Indice de volatilité VIX ( Volatility Index) : définition

L’Essentiel

  • Le VIX est un indice de volatilité calculé par la bourse de Chicago aussi appelé « indice de la peur » ;
  • Il est un outil de prise de décision d’investissement en fonction de la volatilité des marchés
  • Il peut lui-même faire l’objet de négociations pour diversifier son portefeuille.

L’indice VIX, ou Volatility Index, est une création de la Bourse de Chicago (Chicago Board Options Exchange) qui tient une place prépondérante dans le monde de la finance. Sa dénomination découle de son objectif principal : mesurer la volatilité du marché financier. Cette mesure essentielle repose sur le prix des options liées à l’indice phare américain, le S&P 500. En d’autres termes, le VIX agit comme un baromètre de la perception du risque sur les marchés. Il est parfois surnommé le « Fear Index » ou indice de la peur, car il tend à grimper lorsque l’incertitude financière augmente.

Les investisseurs, analystes financiers et gestionnaires de portefeuille scrutent attentivement le VIX pour obtenir une vision globale de la volatilité des marchés financiers. Cette information cruciale peut influencer leurs décisions d’investissement, les incitant à ajuster leur stratégie en fonction des niveaux de risque perçus. Le VIX devient ainsi un outil incontournable pour anticiper les fluctuations du marché et prendre des décisions éclairées dans un environnement financier en constante évolution.

Calcul et utilisation de l’indice VIX

Le VIX, ou Volatility Index, repose sur une formule complexe détaillée dans le livre blanc de la Bourse de Chicago, un indicateur majeur dans le domaine financier. En termes simples, il évalue la volatilité des marchés en prenant la moyenne des volatilités implicites des options d’achat (call) et de vente (put) liées au S&P 500, l’indice phare. La volatilité implicite est issue des prix des options, reflétant la perception des investisseurs quant à la volatilité future du marché. En résumé, plus les options sont coûteuses, plus la volatilité implicite est élevée. Souvent, elle se rapproche de la volatilité historique, calculée directement à partir des variations de l’indice S&P 500.

Les opérateurs de marché consultent le VIX pour obtenir des indications clés. S’il se situe entre 10 et 15, cela signifie que la volatilité du marché est faible, indiquant une tendance haussière. Entre 20 et 30, la volatilité s’intensifie, le marché devient nerveux, mais une orientation haussière demeure possible. Au-delà de 30, une forte volatilité se traduit souvent par une chute substantielle des cours.

Il est essentiel de noter que l’analyse de la variation du VIX est souvent plus significative que sa valeur absolue. Une hausse du VIX témoigne d’un marché de plus en plus agité. Cependant, il est important de noter que le VIX présente des limites en termes de prédictibilité. Il a tendance à signaler des baisses de cours après avoir déjà atteint des niveaux élevés, plutôt que de prédire avec précision les futures turbulences.

Historique du VIX en bourse

L’historique du VIX en bourse met en avant les moments critiques de l’histoire financière mondiale. Les périodes où le VIX a franchi le seuil des 40 voire 50 sont invariablement associées à des crises financières d’une gravité exceptionnelle. Voici quelques exemples marquants :

  • Octobre 1998 : L’effondrement du système financier et monétaire russe a provoqué une flambée du VIX, reflétant l’ampleur du choc sur les marchés mondiaux.
  • Septembre 2001 : Les attentats du World Trade Center du 11 septembre ont entraîné une réaction brutale sur les marchés financiers, faisant grimper le VIX à des niveaux extrêmement élevés.
  • Novembre 2002 : Le scandale Enron a secoué le monde des affaires et a eu un impact significatif sur la confiance des investisseurs, se traduisant par une hausse du VIX.
  • 2008 : La crise des subprimes a été l’une des pires crises financières de l’histoire récente. Le VIX a atteint des sommets vertigineux, reflétant l’ampleur de l’incertitude et de la panique sur les marchés.
  • Août et septembre 2011 : La crise grecque a provoqué une série de pics du VIX alors que les investisseurs s’inquiétaient des répercussions potentielles sur la stabilité financière de l’Europe.

Ces exemples montrent que l’indice VIX est un indicateur sensible aux bouleversements financiers majeurs. Il offre un aperçu des moments de crise et permet aux investisseurs de mieux comprendre les réactions des marchés lors de ces événements historiques.

Trader l’indice VIX

Depuis 2004, le VIX est devenu un actif négociable, offrant aux investisseurs une nouvelle classe d’actifs pour diversifier leurs portefeuilles. Initialement sous forme de contrats à terme, puis avec l’introduction d’options sur le VIX, cette évolution a ouvert de nouvelles opportunités sur les marchés financiers. Cette stratégie repose sur une observation fondamentale : une corrélation négative significative existe entre la volatilité et les cours de bourse, avec une corrélation inversée estimée à environ 50% par rapport au S&P 500.

L’exploitation de cette corrélation négative permet aux investisseurs de prendre des positions qui se comportent différemment des marchés traditionnels. En d’autres termes, lorsque la volatilité augmente, le VIX tend à monter, offrant ainsi une couverture potentielle contre les baisses des marchés boursiers. C’est un moyen de gérer le risque et de tirer parti des fluctuations de la volatilité, ce qui peut être particulièrement précieux lors de périodes d’incertitude économique.

Le VIX en tant qu’actif négociable a élargi les horizons d’investissement, offrant aux investisseurs une option de diversification supplémentaire pour optimiser leurs portefeuilles et mieux faire face aux différentes conditions de marché. Cela a renforcé son rôle en tant qu’indicateur essentiel, non seulement pour mesurer la volatilité, mais aussi comme un outil concret pour gérer les risques et saisir des opportunités de rendement dans un environnement financier en constante évolution.

Vous souhaitez investir ?

Obtenez une recommandation en quelques clics puis souscrivez en ligne.
Démarrer une simulation

Investissez comme les Prix Nobel de l'économie

Téléchargez le Guide de l'investisseur intelligent pour élaborer une stratégie d'investissement, déterminer le placement le plus adapté à votre projet et choisir le bon conseiller financier pour vous accompagner.

Je télécharge le Guide