Meilleur placement pour un senior : quels placements privilégier à 50 ans pour sa retraite ?

Publié le 02/04/2024

5 min
Conseillers Nalo

Conseillers Nalo

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Sommaire

À propos de Nalo

Nalo offre une solution d'épargne unique pour gérer votre avenir financier, alignant votre argent avec vos projets via une plateforme d'investissement entièrement numérique et un accompagnement personnalisé de conseillers.

À l’approche de la cinquantaine, l’idée de préparer financièrement sa retraite devient une préoccupation centrale pour de nombreuses personnes. C’est une étape cruciale pour s’assurer une retraite confortable et épanouissante. Dans cet article, nous explorerons en profondeur le sujet du placement senior et les stratégies d’épargne judicieuses pour les individus de 50 ans et plus. Découvrez comment maximiser vos économies et investir de manière intelligente pour garantir votre sécurité financière durant vos années de retraite.

Les caractéristiques principales des placements pour senior

Lorsqu’on envisage des investissements après l’âge de 65 ans, il est essentiel de tenir compte de deux caractéristiques principales pour déterminer la pertinence d’un placement :

1. Le niveau de risque associé : À mesure que nous avançons en âge, nos besoins et responsabilités financières évoluent. Les charges potentielles liées à la santé et au bien-être augmentent. Par conséquent, votre épargne doit demeurer accessible et peu exposée à la volatilité du marché. Il devient crucial de privilégier les placements sécurisés, même s’ils offrent des rendements potentiellement moins élevés que des options plus risquées. La préservation du capital et la disponibilité des fonds deviennent des priorités.

2. Le régime successoral associé : Un autre élément important à considérer est la transmission de votre patrimoine. Certains placements offrent plus de flexibilité et d’avantages fiscaux en matière de succession que d’autres. La différence réside souvent dans la fiscalité qui peut être associée à la transmission d’actifs à vos héritiers.

À la lumière de ces deux dimensions cruciales, l’assurance-vie se distingue comme l’un des meilleurs placements disponibles. Elle répond parfaitement aux besoins des investisseurs seniors, offrant à la fois une relative sécurité et une efficacité remarquable en matière de planification successorale. L’assurance-vie permet de maintenir une partie de vos actifs liquides tout en facilitant la transmission de votre patrimoine à vos proches, grâce à des avantages fiscaux attrayants. Elle incarne ainsi une solution financière particulièrement adaptée pour préparer l’avenir avec sérénité après l’âge de 65 ans.

L'exemple de Nalo

A lire aussi

La succession avec une assurance-vie

Top 4 des placements seniors à privilégier

1 – L’assurance-vie

L’assurance-vie est une enveloppe fiscale polyvalente et flexible. Elle sert entre autre pour :

  • se constituer une épargne de disponibilité,
  • préparer un achat immobilier,
  • prévoir un complément de revenu à la retraite,
  • anticiper une succession.

En tant qu’enveloppe fiscale, l’assurance-vie permet de placer son argent sur des fonds euros garantissant le capital, sur des fonds obligataires peu risqués ou sur des fonds en actions offrant plus de performance. Un portefeuille majoritairement composé de fonds euros et de fonds obligataires pourra offrir des rendements réguliers et plus intéressants qu’un livret ou qu’une assurance-vie exclusivement composée de fonds à capital garanti. Il est possible de souscrire une assurance-vie en gestion pilotée, afin de déléguer la gestion de son placement à un professionnel. C’est LE placement à privilégier pour un senior.

L’assurance-vie est aussi un formidable outil de succession. Elle permet à chaque bénéficiaire d’être exonéré de droits de succession jusqu’à 152 500 euros transmis. Au-delà de 152 500 euros et jusqu’à 700 000 euros, l’impôt s’élèvera à 20%. Ensuite, l’imposition s’élèvera à 31,25 %. Ces barèmes sont toutefois valables seulement pour les versements réalisés avant vos 70 ans. Au delà, l’abattement en vigueur s’élève à 30 500 euros pour tous les bénéficiaires.

2 -Le PER (Plan Epargne Retraite)

Parmi les choix d’investissement les plus judicieux pour les seniors, le Plan Épargne Retraite (PER) figure incontestablement en tête de liste. Tout comme l’assurance-vie, le PER offre une enveloppe fiscale souple et polyvalente qui s’adapte parfaitement aux besoins spécifiques des investisseurs à la retraite.

Le PER permet de préparer efficacement sa retraite en accumulant un capital destiné à compléter les revenus une fois que l’on cesse son activité professionnelle. C’est un véhicule d’investissement qui offre diverses possibilités, notamment la constitution d’une épargne disponible, la préparation d’un achat immobilier, la mise en place d’un complément de revenu pendant la retraite, et même la planification successorale.

En tant qu’outil fiscal, le PER offre la flexibilité de placer votre argent dans des fonds adaptés à votre profil de risque. Vous avez le choix entre des fonds euros garantissant la sécurité du capital, des fonds obligataires offrant une faible exposition au risque, ou des fonds en actions visant à optimiser la performance. En combinant judicieusement ces options, un portefeuille PER peut générer des rendements réguliers et attractifs, souvent supérieurs à ceux des livrets d’épargne ou d’autres formes d’investissement à capital garanti.

De plus, le PER bénéficie d’un traitement fiscal avantageux en matière de succession. Les bénéficiaires désignés pour recevoir les fonds du PER sont exonérés de droits de succession jusqu’à 152 500 euros transmis. Au-delà de ce seuil et jusqu’à 700 000 euros, un taux d’imposition de 20% s’applique. Au-delà de 700 000 euros, l’imposition atteint 31,25%. Ces avantages fiscaux sont particulièrement attrayants, mais il est important de noter que ces barèmes s’appliquent uniquement aux versements réalisés avant l’âge de 70 ans. Après cet âge, un abattement en vigueur de 30 500 euros pour tous les bénéficiaires prend le relais.

Dans l’ensemble, le PER s’impose comme une solution d’investissement essentielle pour les seniors, offrant sécurité, flexibilité, avantages fiscaux significatifs et diversification des actifs. C’est un outil incontournable pour garantir un avenir financier serein à l’approche de la retraite.

3 – Le viager

Le viager est un acte de vente d’un bien immobilier qui permet, si c’est un viager occupé, au vendeur d’en garder l’usufruit. C’est une pratique extrêmement efficace pour gonfler ses revenus à la retraite. Il est notamment plébiscité pour plusieurs de ses aspects :

  • le vendeur (le crédirentier) continue à habiter dans le logement;
  • le crédirentier bénéficie d’une rentrée d’argent (immédiate puis régulière, sous forme de rente) pour financer ses nouvelles dépenses courantes, ou pour placer à un taux intéressant sur une assurance-vie;
  • le crédirentier ne se soucie plus des charges inhérentes à la propriété;
  • le crédirentier peut faire des donations à ses enfants.

Ce que le viager rapporte

Au moment de la vente, le vendeur reçoit un bouquet, c’est-à-dire une partie du montant de la vente. Ce versement n’est pas impératif, il est librement et contractuellement déterminé entre les parties. Le reste de la vente est réglée sous forme de rente, versée jusqu’à la fin de la vie du vendeur. En général, le bouquet représente 30% du prix total du bien immobilier. Le contrat de rente viagère est obligatoirement formalisé devant un notaire.

Plus le vendeur est âgé, plus il peut tirer une rente élevée de la vente de son bien immobilier. Il est conseillé d’attendre 65 ans avant d’essayer de vendre son bien en viager.

La fiscalité du viager

Le revenu issu d’une vente en viager occupé est soumis à la fiscalité sur quatre niveaux :

  • Les rentes perçues sont soumises à l’impôt sur le revenu . Ces montants sont cependant en partie exonérés selon l’âge du vendeur au moment de la vente. Un crédirentier qui a vendu à 70 ans et plus ne sera imposé que sur 30% de sa rente (40% entre 60 et 69 ans, 50% entre 50 et 59 ans, 70% pour les moins de 50 ans).
  • Le crédirentier est redevable de la taxe foncière s’il conserve l’usufruit de son bien (pour lui-même ou la location).
  • Le viager peut-être soumis à une taxation des plus-values (comme pour n’importe quelle vente immobilière) si le bien concerné n’était pas une résidence principale.

4 – La détention de parts de SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, couramment désignées sous l’acronyme SCPI, se présentent comme une porte d’entrée accessible et intelligente pour l’investissement immobilier mutualisé. Cette approche vous permet de détenir une part de propriété dans plusieurs biens immobiliers, ce qui offre un avantage considérable : vous n’avez pas besoin de mobiliser une somme colossale en euros pour bénéficier des rendements attrayants du marché immobilier.

Un aspect notable des SCPI réside dans la gestion simplifiée de l’investissement immobilier. Souvent, il peut s’avérer fastidieux de trouver des locataires et de gérer les aspects administratifs et opérationnels d’une propriété. Toutefois, lorsque vous investissez dans une SCPI, vous déléguez ces responsabilités à la société de gestion de la SCPI. Vous pouvez ainsi vous affranchir des tracas quotidiens liés à la gestion locative, et simplement percevoir votre part de loyer de manière régulière.

Cependant, il est important d’être conscient des frais d’entrée associés aux SCPI, qui peuvent s’élever jusqu’à 12%. Ces coûts peuvent avoir un impact significatif sur la performance globale de votre investissement. En 2018, la performance moyenne des SCPI atteignait 4,35%, et bien que ce rendement ait tendance à diminuer légèrement d’année en année, les rendements des SCPI demeurent relativement stables et compétitifs par rapport à d’autres types de placements.

Il convient également de noter que les gains provenant d’un investissement en SCPI sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux. En conséquence, les investisseurs soumis à une tranche marginale d’imposition de 30% ou plus devraient envisager soigneusement si l’investissement dans une SCPI correspond à leur profil fiscal.

L'exemple de Nalo

A lire aussi

Assurance-vie ou SCPI ?

Les placements senior à éviter

Dans la catégorie des placements à éviter quand on a plus de 65 ans, deux sortent du lot :

  1. Le Plan Épargne en Actions (PEA) : il est adapté pour un investissement en bourse. A la différence de l’assurance-vie, il ne permet pas de sélectionner des fonds en euros, au capital garanti. Le PEA sera uniquement composé de supports d’investissement présentant des risques de perte en capital. Sa fiscalité intéressante est moins primordiale puisque votre imposition baisse avec vos revenus.
  2. L’immobilier locatif : avec l’âge, il devient de plus en plus difficile de prendre en charge la gestion d’un bien immobilier. Recherche de locataire, sélection de dossiers, suivi des travaux, etc., toutes ces tâches chronophages peuvent se révéler très pénibles en vieillissant.

Ce que Nalo peut faire pour vous

Nalo est un conseiller financier en ligne qui vous propose le placement senior le plus adapté à votre situation. Suite à un questionnaire détaillé, notre algorithme identifie la meilleure allocation de portefeuille dans le cadre d’une assurance-vie. Vous bénéficiez par ailleurs de la performance des fonds indiciels (ou ETF) à moindre frais (deux fois moins cher qu’une banque traditionnelle ou en ligne).

L'exemple de Nalo

A lire aussi

Assurance-vie et ETF : la combinaison gagnante

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

À propos de Nalo

Nalo offre une solution d'épargne unique pour gérer votre avenir financier, alignant votre argent avec vos projets via une plateforme d'investissement entièrement numérique et un accompagnement personnalisé de conseillers.

Le Guide Nalo

Comment bien investir ?

Découvrez les bonnes pratiques dans notre guide

Profitez d'une assurance-vie sur-mesure pour faire fructifier votre épargne

Meilleur placement pour un senior :  quels placements privilégier à 50 ans pour sa retraite ?

Le Guide Nalo

Comment bien investir ?

Découvrez les bonnes pratiques dans notre guide

Nous suivre

Instagram
LinkedIn
Twitter
YouTube
Facebook

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom HalfNote moyenne 4.7/536 avis

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une astérisque (*). Vous acceptez la politique de commentaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire