S&P 500 : définition et fonctionnement de cet indice boursier

Définition du S&P 500

L’indice S&P 500, pour Standard & Poor’s 500 est un indice boursier construit à partir de 500 grandes entreprises cotées sur les bourses américaines. Il est considéré comme l’indice de référence en ce qui concerne les actions de grandes capitalisations aux États-Unis et fait partie des indices les plus largement utilisés, au même titre que le Dow Jones Industrial Average ou encore le Russell 2000 en ce qui concerne les petites et moyennes entreprises. 

 

Quels sont les principaux titres composant le S&P 500 en 2023 ?

Les 10 actions qui ont actuellement la plus grande pondération dans le panier, et qui représentent ensemble environ 21% du total, sont les suivantes :

  1. Apple
  2. Microsoft Corp
  3. Amazon
  4. Berkshire Hathaway
  5. Johnson & Johnson
  6. JP Morgan Chase
  7. Facebook
  8. Exxon Mobil
  9. Alphabet C
  10. Alphabet A

En termes de secteurs individuels cependant, les plus représentés sont les technologies de l’information (TI) avec 20,7%, suivis par les soins de santé avec 15,0% et les services financiers avec 13,6%. Ces chiffres illustrent la diversité et l’ampleur des entreprises incluses dans le S&P 500, ce qui en fait un indicateur clé de la performance globale du marché boursier américain.

Toutes les actions qui constituent le S&P 500 font également partie des autres indices élargis tels que le S&P 1500, qui comprend le S&P MidCap 400 et le S&P SmallCap 600, ainsi que du S&P Global 1200 qui englobe le S&P 500® (États-Unis), S&P Europe 350, S&P TOPIX 150 (Japon), S&P/TSX 60 (Canada), S&P/ASX All Australian 50, S&P Asia 50 et S&P Latin America 40).

Comment s’effectue la cotation de l’indice boursier S&P 500 ?

La cotation de l’indice S&P 500 est automatisée et actualisée toutes les 15 secondes. Elle se base sur les prix des derniers contrats conclus pendant les heures de cotation, soit de 09:30 à 16:00 heure locale (15:30 à 22:00 heure de Paris). Reuters America, une société du groupe Thomson Reuters Corporation, est responsable du calcul.

Lorsque l’heure d’été est activée en Europe, un décalage des heures de négociation se produit, car l’heure d’été aux États-Unis démarre deux semaines plus tard qu’en Europe, entraînant une ouverture et une fermeture de Wall Street une heure plus tôt ou plus tard.

L’importance du S&P 500

De par le grand nombre d’entreprises qu’il considère et la prise en compte de la capitalisation boursière de chaque entreprise, l’indice S&P 500 est très souvent utilisé lorsqu’il s’agit de mesurer la santé des marchés boursiers américains. Il a ainsi notamment pris le pas sur le Dow Jones Industrial Average, moins complet. Ce dernier prend en compte uniquement 30 entreprises du secteur de l’industrie et ne pondère pas par la capitalisation, c’est-à-dire qu’il considère la valeur d’une action émise par l’entreprise seulement.

Le S&P 500 n’est qu’un des nombreux indices proposés par l’agence de notation financière. On peut par exemple citer le S&P MidCap 400 et le S&P SmallCap 600, des indices concernant 400 entreprises à la capitalisation moyenne et 600 entreprises à la faible capitalisation respectivement. 

Les entreprises sur lesquelles est fondé le calcul du S&P 500 sont sélectionnées par une commission, et doivent répondre à un certain nombre de critères portant sur la capitalisation de l’entreprise, son secteur d’activité ou sa viabilité financière. La commission cherche ainsi à sélectionner des entreprises les plus représentatives des différents secteurs d’activités de l’économie américaine. Cette méthode de sélection d’entreprises se distingue ainsi de celles utilisées pour construire les indices Russell, une autre famille d’indice, pour laquelle les entreprises considérées sont déterminées uniquement à partir d’une formule mathématique. 

La pondération par la capitalisation totale des entreprises peut poser problème en cas de surévaluation. Si une entreprise dispose d’un poids important dans le calcul de l’indice (de nombreuses actions à un prix élevé) et que ses actions en circulation sont surévaluées, l’indice lui-même va souffrir de cette surévaluation et verra sa valeur augmenter. 

A lire aussi : Guide Complet des ETF SP 500 en 2024

Calcul du S&P 500

Le S&P 500 est un indice pondéré par capitalisation boursière, c’est-à-dire que plus la capitalisation d’une société est élevé, plus son poids dans le calcul de l’indice est important

Pondération d’une société dans le S&P = 

Valeur de la société sur le marché / Valeur totale de toutes les sociétés du marché

Considérons par exemple quatre sociétés A, B, C et D aux caractéristiques suivantes :

  • Société A : 1 million d’actions en circulation, au prix de 30€ par action.
  • Société B : 800 000 actions en circulation, au prix de 70€ par action.
  • Société C : 800 000 actions en circulation, au prix de 10€ par action.
  • Société D : 200 000 actions en circulation, au prix de 30€ par action.

La capitalisation de chacune de ces entreprises est ainsi :

  • Société A : (30€ x 1 000 000) = 30 000 000€
  • Société B : (70€ x 800 000) = 56 000 000€
  • Société C : (10€ x 800 000) = 8 000 000€
  • Société D : (30€ x 200 000) = 6 000 000€

La valeur totale de ces entreprises sur le marché de 100 000 000€, et le poids de chacune de ces entreprises dans le calcul de l’indice est calculé de la sorte :

  • Société A : poids de 30% (30 000 000€/100 000 000€)
  • Société B : poids de 56% (56 000 000€/100 000 000€)
  • Société C : poids de 8% (8 000 000€/100 000 000€)
  • Société D : poids de 6% (6 000 000€/100 000 000€)

On remarque ainsi que, malgré une quantité d’actions émises identiques pour les sociétés B et C, leur importance dans le calcul de l’indice diffère grandement, tout comme pour les sociétés A et D malgré un prix par action identique. On comprend aisément qu’une variation du cours des actions de la société B aura ainsi une influence plus grande sur l’indice S&P qu’une variation de même ampleur pour la société D. 

Il est important de noter que, dans le calcul de la valeur totale d’une entreprise, ne sont prises en compte que les actions flottantes, c’est-à-dire les actions susceptibles d’être échangées sur les marchés boursiers. Sont donc exclues du calcul les actions détenues par des acteurs privés ne souhaitant pas les échanger. 

L’indice est enfin obtenu en sommant la capitalisation boursière de chacune des 500 entreprises, puis en divisant le résultat par un facteur : le diviseur S&P, gardé secret par Standard & Poor’s. Le diviseur n’est pas fixe et est ajusté en fonction des nouvelles émissions d’actions d’une entreprise et des fusions entre entreprises.

 principaux avantages et inconvénients de prendre en compte les S&P 500

AvantagesInconvénients
Large représentativité car il inclut les 500 plus grandes entreprisesConcentration effectuée sur les entreprises américaines
Permet de mesurer la santé économique des États-UnisVulnérabilité aux performances d’un échantillon de sociétés
Indicateur clé des tendances du marchéInfluence des poids des grandes capitalisations boursières
Liquidité élevée : facilité d’achat et de vente des actionsÉventuelle surpondération de certains secteurs 
Historique de performances et de données bien établiNe représente pas l’ensemble du marché mondial, d’ou l’importance de diversifier par zone géographique
Utilisé dans la création de fonds indiciels (ETF)Exclusion des entreprises performantes de petites et moyennes tailles
Possède un large couverture médiatique ce qui permet d’avoir de nombreuses sources d’information fiablesSensibilité aux fluctuations du dollar américain
Comparabilité et référence pour les performances des gestionnaires de fondsTendance à être fortement influencé par les valeurs technologiques (Apple,Microsoft Meta par exemple)

Investissez comme les Prix Nobel de l'économie

Téléchargez le Guide de l'investisseur intelligent pour élaborer une stratégie d'investissement, déterminer le placement le plus adapté à votre projet et choisir le bon conseiller financier pour vous accompagner.

Je télécharge le Guide