Guide complet sur la réduction d’impôt avec le PER en 2024

Experts de la finance, de l’investissement et de la gestion de patrimoine.

Publié le

Temps de lecture :

Depuis sa création, le plan épargne retraite rencontre un vif succès auprès des épargnants. Selon les chiffres officiels, au second trimestre 2023, plus de 7,4 millions de Français détenaient un PER. Un engouement qui s’explique aisément, car le PER est un produit doublement efficace. Il permet à l’épargnant de préparer sa retraite tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt.

Qu’est-ce que le PER ?

Le plan épargne retraite est un produit conçu spécialement pour permettre à l’épargnant d’économiser pendant sa vie active en vue de la retraite. La grande différence entre le PER et les autres produits d’épargne retraite reste la flexibilité. Au moment de son départ en retraite, le titulaire du contrat peut percevoir le fruit de son épargne sous forme de capital ou de rente viagère au choix. Avec le PER, les versements sont volontaires. Autrement dit, l’épargnant choisit le montant qu’il verse sur son plan tous les mois… ou pas.

Le PER peut être comparé à une enveloppe qui peut renfermer, au choix, un compte titres ou un contrat d’assurance groupe. Il possède plusieurs compartiments permettant de centraliser toute l’épargne retraite du titulaire du contrat. Un compartiment est dédié aux versements volontaires et deux autres sont attribués aux versements relatifs à l’épargne salariale.

Avantages fiscaux du PER

Le plan épargne retraite possède plusieurs avantages qu’il est important de connaître pour optimiser son épargne retraite, mais aussi la fiscalité du PER.

Le principal atout de ce placement est la réduction d’impôt. L’épargnant peut déduire les versements effectués volontairement sur son plan épargne retraite de son revenu imposable. La déduction fiscale attribuée vient réduire son assiette imposable. Concrètement, il s’agit de déduire de ses revenus imposables actuels, le montant de l’épargne qui constituera le capital au moment de la retraite. Un puissant levier d’optimisation fiscale qui est, cependant, limité par un plafond légal.

Comment fonctionne la réduction d’impôt avec le PER ?

Au moment d’ouvrir un PER, le titulaire du contrat a le choix entre bénéficier de la réduction d’impôt PER :

  • au moment des versements
  • ou au dénouement du contrat.

L’arbitrage entre déductibilité des revenus ou fiscalité allégée à la retraite est propre à chaque épargnant en fonction de sa situation fiscale:

  • Si la réduction d’impôt s’applique à l’entrée, les versements volontaires effectués tout au long de l’année sont déduits du revenu imposable de l’épargnant, dans la limite du plafond annuel imposé légalement.
  • Si la réduction d’impôt est appliquée à la sortie, le capital perçu n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu, mais les gains le sont. Dans le cas d’une sortie en rente, cette dernière est soumise au barème des rentes viagères à titre onéreux.

La réduction d’impôt du PER est directement liée à la tranche marginale d’imposition (TMI) du titulaire du plan. Plus votre TMI est élevé, plus la réduction d’impôt perçue sera importante. Le PER est donc un outil de défiscalisation intéressant pour les contribuables fortement imposés.

Exemple

Votre TMI est de 41 % et vous versez, au cours d’une année, 2 000 € sur votre PER. La réduction d’impôt qui sera appliquée à votre revenu imposable sera de 820 €. Si votre TMI est de 30 %, la réduction appliquée à votre revenu imposable, pour le même montant épargné, sera de 600 €.

Critères d’éligibilité et plafonds de déduction

Ce produit d’épargne est ouvert à tous les contribuables majeurs. De ce fait, tout titulaire d’un contrat peut bénéficier de la réduction d’impôt à partir du moment où il effectue des versements volontaires sur son plan. Toutefois, les avantages fiscaux proposés par le PER lors des versements n’ont d’intérêt que si l’épargnant est soumis à l’impôt sur le revenu. Mais rien n’empêche un contribuable non-imposable d’ouvrir un PER et de l’alimenter. Il devra simplement choisir de profiter de la réduction fiscale proposée au moment du dénouement du contrat.

Pour optimiser votre fiscalité grâce au PER, il est essentiel de comprendre le fonctionnement du plafond de déductibilité. Un plafond de déductibilité détermine le montant maximal qui sera pris en compte pour le calcul de la réduction d’impôt. Son calcul repose sur plusieurs critères. Chaque épargnant possède un plafond de déductibilité propre en fonction de ses revenus. Chaque membre d’un foyer, détenteur d’un PER, a donc son propre plafond et peut le mutualiser avec les autres membres si cela est plus avantageux.

Généralement, le plafond de déductibilité correspond à :

  • une limite personnalisée : 10 % des revenus nets de frais professionnels de l’année N-1
  • une limite maximale : 10 % de Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS)

À noter : le plafond de déductibilité non utilisé au cours des trois années précédentes peut être reporté.

Plafond de déductibilité pour les salariés

Les versements volontaires sont déductibles du revenu imposable du titulaire du contrat à hauteur de 10 % de ses revenus professionnels, dans la limite de 35 194 euros pour 2024.

Plafond de déductibilité pour les travailleurs non-salariés

Certaines catégories professionnelles d’épargnants, comme les travailleurs non-salariés, bénéficient de plafonds spécifiques. En 2024, la réduction d’impôt équivaut à 10 % des bénéfices imposables (BIC, BNC, etc.) de l’année précédente, dans la limite de 8 fois le PASS.

Exemple

Robert est fortement imposé. Son TMI est de 45 %. Il souhaite donc optimiser sa fiscalité grâce à la réduction d’impôt PER. Pour 2024, il souhaite déduire de son revenu imposable le montant maximum. Il calcule donc le plafond de déductibilité maximal pour 2024. Ce dernier s’élève à 4 399 €, soit 10 % du PASS. Ce montant constitue donc la limite des versements qui seront déductibles de son assiette imposable. Au-delà de 4 399 €, les versements, que Robert aura réalisés, seront soumis à l’impôt sur le revenu. Il a donc tout intérêt à planifier ses versements volontaires dans la limite du plafond de déductibilité annuel.

Investir dans un PER : quand et comment ?

Le plan épargne retraite est un placement à long terme qui permet de préparer sa retraite. Légalement, il est possible d’ouvrir un PER à tout moment. Les experts recommandent d’ouvrir un PER vers 40 ans. Ainsi, l’épargnant dispose de 20 années pour se constituer un capital et profiter des avantages fiscaux du PER. Toutefois, les contribuables aux revenus modestes, qui doivent régulièrement puiser dans leur épargne pour subvenir à leurs besoins, ont intérêt à patienter jusqu’à 50 ans avant d’envisager l’ouverture de ce type de contrat.

Pour ouvrir un PER, il suffit de vous adresser à votre établissement bancaire, à un organisme d’assurance ou aux experts Nalo. Se renseigner auprès d’un conseiller financier avant de souscrire un contrat est le bon réflexe. Ce dernier vous orientera vers le produit le plus adapté à votre situation et établira avec vous une stratégie d’épargne optimale.

Impact de la réforme fiscale sur le PER

Dernier-né des produits d’épargne retraite, le PER subit, cette année, quelques ajustements. La loi de finances pour 2024 met fin à la possibilité d’ouvrir un PER pour un mineur. La mesure est en vigueur depuis le 1er janvier 2024. Désormais, seuls les Français âgés de 18 ans ou plus peuvent souscrire un plan épargne retraite. Les mineurs qui en détiennent déjà un verront leurs avoirs gelés jusqu’à leur majorité.

Cette décision change la donne pour de nombreux foyers qui pouvaient jusqu’à présent bénéficier du plafond de réduction du PER de leurs enfants pour réduire leur assiette imposable. L’objectif est de recentrer l’épargne des jeunes épargnants vers un nouveau produit plus adapté : le plan épargne Avenir Climat (PEAC).

Conclusion

Optimisez et enrichissez votre expérience d’investissement avec la gestion sur mesure de Nalo. Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé grâce à nos experts en conseil privé, qui vous guident à chaque étape. Profitez également de nos frais compétitifs, parmi les plus avantageux du marché.

Lancez-vous dès maintenant avec l’ouverture d’un PER Nalo et saisissez l’opportunité d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 10% 🚀. C’est le moment idéal pour optimiser vos économies et préparer sereinement votre retraite.

Réalisez une simulation d’investissement ciblée en sélectionnant l’option « Préparer ma retraite ». Cette démarche vous ouvre la porte à l’ensemble des bénéfices exclusifs du PER Nalo, une solution intelligente pour une retraite sécurisée.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Cet article vous a-t-il été utile ?

Custom FullCustom FullCustom FullCustom FullCustom Fullnote moyenne 5/51 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

Vous acceptez la politique de commentaire