Que gagne-t-on à investir tous les mois ?

investissement mensuel

L’ESSENTIEL

  • Mettre en place des versements programmés permet de ne pas laisser dormir son épargne;
  • Sur le long terme, l’écart de performance entre un investissement mensuel et un investissement occasionnel est significatif

Il est fréquent de penser à se constituer un capital avant de réfléchir à la façon de le faire fructifier. Or, premièrement, il n’est pas nécessaire d’avoir un capital important pour commencer à faire fructifier son épargne, bien souvent 1 000 € suffisent. Deuxièmement, placer régulièrement une part de ses revenus permet de générer, in fine, davantage de plus-values  que d’attendre d’avoir une somme “conséquente” à placer.    

Que sont les versements libres programmés (VLP) ?

L’investissement régulier se fait généralement au travers de versements mensuels, trimestriels ou encore annuels. La plupart du temps, dans un contrat d’assurance-vie ou dans un PEA, vous avez la possibilité d’automatiser ces versements. On parle  alors de versements libres programmés (VLP). Comme nous allons le voir par la suite, il est plus performant d’opter pour la fréquence de prélèvement la plus réduite possible.

L’investissement mensuel est-il plus performant que l’investissement occasionnel ?

Afin de comparer ces deux façons d’investir, nous avons imaginé deux comportements :   

  • un épargnant investissant 100 euros chaque mois pendant 40 ans;
  • et un épargnant investissant “occasionnellement” le même montant cumulé. Dans notre exemple, celui-ci investira 2 400 € tous les deux ans, cumulé.

Le taux d’intérêt utilisé dans cette simulation est de 7 % par an. Soit la performance moyenne d’un investissement sur un indice action diversifié.

Le graphique ci-dessous illustre l’écart de richesse de l’épargnant “progressif” et de l’épargnant “occasionnel” au cours du temps.  

Nous avons retranscrit cet écart tous les dix ans dans le tableau ci-dessous:

Horizon d’investissement Versements cumulés Gains issus de l’investissement mensuel Gains issus de l’investissement occasionnel Différence de plus-values
10 ans 12 000 € 17 270 € 15 864 € 1 406 €
20 ans 24 000 € 51 840 € 46 409 € 5 431 €
30 ans 36 000 € 121 038 € 90 195 € 30 843 €
40 ans 48 000 € 272 658 € 218 459 € 54 199 €

Cet exemple montre donc que l’investissement d’une petite somme chaque mois permet de se constituer un véritable capital à long terme, capital nettement supérieur à celui constitué par un investissement occasionnel plus important.

Cette différence varie en fonction :

  • de la durée de l’investissement : plus celle-ci est longue et plus l’écart se creuse;
  • du taux d’intérêt : plus ce taux est élevé et plus l’écart se creuse.

Ainsi, nous vous conseillons vivement d’investir régulièrement, même de petites sommes et de mettre en place des versements libres programmés. Cela peut s’apparenter à une “épargne forcée”,  permettant d’obtenir des rendements supérieurs à ceux générés par un investissement occasionnel. Cela permet aussi de se mettre en “pilotage automatique” et de ne plus s’en soucier.

En savoir plus sur les différentes façons d’investir

Ce que Nalo fait pour vous

Nalo est une société d’investissement dédiée aux particuliers. Grâce à notre approche d’investissement par projets, nous vous proposons des placements sur-mesure, diversifiés, et calibrés en fonction de vos projets et de votre situation financière. Afin d’optimiser votre fiscalité, vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance-vie, directement sur notre site.

Par ailleurs, Nalo a fait le choix d’investir uniquement sur des ETF, garantissant ainsi pour ses clients les frais les plus attractifs du marché.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site, ou faites une simulation d'investissement :

Charles Levaique

Charles Levaique

Analyste financier - Nalo

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.