Indice de volatilité VIX

L’Essentiel

  • Le VIX est un indice de volatilité calculé par la bourse de Chicago aussi appelé « indice de la peur » ;
  • Il est un outil de prise de décision d’investissement en fonction de la volatilité des marchés
  • Il peut lui-même faire l’objet de négociations pour diversifier son portefeuille.

Créé par la bourse de chicago (Chicago Board Options Exchange), le VIX est un indice de la volatilité. Son nom vient de la contraction de Volatility Index. Il est obtenu grâce au prix des options sur l’indice américain phare S&P 500. Il fournit ainsi une mesure du risque de marché. Par extension, on lui donne parfois le nom de  “Fear Index”, ou “indice de la peur”, car plus il est élevé et plus l’environnement financier est risqué. 

Les investisseurs, les analystes financiers et les gérant de portefeuille peuvent scruter le VIX pour obtenir une indication globale de la volatilité des marchés financiers. Il peut dans certains cas influer sur leur prise de décision.

Calcul et utilisation du VIX

Le VIX est calculé grâce à une formule complexe détaillée dans le livre blanc de la bourse de chicago. Dans les grandes lignes, il est calculé en faisant la moyenne des volatilités implicites des options d’achat (call) et de vente (put) du S&P500. 

La volatilité implicite est la volatilité issue du prix des options : toutes choses égales par ailleurs, plus les options sont chères et la volatilité utilisée pour les pricer est élevée. En tout état de cause, la volatilité implicite est très proche de la volatilité historique, laquelle est directement calculée à partir des variation de l’indice S&P 500.  

Voici l’interprétation que font généralement les opérateurs de marché qui consultent le VIX :

–        S’il est compris entre 10 et 15, la volatilité du marché est faible, le marché est plutôt haussier

–        Entre 20 et 30, la volatilité est plus marquée et donc le marché est nerveux mais peut être encore haussier

–        Au-delà de 30, la volatilité est forte et il est marqué par une chute importante des cours.

Il faut surtout s’attacher à analyser le sens de variation de cet indice plus que sa valeur absolue : plus il monte, plus les marchés sont nerveux. Néanmoins les études montre que le pouvoir prédictif du VIX est faible. Ainsi quand le VIX est élevé, le cours du S&P 500 a déjà chuté. 

Historique du VIX

Les moments où le VIX a dépassé le seuil de 40 voire 50 correspondent à des crises financières graves. Il s’agit de :

–        L’effondrement du système financier et monétaire russe en octobre 1998 ;

–        Les attentats du Wall Trade Center 11 septembre 2001

–        Le scandale Eron en novembre 2002

–        La crise des subprimes en 2008

–        Et à plusieurs reprises au cours de la crise grecque en août et septembre 2011.

Trader le VIX

Depuis 2004, il est possible de trader le VIX comme un actif négociable, sous forme de contrat à terme puis d’options VIX, ce qui crée une nouvelle classe d’actif permettant de diversifier son portefeuille. Cette stratégie se fonde sur le fait qu’il y a une forte corrélation négative entre la volatilité et les cours de bourse : on considère que la corrélation inverse avec le S&P500 est de l’ordre de 50%.

Investissez comme les Prix Nobel de l'économie

Téléchargez le Guide de l'investisseur intelligent pour élaborer une stratégie d'investissement, déterminer le placement le plus adapté à votre projet et choisir le bon conseiller financier pour vous accompagner.

Je télécharge le Guide