalement inatteignable pour un petit portefeuille grâce aux ETF.
  • Un gain de temps notable : acheter des actions une à une pour reproduire un indice composé de 500 titres est un travail fastidieux. Il faudra par ailleurs mettre à jour régulièrement votre portefeuille pour gérer les entrées et sorties de titres de l’indice. Avec un ETF, ces opérations sont réalisées automatiquement et en une transaction vous investissez dans tous les titres de l’indice.

Investir dans le S&P 500 à moindres frais grâce aux ETF

Les ETF S&P 500 sont populaires en raison de leur faible coût, de leur simplicité et de leur potentiel de réplication fidèle de la performance du marché

Les frais totaux sur encours annuel des ETF S&P 500 sont compris entre 0,03 % et 0,15 % par an. À titre de comparaison, les frais des ETF CAC40 sont compris entre 0,2 % et 0,25 %.

Dans tous les cas, les frais des ETF S&P 500 sont sans commune mesure avec les frais pratiqués par les fonds en gestion active exposés majoritairement aux titres de sociétés américaines.

Quels sont les meilleurs ETF S&P 500 en 2024 ?

Il existe plus de 25 ETF S&P 500 différents. Tous ces ETF reproduisent le même indice, mais sont gérés par des sociétés de gestion différentes. Leurs différences se situent notamment sur la question des frais de gestion, du mode de réplication, de la taille de l’encours, etc.

Comment choisir un ETF S&P 500 ?

Pour bien choisir votre ETF S&P 500, vous devez prendre en compte plusieurs critères : 

  • Les frais de gestion : À qualité égale, plus les frais sont faibles, plus vous préservez la valeur de votre épargne (hors performance).
  • Le volume de transaction : Un ETF avec un volume de transaction élevé est un gage de liquidité important pour vendre et acheter facilement des parts. 
  • Le type de réplication : À frais de gestion équivalents, privilégiez la réplication physique. Elle vous préserve du risque de contrepartie pesant sur le cocontractant du swap propre aux réplications synthétiques.
  • La taille du fonds : Plus l’encours du fonds est important, plus ce dernier est populaire. Un indice supplémentaire quant à la fiabilité du fonds et la liquidité de ses parts.
  • Distribution ou capitalisation : Privilégiez la capitalisation si vous achetez vos ETF avec un compte titre ordinaire pour éviter de payer chaque année les impôts sur les dividendes. Pour les autres enveloppes fiscales, cela importe peu.
  • Le “tracking error” : il s’agit de l’écart entre le cours de l’indice et celui de l’ETF. Il faut que l’écart soit le plus faible possible signifiant un bon suivi des performances de l’indice de référence par l’ETF.

Conseil de Nalo : Vous pouvez acheter des ETF S&P 500 avec vos enveloppes fiscales (assurance-vie, contrat de capitalisation, PER et PEA sous certaines conditions) ou votre compte titre ordinaire. Par exemple, l’assurance-vie et le PER de Nalo proposent un ETF S&P 500.

Lire aussi : Comment sélectionner un bon ETF ?

Notre sélection d’ETF S&P 500

Voici une sélection des meilleurs ETF S&P 500 disponibles dans l’espace économique européen.

Nom de l’ETF S&P 500 Type de réplicationTaille du fonds (en million d’€)Frais de gestion annuelDevise des partsDistribution
Amundi S&P 500 UCITS ETF EUR (C)Synthétique2 1610,15 %EuroCapitalisation
Lyxor S&P 500 UCITS ETF – AccSynthétique2 7440,07 %EuroCapitalisation
iShares Core S&P 500 UCITS ETF (Acc)Physique59 6130,07 %USDCapitalisation
Vanguard S&P 500 UCITS ETFPhysique32 1900,07 %USDDistribution
SPDR S&P 500 UCITS ETFPhysique5 2480,03 %USDDistribution

Conseil de Nalo : En choisissant un ETF S&P 500 en devise euros, vous protégez le prix de vos parts contre le risque de variation du taux de change euro/dollar. Dans le cas contraire, si le dollar vient à se déprécier face à l’euro, vous pouvez dégager une moins-value à valorisation égale de vos parts.

ETF S&P 500 : pour quelles stratégies d’investissement ? 

Le S&P 500 et les valeurs qui le composent sont des incontournables pour la plupart des stratégies de portefeuilles souhaitant combiner performances et diversification pour améliorer le couple rentabilité/risque.

S&P 500 : un indice volatile à court et moyen terme 

Dans la mesure où le S&P 500 est un indice composé exclusivement d’actions de big cap (actions de grande capitalisation) cotées américaines, l’ETF qui s’y rapporte est nécessairement considéré comme risqué.

Bien qu’il y ait un niveau de diversification important sur le plan sectoriel, les actions restent des actifs très volatiles à court terme.

Il serait déraisonnable d’exposer la totalité de votre portefeuille à un ETF S&P 500, d’autant plus à court terme. 

Lire aussi : Investir dans un PER avec des ETF : le duo gagnant pour votre épargne retraite ?

Un ETF S&P 500 pour une stratégie d’investissement à long terme

Au demeurant, un ETF S&P est une excellente base pour construire un portefeuille d’actions diversifié dans une optique d’investissement passif à long terme.

Il inclut de nombreux autres indices américains tels que le Dow Jones Industrial Average et une très grande partie de Nasdaq. Là où le Nasdaq est majoritairement composé du secteur des nouvelles technologies, le S&P 500 est beaucoup plus diversifié sans pour autant s’affranchir des géants de la tech américaine.

La proportion de l’ETF S&P 500 de votre portefeuille va dépendre alors de votre stratégie d’investissement : 

  • Pour une stratégie défensive à court terme : nous vous conseillons de ne pas dépasser les 10 % de votre portefeuille.
  • Pour un profil offensif à long terme : il peut facilement représenter 50 % de votre portefeuille. 

Faites néanmoins attention au risque de doublon si vous complétez votre portefeuille avec d’autres ETF actions (plus particulièrement des ETF MSCI World qui sont surreprésentés en entreprises américaines).

Toutefois, bien qu’ils s’agissent de multinationales opérant sur de nombreux marchés, il est souhaitable d’accroître votre diversification géographique avec d’autres ETF suivants des indices d’entreprises d’autres nationalités. 

Ainsi, votre ETF S&P 500 peut constituer le socle de votre portefeuille que vous pouvez compléter avec des ETF plus spécialisés sectoriellement (pour par exemple compenser le poids très important de la tech dans l’indice S&P 500) et géographiquement (Europe, Japon, et pourquoi pas quelques pays émergents avec des ETF Emerging markets ?).

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 4.8/54 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire