Directeur Scientifique de Nalo

Publié le

Temps de lecture :

Quand investir en bourse

L’Essentiel

  • Savoir quand investir en bourse dépend de votre profil, de votre horizon et de vos objectifs d’investissement, pas du cours des actions.
  • Il n’existe pas de bon ou de mauvais timing pour entrer sur le marché des actions. Le plus tôt sera donc le mieux pour profiter de la puissance des intérêts composés.
  • Il est possible d’investir en bourse à partir de 18 ans, voire à partir de 16 ans sous certaines conditions, comme tard dans la vie pour anticiper une succession.

Est-ce le bon moment pour investir en Bourse ? Faut-il profiter d’une opportunité économique pour entrer sur les marchés boursiers ? Faut-il un âge particulier pour se lancer ?

Il est évident que la question “Quand investir en bourse ?” peut amener différentes réponses. Prenons donc le temps de répondre à cette question avec sérieux et dans le détail !

Savoir quand investir en bourse

Dans leur sagesse, les Grecs prenaient soin de distinguer trois notions du temps : 

  • Aiôn, le temps cyclique des saisons ;
  • Chronos, le temps chronométrique des horloges ;
  • Kairos, le temps personnel “ressenti”.

Utilisons donc ces trois concepts pour répondre à la question :quand investir en bourse ?

La bonne période pour investir en bourse ?

Si l’on considère la notion de temps cyclique incarnée chez les Grecs par la divinité Aiôn, cette première piste nous amène à nous interroger sur l’opportunité de se fier aux cycles économiques, financiers ou monétaires pour investir en bourse.

Faut-il investir en période de récession ? Faut-il investir après un krach boursier ? Ou bien faut-il attendre une période de forte volatilité

Bien que séduisantes, ces idées d’investissement fondées sur la saisonnalité de l’économie et des marchés s’avèrent malheureusement infructueuses. Et ce pour une bonne raison : les marchés financiers sont efficients.

Il est certes possible de réussir quelques coups par chance, mais en moyenne et sur le long terme, une telle stratégie sera contre-productive. Plutôt que de chercher à sélectionner une période économique plutôt qu’une autre, mieux vaut donc chercher à maximiser son temps passé dans le marché (time in market)  afin de profiter de la tendance de fond haussière du marché des actions.

A savoir

Avec les actions, plus l’horizon d’investissement s’allonge, plus le risque décroît ; au point de disparaître au-delà de 15 ans ! Cette disparition progressive du risque s’explique par la hausse tendancielle du marché action, les pertes de court terme étant tôt ou tard effacées par la tendance de fonds. A titre d’exemple, l’indice MSCI ACWI représentant 85% des actions cotées en bourse de par le monde enregistre depuis 2005 une performance annuelle moyenne de +7,10%, et ce malgré la crise financière de 2008 et la crise 2020 du Covid.

Le bon timing pour investir en bourse ?

Si l’on considère maintenant la notion de temps chronométrique incarnée chez les Grecs par la divinité Chronos, est-il opportun de privilégier un timing plutôt qu’un autre pour entrer et sortir de position ?

Là encore, toute tentative de market timing consistant à tenter d’acheter au plus bas pour tenter de revendre au plus haut se heurte à l’efficience des marchés financiers.

Non seulement une telle pratique ne permet pas de battre le marché à tous les coups, mais pire encore, les allers-retours spéculatifs réalisés (et les frais de courtage qu’ils génèrent) engendrent souvent de vraies contre-performances.

Vous l’aurez compris, pour répondre à la question “Quand investir en bourse ?”, il ne s’agit pas de regarder l’état de l’économie ni des marchés, mais bel et bien de vous lancer dans un travail d’introspection.

Le conseil de Nalo

Commencez par identifier votre projet d’investissement (épargne de précaution, achat immobilier, retraite…) ainsi que son horizon d’investissement. En effet, préparer votre retraite d’ici 20 ans vous permettra de prendre davantage de risque (en raison de la longueur de votre horizon d’investissement et de la hausse tendancielle des marchés actions) que si votre objectif est de financer un investissement immobilier d’ici 2 ans.

L’âge idéal pour investir en bourse ?

Si l’on considère pour finir la notion de temps personnel incarnée chez les Grecs par la divinité Kairos, nous pouvons cette fois-ci en tirer des éléments de réponse fiables et concrets.

D’un point de vue légal tout d’abord, il est possible d’investir en bourse à partir de 18 ans, voire à partir de 16 ans en cas d’émancipation parentale. En dessous de ces âges limites, il est également possible d’investir son épargne en bourse, mais cette démarche sera alors réalisée par les parents ou tuteurs légaux.

A savoir

Une fois les conditions légales d’âge respectées, investir le plus tôt possible reste la meilleure option afin de profiter des rendements exponentiels engendrés par les intérêts composés d’un placement boursier. À condition de respecter une bonne stratégie de diversification dès ses débuts, investir en une fois s’avère l’option la plus rentable.

Néanmoins, même si vous avez jusqu’à présent laissé filer le temps, rassurez-vous il n’est jamais trop tard pour passer à l’action. Et investir en bourse aujourd’hui sera toujours mieux que d’attendre demain !

Par exemple, si vous souhaitez préparer votre retraite, un projet de succession ou de donation, il vous suffira d’opter pour une allocation d’actifs adaptée à vos objectifs et à vos horizons d’investissement pour tirer le meilleur parti des marchés boursiers. Notre simulateur gratuit vous permettra d’obtenir un premier conseil en quelques clics seulement.


A savoir

L’assurance-vie offre un cadre fiscal intéressant à la succession pour tous les versements réalisés avant 70 ans. Toutefois, l’avantage ne disparaît pas complètement après l’âge fatidique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article dédié aux droits de succession de l’assurance-vie après 70 ans.

Ce que Nalo fait pour vous

L’assurance-vie Nalo vous permet d’investir par objectifs simplement et sérieusement. Son mode de gestion passif ne cherche pas à privilégier une période économique plus qu’une autre, ni à miser sur les variations de prix de tel ou tel à actif, mais à constituer l’allocation d’actifs la plus pertinente en fonction de votre profil patrimonial et de vos horizons d’investissements.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/52 avis

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire