Se constituer un patrimoine : quel crédit immobilier choisir ?

Quel crédit immobilier choisir

Pour beaucoup de Français, investir dans l’immobilier est un objectif, voire un rêve. En effet, en plus de se constituer un patrimoine qui pourra être valorisé, le bien immobilier peut être loué et constituer une source durable de revenus.

L’immobilier est donc un investissement qui peut être très rentable à long terme, mais qu’il faut être en mesure de financer. Pour cela, vous allez devoir contracter un crédit immobilier. Il en existe différentes sortes qui s’adressent à des profils différents. Si vous cherchez à vous constituer un patrimoine, mais que vous ne savez pas quel crédit choisir, cet article est fait pour vous.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Ce qu’il faut savoir sur le prêt immobilier

Le prêt immobilier est un crédit bancaire exclusivement destiné à l’achat ou à la construction d’un bien immobilier. Il s’agit d’un crédit de longue durée, dont le remboursement s’étend le plus souvent sur plusieurs dizaines d’années.

Le crédit immobilier se compose de deux éléments : le capital emprunté et le taux d’intérêt. Le capital correspond à la somme que le client souhaite emprunter. Son montant va dépendre du prix du bien, mais aussi des revenus de l’emprunteur. En effet, le capital emprunté ne doit pas être supérieur à la capacité d’emprunt.

Quant au taux d’intérêt, il s’agit de la façon dont la banque se rémunère. Il s’exprime en pourcentage et va dépendre de la conjoncture économique et de la politique commerciale de la banque. Ainsi, il peut varier d’une banque à l’autre.

Pour contracter un crédit immobilier, il faut avant tout monter son dossier de financement. C’est à partir de ce dernier que les banques seront en mesure d’étudier la demande de crédit. Afin d’obtenir le taux le plus bas, il est recommandé de négocier auprès de plusieurs banques.

Comment calculer la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt est la somme maximale que vous pouvez emprunter à la banque en fonction de vos revenus. Il est donc primordial de la connaître avant de faire sa demande de crédit pour déterminer le montant du capital demandé.

Pour calculer sa capacité d’emprunt, il faut multiplier ses revenus par le taux d’endettement (0,33) car ce dernier ne peut excéder 33 % de vos revenus. Non seulement le calcul de la capacité d’emprunt vous permet d’ajuster votre demande de crédit, mais en plus vous pouvez connaître votre reste à vivre. Il s’agit de la somme qu’il vous reste chaque mois après le paiement de vos charges (mensualité de crédit inclus).

Si vous voulez gagner du temps et être certain de ne pas vous tromper dans vos calculs, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier. Il va vous aider à calculer votre capacité d’emprunt, constituer votre dossier de financement et négocier en votre nom auprès des banques.

Calculez votre capacité d’emprunt grâce à un simulateur en suivant ce lien.

Quels sont les différents types de crédit immobilier ?

On distingue trois prêts immobiliers bancaires. Ils sont tous destinés à l’acquisition d’un bien immobilier, mais ils ne s’adressent pas au même profil d’emprunteur.

  • Le prêt amortissable : il s’agit du crédit le plus répandu. Il se rembourse dans le temps, sur une période défini à l’avance et son remboursement se compose du capital emprunté et des intérêts. Dans la première partie de vie du prêt vous remboursez surtout les intérêts, puis au fur et à mesure le capital.
  • Le prêt relais : il est fait pour les personnes qui possèdent déjà un bien et qui veulent le vendre pour en acquérir un nouveau. Il n’est pas amortissable et constitue une sorte d’avance de la banque en attendant la vente d’un bien. Le prêt relais est un crédit à court terme (1 ou 2 ans).
  • Le prêt in fine : il concerne les acheteurs qui veulent louer le bien immobilier. Le capital est remboursé au terme du crédit et les intérêts sous forme de mensualités. Avant de contracter un prêt in fine, il faut être certain de rembourser le capital.

Quel crédit choisir ?

Le choix de votre crédit immobilier va se faire en fonction de votre profil et de vos envies. Pour un premier investissement dans l’immobilier, un prêt amortissable semble la solution la plus sûre et pratique.

Si vous n’en êtes pas à votre premier achat, vous pouvez opter pour un prêt relais ou in fine. Avant de vous lancer, renseignez-vous bien sur les différents crédits bancaires en consultant le site internet de la Banque de France.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Hugo Bompard

Hugo Bompard

Statisticien Économiste, précédemment chercheur au Centre de Recherche en Statistique et en Économie, Hugo Bompard est Directeur Scientifique de Nalo.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.