Assurance-vie éthique : le guide de l’investissement responsable 2024

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

En 2024, l’assurance-vie éthique s’impose comme une solution d’épargne incontournable pour ceux qui souhaitent allier rendement financier et responsabilité sociale et environnementale. Cette forme d’investissement, qui gagne en popularité, permet aux souscripteurs de contribuer à un avenir plus durable tout en poursuivant leurs objectifs financiers personnels. Dans un contexte où les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) prennent une importance croissante, l’assurance-vie éthique offre une opportunité unique de faire fructifier son épargne de manière consciente et alignée sur des valeurs éthiques fortes.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie éthique en 2024 ?

L’assurance-vie éthique est une forme d’assurance-vie qui privilégie l’investissement dans des entreprises et des projets respectant des valeurs éthiques, sociales et environnementales. Elle repose notamment sur des critères de sélection extra-financiers, évaluant notamment la gouvernance, les impacts sociaux et environnementaux des entreprises.

Définition et principes de l’assurance-vie éthique

Pour rappel, l’assurance-vie n’est pas un investissement en tant que tel, mais une enveloppe fiscale permettant d’accéder à un panel de supports d’investissement. En principe, une assurance-vie peut être considérée comme éthique dès lors que les supports d’investissement proposés le sont.

Au cœur de l’assurance-vie éthique se trouvent des critères de sélection exigeants, allant bien au-delà des simples performances financières. Ces critères extra-financiers incluent :

  • La Gouvernance : Comment une entreprise est-elle dirigée ? Ses pratiques sont-elles transparentes et équitables ? L’assurance-vie éthique privilégie les entreprises avec une gouvernance solide et responsable.
  • L’Impact social: Quel est l’effet de l’entreprise sur la société ? Favorise-t-elle l’inclusion, le respect des droits de l’homme et le bien-être des employés ? Les investissements éthiques soutiennent des entreprises qui contribuent positivement à la société.
  • La responsabilité environnementale: Comment les entreprises gèrent-elles leur impact sur l’environnement ? Les projets soutenus par l’assurance-vie éthique sont ceux qui prennent des mesures concrètes pour protéger notre planète, en réduisant leur empreinte carbone, en favorisant la biodiversité et en promouvant une économie circulaire.

Les méthodes de sélection des supports présents dans une assurance-vie éthique peuvent être différentes selon les objectifs poursuivis. Certaines assurances-vie éthiques vont principalement sélectionner des produits d’investissement durable en excluant des secteurs jugés néfastes (armement, énergies fossiles…), tandis que d’autres auront une approche plus globale en tenant compte des critères ESG dans leur ensemble.

Conseil de Nalo : L’appellation “assurance-vie éthique” n’est pas un label soumis à des normes spécifiques, contrairement à l’assurance-vie ISR qui respecte les principes du label ISR (investissement socialement responsable) délivré par le ministère de l’Économie. Il s’agit en réalité d’un terme générique permettant de qualifier toutes assurances-vie tenant compte de critères extra-financiers dans les produits de placement proposés.

A lire aussi : Faut-il garder son assurance-vie en 2024 ?

Quelles différences entre assurance-vie traditionnelle et assurance-vie éthique ?

La principale différence réside dans les critères de sélection des investissements. Alors que l’assurance-vie traditionnelle se concentre principalement sur la rentabilité (critères financiers), l’assurance-vie éthique intègre des considérations éthiques, sociales et environnementales, choisissant des placements qui contribuent positivement à la société et à l’environnement, ou du moins, réalise des efforts pour limiter leur impact.

Pour le reste, vous retrouverez le même fonctionnement en termes de fiscalité sur les rachats et les décès, transmission des avoirs en cas de décès, modalité de gestion de l’épargne, etc.

Lire aussi : Fonctionnement de l’assurance-vie en 2024

L’assurance-vie éthique pour investir dans des fonds ISR respectant les critères ESG

Le plus souvent, les versements réalisés dans une assurance-vie éthique sont investis dans des fonds d’investissement qui sélectionnent les actifs sous-jacents (actions d’entreprise notamment) selon une méthodologie spécifique basée sur les critères ESG. On parle alors de fonds ISR dès lors qu’ils sont visés par le label ISR mis en place par le ministère de l’Économie.

Conseil de Nalo : Le label ISR n’est pas le seul label en vigueur pour l’investissement éthique. Il existe en France d’autres labels comme le label Greenfin pour l’investissement à vocation écologique et durable ou le label Finansol pour les projets en lien avec la finance solidaire. L’Union européenne a aussi posé un cadre légal de l’investissement durable avec le SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) en imposant notamment aux fonds d’indiquer la prise en compte de critères de durabilité dans leur choix d’investissement.

En quoi consistent les critères ESG ? 

Les critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance) sont des indicateurs utilisés pour évaluer l’impact d’une entreprise ou d’un investissement sur : 

L’ensemble de ces critères peuvent constituer le premier tamis pour filtrer les entreprises afin de déterminer ce qui relève d’un investissement éthique ou non. 

Conseil de Nalo : Les critères ESG sont relativement larges et ne s’intéressent pas exclusivement à l’écologie. Si l’écologie est une composante implicite de l’éthique, elle n’en est pas la seule représentante. L’assurance-vie éthique n’est pas nécessairement vouée exclusivement aux sujets environnementaux.

Qu’est-ce qu’un fonds labellisé ISR ?

Un fonds labellisé ISR (Investissement Socialement Responsable) est un fonds qui choisit ses investissements selon des critères de responsabilité sociale, environnementale et de gouvernance. Ces fonds visent à concilier performance économique et impact positif.

Pour obtenir le label, ces fonds doivent justifier d’une politique et d’une stratégie d’investissement en accord avec les normes du label ISR. Cette stratégie peut prendre différentes formes, dont certaines peuvent être combinées :

  • l’approche “best in class” qui consiste à sélectionner les meilleures entreprises de chaque secteur selon les critères ESG, sans procéder à des exclusions. En l’absence d’exclusion, il est alors possible de trouver des entreprises du secteur de l’armement ou celui des énergies (dont les énergies fossiles) ;
  • l’approche “best effort” consistant à investir dans des entreprises ayant réalisé le plus d’effort en vue d’améliorer leur note ESG ;
  • l’approche “best in universe” consistant à sélectionner les meilleures entreprises tous secteurs confondus au regard des critères ESG. Certains secteurs seront donc naturellement exclus ;
  • l’exclusion sectorielle où le fonds exclut de son portefeuille toutes les entreprises jugées comme néfastes ;
  • l’approche thématique où le fonds focalise ses investissements vers un secteur spécifique ayant une vocation durable avérée (énergies renouvelables par exemple). 

Ainsi, une assurance-vie éthique doit en principe vous proposer des fonds mettant en place ces types de stratégie dans la sélection de leur sous-jacent.

Quels sont les avantages de l’assurance-vie éthique ?

Conjuguer investissement responsable et rentabilité

L’assurance-vie éthique présente l’avantage d’aligner le plus possible vos convictions personnelles avec votre stratégie d’investissement. Bien entendu, la notion d’éthique reste relativement personnelle et comme nous l’avons vu, les choix d’investissement de certains fonds ISR peuvent être jugés insuffisants, mais elle a le mérite d’être globalement plus vertueuse qu’une assurance-vie traditionnelle.

Pour autant, la question de la rentabilité n’est pas en reste : le but d’une assurance-vie, aussi éthique soit-elle, est de faire fructifier votre épargne en vue de réaliser vos objectifs financiers. 

Ainsi, une assurance-vie éthique trouve le juste équilibre entre objectif de rentabilité et responsabilité, qui sont deux objectifs qui ne s’opposent pas nécessairement. Par exemple, le secteur des énergies renouvelables propose de véritables perspectives de rentabilité tout en répondant à des objectifs de durabilité. On peut penser aussi aux entreprises qui modernisent leurs outils de production pour limiter leur impact écologique et qui, par la même, réalisent des économies de coûts importants, augmentant ainsi leur marge bénéficiaire.

Quelles sont les performances d’une assurance-vie éthique par rapport à une assurance traditionnelle ?

Contrairement aux idées reçues, la performance des assurances-vie éthique n’est pas à la traîne.

Type d’assurance-vie Nalo2018*2019*2020*2021*2022*Performance cumulée sur 5 ans*Performance annualisée sur 5 ans*
Assurance vie Eco-responsable-4,9 %30,9 %22,8 %12,9 %-14,7 %47,10%8,0 %

*Profil de risque “offensif” composé à 95 % d’actions, présentant un risque élevé de volatilité. Les performances passées ne préjugent jamais des performances futures. L’investissement en assurance-vie présente un risque de perte en capital.

Pour en savoir plus sur les performances passées de nos contrats d’investissement, vous pouvez consulter notre bilan 2022 des performances de Nalo.

Comment bien choisir son assurance-vie éthique ?

Bien choisir son assurance-vie éthique implique en premier lieu de bien définir vos objectifs. La notion d’éthique est relativement large et les stratégies d’investissement des fonds ISR peuvent être plus ou moins en accord avec vos convictions.

À ces fins, nous vous conseillons plutôt de viser un objectif extra-financier spécifique comme l’écologie (par exemple). Cela vous permettra d’éviter les confusions de genre en investissant à votre insu dans une compagnie pétrolière très vertueuse sur le volet social (l’un des critères retenus dans la notation ESG), alors que vous êtes écologiste convaincu.

Par exemple, une assurance-vie éco responsable comme celle de Nalo vous permet de cibler spécifiquement des fonds d’investissement dédiés à la transition énergétique et investissant dans les entreprises respectant les meilleures pratiques sociales et environnementales.

Par ailleurs, les autres critères classiques pour identifier les meilleures assurances-vie du marché restent de mise tels que :

  • Les frais de l’assurance-vie : l’assurance-vie éthique doit vous proposer des frais raisonnables et éviter les frais exotiques sur versement, rachat, etc. De préférence, choisissez une assurance-vie éthique qui ne dépasse pas les 2 % en frais de gestion par an (frais de support compris) et qui ne pratique pas de frais sur versement ;
  • Les frais de supports : aussi vertueux soit-il, les supports éthiques doivent afficher des frais optimisés. Pour minimiser ces frais, l’assurance-vie éthique de Nalo privilégie les ETF proposant le plus souvent une meilleure performance que les fonds traditionnels pour des frais de gestion bien moins élevés !
  • La flexibilité des rachats et versement : vous devez pouvoir retirer votre argent à tout moment et pouvoir effectuer des versements quand vous le souhaitez.
  • La qualité et la transparence : L’accès à l’information est essentiel pour vous assurer de la qualité éthique de vos investissements. Depuis votre service client, vous pouvez suivre vos investissements et vérifier qu’ils sont bien en accord avec vos convictions personnelles.

Conclusions sur l’assurance-vie éthique

  • Alignement des valeurs et rendements : L’assurance-vie éthique représente une opportunité précieuse pour les investisseurs de marier leurs convictions éthiques, sociales et environnementales avec leurs objectifs financiers. Ce type d’assurance permet de contribuer activement à un avenir plus durable tout en poursuivant une stratégie d’investissement rentable.
  • Performance compétitive : Contrairement à certaines idées reçues, les assurances-vie éthiques ne sacrifient pas nécessairement la rentabilité. Les données et analyses récentes démontrent que les fonds éthiques, y compris ceux labellisés ISR, peuvent offrir des performances compétitives, voire supérieures, par rapport aux assurances-vie traditionnelles.
  • Choisir son assurance-vie éthique : Faites le choix d’une assurance-vie éthique en accord avec vos convictions personnelles. L’assurance-vie écoresponsable de Nalo vous propose de profiter des avantages de l’assurance-vie en ligne tout en investissant des ETF dédiés à l’écologie !

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire