Fonds obligataires, comment fonctionnent-ils ?

Statisticien Économiste, chercheur au Centre de Recherche en Statistique et en Économie.

Publié le

Temps de lecture :

Définition fonds obligataire

L’Essentiel

  • Un fonds obligataire est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) exclusivement dédié à l’investissement en obligations.
  • Les performances des fonds obligataires sont particulièrement sensibles à l’évolution des taux d’intérêt et des décisions de politiques monétaires des banques centrales.
  • Il existe des ETF obligataires permettant d’investir sur des fonds obligataires à moindres frais.

Selon la Banque de France, les dettes des entreprises hexagonales atteindront un niveau inédit d’ici quelques mois, en franchissant la barre des 2000 milliards d’euros. Pour l’essentiel libellées en titres de créances appelées “obligations”, ces dettes et celles du monde entier rémunèrent leurs détenteurs grâce au versement d’intérêts. 
Afin d’investir en bourse et de profiter du rendement de ces obligations, il vous est bien entendu possible d’investir en direct, mais mieux vaut généralement passer par l’intermédiaire d’un fonds obligataire pour une meilleure diversification. Explications.

Qu’est-ce qu’un fonds obligataire ?

Un fonds obligataire est un support d’investissement fondé sur un portefeuille d’obligations, c’est-à-dire des titres de dettes d’Etats ou d’entreprises. 

Chaque obligation correspond à un prêt consenti à l’émetteur de l’obligation par son porteur. Le propriétaire d’une obligation reçoit alors des intérêts de la part de l’emprunteur sous forme de coupons intermédiaires ou via un remboursement final plus important.

Il existe différentes catégories d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) permettant aux particuliers d’investir sur les obligations :

  • Les OPCVM obligataires classiques. Cette catégorie regroupe les OPCVM obligataires uniquement investis en obligations d’Etats (elles s’avèrent généralement moins risquées, mais également moins rémunératrices), ainsi que les OPCVM obligataires ayant une forte composante d’obligations “Corporates”, c’est-à-dire issues des entreprises du secteur privé.
  • Les OPCVM obligataires à revenus réguliers. Proposés aux épargnants à la recherche d’un complément de revenus, ces OPCVM distribuent des rendements réguliers (dont les montants peuvent néanmoins varier d’une période à l’autre).
  • Les OPCVM obligataires indiciels. L’objectif de ces fonds est de refléter le plus fidèlement possible l’évolution du marché obligataire.
  • Les OPCVM obligataires internationaux. Cette catégorie regroupe les OPCVM obligataires investis en obligations étrangères, généralement regroupées par zones géographiques (Europe, Asie, Amérique…). Toutefois, l’investisseur faisant appel à ces organismes doit garder à l’esprit qu’il s’exposera forcément au risque de change, dès qu’il investira en dehors de la zone euro.

Au sein de ces différentes catégories, les OPCVM obligataires peuvent prendre des formes variées :

  • Les Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV) obligataires. Spécialisées dans l’achat et la vente d’obligations, elles permettent à leurs clients de devenir actionnaires à part entière du fonds d’investissement.
  • Les Fonds communs de placement (FCP). Très proches des SICAV, ils permettent à leurs clients d’investir en obligations en tant que co-propriétaires, sans toutefois devenir actionnaires.
  • Les Exchange-Traded Funds (ETF) obligataires. Constitués de portefeuilles diversifiés d’obligations négociés en bourse, ils permettent d’investir dans des centaines de titres en une seule fois et à moindres frais.

A savoir

Les fonds obligataires datés sont des FCP tout à fait classiques, mais uniquement investis sur des obligations dont les dates de maturité sont fixes et connues à l’avance.

Quelques exemples de fonds obligataires :

  • Lyxor Green Bond (Nalo)
  • PIMCO International Bond Fund
  • Goldman Sachs Emerging Markets Debt Fund
  • BlackRock Strategic Global Bond

Comment fonctionne un fonds obligataire

Fondés sur des titres de créance, les fonds obligataires sont particulièrement sensibles aux variations des taux d’intérêt. La force de ces fluctuations de valeurs dépend principalement de la proximité de l’échéance des obligations qui les composent.

Le cours des fonds obligataires évolue systématiquement dans le sens inverse des taux d’intérêt : lorsque ceux-ci baissent, la valeur des fonds augmente, et inversement, lorsque les taux montent, la valeur des fonds diminue.

En conséquence, les gérants des fonds obligataires combinent généralement deux stratégies : 

  • conserver certaines obligations jusqu’à leur maturité, c’est-à-dire jusqu’à ce que leur montant principal soit intégralement remboursé ;
  • vendre certaines obligations avant l’échéance afin d’encaisser des plus-values plus ou moins importantes en fonction de la sensibilité du cours des obligations à la variation des taux d’intérêt ; en cas de baisse des taux, vendre une obligation avant échéance peut ainsi permettre d’enregistrer une plus-value.

En outre, la diversification du portefeuille obligataire est particulièrement importante. Un portefeuille bien diversifié  permet de minimiser le niveau de risque pour les clients du fonds, et de maximiser le rendement par unité de risque.

Pourquoi investir dans un fonds obligataire

Les fonds obligataires permettent à leurs clients de dynamiser leur épargne, bien souvent laissée dormante sur des livrets classiques. Les rendements de ces livrets se révèlent en effet souvent inférieurs à ceux proposés par les fonds obligataires, dont le rendement atteint par exemple +6,48%/an depuis 10 ans sur les obligations européennes à 30 ans.

Par ailleurs, les obligations restent des titres moins risqués que les actions. En effet, sauf en cas de faillite, l’émetteur d’une obligation est engagé à rembourser le détenteur en totalité, et ce à une date fixée à l’avance. De plus, en période d’incertitude sur les marchés financiers, tandis que les actions s’avèrent particulièrement volatiles, les obligations fonctionnent quant à elles comme de véritables amortisseurs, et constituent bien souvent des valeurs refuges.

Enfin, le principal avantage des fonds obligataires est sans aucun doute la diversification qu’ils apportent à un portefeuille d’investissement boursier. Investis sur un large panel d’obligations d’Etats et d’entreprises, aux maturités et taux d’intérêt variés, ces fonds offrent ainsi une meilleure résilience à leurs investisseurs ; ces derniers ne cherchant pas à choisir le bon support d’investissement, mais à constituer la meilleure combinaison possible.

A lire aussi

Quelle est la meilleure alternative au livret A ?

Comment investir dans un fonds obligataire

Le moyen sans doute le plus connu et le plus répandu pour investir dans un fonds obligataire est de recourir à l’assurance-vie. De nombreux épargnants font ainsi appel aux fonds euros classiques, ou bien investissent en unités de compte pour mieux se couvrir contre l’inflation et dynamiser leurs rendements.

Présentant des coûts et des frais réduits par rapport à l’investissement direct dans un fonds, les ETF sont idéaux pour investir intelligemment votre épargne en unités de compte en fonction de votre profil d’investisseur et de vos objectifs d’investissement.
En outre, mieux vaut toujours privilégier les investissements passifs, et ne pas se hasarder au market-timing, afin de maximiser la performance de ses investissements obligataires.

A lire aussi

Les ETF, explication et conseils en vue d’un investissement

Ce que Nalo fait pour vous

Nalo intègre dans tous ses portefeuilles une part de fonds indiciels obligataires (ETF), dans une optique de diversification des actifs à moindre coût.

Nalo vous propose par ailleurs un projet Épargne de précaution fondé sur un portefeuille 100% obligataire, constitué de fonds euros premium à capital garanti, ainsi que d’ETF obligataires à faible volatilité.

Disponible rapidement, cette épargne sécurisée vous offre un rendement moyen de +2,4% sur 5 ans, supérieur à l’inflation et aux livrets d’épargne classiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire