Où placer son argent en 2019 ?

L’essentiel :

  • Les bon placements ne sont généralement pas ceux de votre banque. 
  • Privilégiez les Fintech et les acteurs en ligne pour réduire les frais. 
  • Choisissez les plateformes spécialisées dans le placement que vous recherchez, par exemple les robo advisors pour l’assurance-vie et les plateformes de crowdfunding pour le financement participatif. 

Il existe de nombreux acteurs auprès desquels il est possible de placer son argent en 2019. Banques de détail, conseillers en gestion de patrimoine ou banques privées, banques et courtiers en ligne, Fintech, le choix est large et l’offre disponible peu lisible.

Dans cet article, nous listons les meilleurs établissements en fonction de vos besoins. Gardez toutefois en tête qu’une décision d’investissement doit être prise sur la base de votre situation personnelle et patrimoniale. Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement, les conseillers financiers de Nalo sont à votre disposition par chat, téléphone ou rendez-vous physique.

Livrets bancaires : privilégiez l’offre des banques “industrielles” 

Livret A (0,75%), PEL (1% avant prélèvements sociaux, épargne bloquée), LDDS (0,75%), etc.. Il existe de nombreux livrets réglementés par la loi, et vous pourrez les trouver dans toutes les banques. Toutefois, ces placements sont plafonnés et vous pourriez vouloir compléter votre livret A par un livret bancaire. 

Les meilleurs livrets sont à chercher du côté des banques de constructeurs automobiles. Cela n’est pas forcément connu du grand public, mais plusieurs entreprises industrielles ont aussi des entités bancaire. Dans le cas des constructeurs automobiles, ces banques leur permettent de financer l’acquisition d’une voiture à crédit ou en leasing. PSA Banque propose ainsi un livret avec 3% d’intérêt pendant deux mois puis 0,80% ensuite. Cela représente 1,27% de rendement pour la première année (avant prélèvements sociaux), avec un plafond à 75000 euros. RCI Banque, filiale de Renault, propose quant à elle un livret offrant 1% par an avant prélèvements sociaux, sans plafond de versement. 

A retenir pour les livrets bancaires : 

Quels acteurs ? Banques de constructeurs automobile

Niveau de risque : Aucun

Horizon conseillé : Court terme

Niveau d’accompagnement : Aucun

Performance : jusqu’à 1% avant prélèvements sociaux

Pour investir en bourse sans s’en occuper : les robo-advisors

De très nombreux établissements proposent de gérer vos placements boursiers. On parle de  gestion pilotée. Vous déléguez alors la gestion de votre investissement à une société de gestion dont c’est le métier. Cette offre de service se trouve généralement dans le cadre d’une assurance-vie ou d’un PEA. Attention, toutes les gestions pilotées ne se valent pas !

Dans cette catégorie, nous ne pouvons que vous conseiller de choisir une Fintech, plus précisément un robo advisor, ou robot conseiller en Français. En associant expertise financière et innovation technologique, ces entreprises, la plupart du temps adossées à de grands assureurs, ont renouvelé l’offre de gestion de patrimoine.

Les robo advisors vous garantissent : 

  • une grande diversification de vos placements via l’investissement quasi-exclusif sur des fonds indiciels (aussi appelés ETF, ou trackers). Ces fonds répliquent la performance des marchés : investir dans un ETF revient à investir dans des centaines d’entreprises aux origines géographiques et aux secteurs d’activité différents à la fois !
  • des frais parmi les plus bas du marché, encore une fois grâce aux fonds indiciels. Puisque les ETF se “contentent” de répliquer des performances, les sociétés de gestion qui les commercialisent prélèvent très peu de frais (entre 0,10% et 0,40%, contre 2% en moyenne pour une unité de compte classique).
  • une expérience client moderne et intuitive. Tout se fait en ligne et a été pensé pour simplifier le suivi de vos investissements au quotidien. Les robo advisors associent la technologie à l’humain, puisque des conseillers bien physiques restent à votre disposition.

A retenir pour l’investissement en bourse en gestion pilotée :

Quels acteurs ? Robo advisors (Fintech)

Niveau de risque : Modéré

Horizon conseillé : Tout horizon

Niveau d’accompagnement: Élevé

Performance des supports : fonds euros 1,8%, obligations (ETF) 2-4%, actions (ETF) 6-8% (avant frais de mandat et fiscalité).

Si vous souhaitez investir en bourse et vous en occuper vous-même

Pour investir en bourse et piloter soi-même son investissement, nous vous conseillons de vous tourner vers les courtiers en ligne ou certaines banques en ligne. Via leurs assurances-vie ou PEA en gestion libre, ces pure players présentent les frais de gestion les moins élevés du marché et un catalogue de supports d’investissement très fourni.

Privilégiez les ETF afin de réduire au maximum la facture des frais inhérents aux supports d’investissement. Dans le cadre de l’assurance-vie, sachez toutefois que certains acteurs en ligne prélèvent 0,10% pour chaque arbitrage impliquant un ETF.

A retenir pour l’investissement en bourse en gestion libre :

Quels acteurs ? Courtiers en ligne

Niveau de risque : Élevé

Horizon conseillé : Tout horizon

Niveau d’accompagnement : Faible

Performance des supports : fonds euros 1,8%, obligations (ETF) 2-4%, actions (ETF) 6-8% (avant frais de mandat et fiscalité).

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier

Les français adorent l’immobilier, qu’ils considèrent comme un placement sûr. Pourtant, il n’est pas toujours évident de devenir propriétaire d’un bien, car les fonds requis sont élevés. Une des alternatives est l’immobilier “papier”. En investissant dans une SCPI (immobilier non coté) ou une action de foncière cotée (SIIC), vous devenez propriétaire d’une partie de plusieurs biens. L’immobilier papier présente ainsi un avantage par rapport à la pierre : il est légèrement plus diversifié.

Bien qu’affichant des performances intéressantes, les SCPI présentent des frais d’entrée élevés (jusqu’à 10% pour certaines SCPI !). A vous de bien vous renseigner avant d’y investir une partie de votre épargne. Les Conseillers en Gestion de Patrimoine commercialisent généralement les SCPI. Vous pourrez aussi en trouver certaines en ligne.

Les SIIC sont elles accessibles à partir des enveloppes fiscales classiques (assurance-vie ou PEA). Sachez aussi qu’il existe des ETF répliquant les performances du marché des SIIC (iShares Developed Markets Property Yield notamment). Vous pouvez donc les intégrer dans une assurance-vie en gestion libre ou en gestion pilotée si le gestionnaire vous le permet.

A retenir pour l’investissement dans l’immobilier papier :

Quels acteurs ? Fintech ou courtiers en ligne pour les SIIC et acteurs en ligne pour les SCPI.

Niveau de risque : Moyen

Horizon conseillé : Tout horizon

Niveau d’accompagnement : Faible en direct, élevé en gestion pilotée

Performance des supports : SCPI 4-5%, SIIC 6-8%

Si vous souhaitez financer des PME ou des entreprises locales 

Le crowdfunding et le crowdlending permettent à tous les investisseurs d’entrer au capital ou de prêter de l’argent à des jeunes entreprises pour l’aspect prometteur de leur projet. 

  • Dans le cas du crowdfunding, cela revient à devenir actionnaire d’une société non cotée. 
  • Dans le cas du crowdlending, vous prêtez de l’argent à l’entreprise, qui vous rembourse tous les mois avec des intérêts. 

Si ce sont des placements très risqués, ils peuvent cependant être très rémunérateurs. Nous ne vous encourageons pas à dédier plus de 5% de votre patrimoine à ce type de placements.

Ce sont les Fintech qui ont démocratisé ces nouvelles solutions d’investissement auparavant réservées aux plus fortunés. Les plateformes de crowdlending ou de crowdfunding ont leur spécificité : certaines recensent des jeunes entreprises locales, d’autres se sont spécialisées dans l’économie durable et solidaire.

A retenir pour le crowdfunding et le crowdlending :

Quels acteurs ? Fintech

Niveau de risque : Très élevé

Horizon conseillé : Moyen – Long terme

Niveau d’accompagnement : Faible

Performance attendue : potentiellement très élevée mais risque réel de faillite.

Où placer son argent en 2019 ? Dans les Fintech !

En conclusion, à la question “où placer son argent en 2019 ?”, il n’y a pas de meilleure réponse que : “dans une Fintech”. 

Les Fintech offrent des services dans le financement (crowdfunding et crowdlending), l’assurance-vie, le conseil en investissement, l’agrégation de comptes ou encore la gestion budgétaire.

Dans le domaine du conseil en investissement, les Fintech ont renouvelé l’offre traditionnelle avec des algorithmes innovants comme fer de lance. Pour l’investisseur, cela se traduit par plus de performance, plus de personnalisation, plus de maîtrise sur ses placements et moins de frais.

Ce que Nalo peut faire pour vous

Nalo est une Fintech spécialisée dans le conseil en investissement. En souscrivant chez Nalo, vos placements bénéficient d’une gestion pilotée inspirée des Prix Nobel de l’Économie pour un tarif défiant toute concurrence. C’est la garantie de faire fructifier son capital sur la durée.

Nalo propose des contrats d’assurance-vie éco-responsables, sans immobilier ou complémentaires à votre PEA, selon votre choix. Ils sont adossés à Generali, troisième assureur mondial.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Hugo Bompard

Hugo Bompard

Statisticien Économiste, précédemment chercheur au Centre de Recherche en Statistique et en Économie, Hugo Bompard est Directeur Scientifique de Nalo.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.